BOUCHOT (Henri). Le Livre. L’illustration-La reliure. FOURNIER (Edouard). L’art de la reliure en France aux derniers siècles. DAHL (Svend). Histoire du livre de l’antiquité à nos jours. JANIN (Jules). L’amour des livres.

  En cette période de confinement, les livres allègent notre quotidien. Même si les librairies sont fermées, elles s’organisent pour mettre en œuvre le click and collect que Paris-Libris pratique depuis son ouverture. La situation est d’ailleurs plus favorable qu’au printemps dernier puisque les bureaux de poste sont restés ouverts ce qui permet l’acheminement rapide de vos commandes. Plutôt que s’intéresser à un livre en particulier, nous allons nous attarder sur quelques ouvrages traitant du livre dans son ensemble. Henri Bouchot dans « Le Livre » raconte l’histoire du livre, de son origine, de son industrie au début de l’imprimerie, des éditeurs de la Renaissance, du XVIIe siècle en France […]

Première guerre mondiale. GENEVOIX (Maurice). Illustrations de Roger Reboussin. Chevalet de campagne.

  En ce jour de commémoration de l’armistice de la Première guerre mondiale, nous vous proposons de redécouvrir un émouvant carnet de route d’un combattant, engagé volontaire à la Légion étrangère, Robert Gruaz (1885-1918). Pendant tout le conflit, il tient un journal de bord, nous permettant de suivre au quotidien la vie des soldats. Carnet de route d’un combattant de la première guerre mondiale. I. Carnet de route d’un combattant de la première guerre mondiale. II. Carnet de route d’un combattant de la première guerre mondiale. III. Carnet de route d’un combattant de la première guerre mondiale. IV. Carnet de route d’un combattant de la première guerre mondiale. V. Carnet […]

LEGRAND (H.). Plan de restitution. Paris en 1380. SPRINGER (A.). Paris au XIIIe siècle.

  Les érudits du XIXe siècle se lançaient dans d’incroyables travaux, l’exemple en est donné par H.Legrand   qui a reconstitué le plan de Paris en 1380. Les plans de Paris n’existent que d’une façon imparfaite pour les époques antérieures au XVIe siècle et ne se rencontrent que par portions disséminées dans les manuscrits ou dans certains tracés visuels, enfouis au milieu des archives. Il est donc précieux que des érudits reconstituent l’état de la ville en des périodes où aucun plan d’ensemble n’était dressé. Le topographe ancien traçait le réseau des voies et des rues; sur ce réseau il relevait les édifices avec leur apparence. Quant aux maisons, il donnait […]