REAU (Louis). Vieilles Abbayes d’Ile-de-France .

  En Ile-de-France, la plupart des abbayes bénédictines étaient rattachées aux maisons mères bourguignonnes de Cluny et de Citeaux. Si beaucoup d’entre elles ne sont parvenus jusqu’à nous qu’à l’état de ruines, c’est qu’à la différence des monastères urbains appartenant aux ordres franciscains et dominicains voués à la prédication, elles étaient isolées en pleine campagne dans des recoins peu accessibles, en dehors de toute ville et même de tout village : ce qui rendait la défense impossible en cas de guerre ou de troubles. L’ouvrage de Louis Réau évoque l’histoire et l’architecture d’un certain nombre d’entre elles : Saint-Germain-des-Prés, Royaumont, Maubuisson, Dammarie-les-Lys, Les Vaux-de-Cernay, Port-Royal des Champs, Longpont-en-Hurepoix, Longpont-en-Soissonnais, Chaalis, Notre-Dame-du-Val, […]

GOSSET (Léon). Illustrations de Ch.SAMSON. Charme de l’Ile de France .

  Avec un printemps qui s’annonce de façon anticipée, c’est le moment de partir en balade en région parisienne. La région recèle des paysages et des monuments magnifiques souvent délaissés des visiteurs pour des destinations plus lointaines. Pourtant tous ces lieux sont proches de la capitale et les ouvrages de Léon Gosset nous incitent à les découvrir En deux volumes, Léon Gosset parcourt les routes de l’Ile de France à la découverte de ces endroits discrets mais superbes saisis par le crayon de Charles Samson. Cœur du domaine primitif des Francs, le domaine royal s’est progressivement élargi pour englober au XVIIe siècle, le Hurepoix, le Mantois, le Vexin français. C’est […]

CAIN (Georges). Coins de Paris. Promenades dans Paris. Nouvelles promenades dans Paris. A travers Paris. Les pierres de Paris. Le long des rues. Tableaux de Paris. Environs de Paris. Anciens théâtres de Paris.

  Georges Cain (1853-1919) a tout au long de sa carrière manifesté un profond attachement à sa ville natale, Paris. Il fut peintre, illustrateur et écrivain et dans chacune de ses expressions artistiques la capitale occupait une place de choix. Il a aussi été conservateur de Carnavalet de 1897 à 1914. Fils du sculpteur animalier Auguste Cain, il  débute au Salon de 1878. Les sujets de ses toiles sont souvent des scènes de genre du passé parisien et notamment révolutionnaire. Il a aussi illustré de nombreux ouvrages de Balzac. Délaissant progressivement la peinture, il a abondamment écrit sur le vieux Paris et ses ouvrages font encore autorité. Nous avons déjà […]