VIRMAITRE (Charles). Les curiosités de Paris. Les maisons comiques. Paris-Escarpe. Paris-Canard. Paris Croque-Mort. Paris-Impur.

  Avec Charles Virmaitre (1835-1903), historien, lexicographe et journaliste, nous découvrons le Paris XIXe, côté ombre. Journaliste, il collabore à de nombreux journaux, le Corsaire en 1851 et 1852 puis est secrétaire de rédaction à la Liberté fondé par Emile de Girardin, il est éditeur scientifique du journal Le Monde pour rire en 1868, puis de l’hebdomadaire La Charge : Journal satirique hebdomadaire journal qui paraît entre 1870 et 1890 dont Alfred Le Petit est directeur de publication. Il participe également aux journaux Le Centre gauche ou au Salut. Il est gérant et directeur de publication du journal L’Etoile, publié entre 1874 et les années 1880, et gérant du journal La […]

WEISS (René). La croix de guerre de la ville de Paris .

  Le 19 octobre 1919, à 3 heures de l’après-midi, Raymond Poincaré, Président de la République, remettait officiellement la Croix de Guerre à la Ville de Paris. Cette décoration avait été accordée à la capitale le 28 juillet précédent avec la citation suivante : « Le Président du Conseil, Ministre de la Guerre, cite à l’ordre de l’armée : La Ville de Paris : Capitale magnifique digne de la France. Animée d’une foi patriotique qui ne s’est jamais démentie, a supporté avec une vaillance aussi ferme que souriante de nombreux bombardements par avions et par pièces à longue portée. A, de 1914 à 1918, ajouté des titres impérissables à sa […]

Almanach Royal. Année 1743.

  Autant le dire feuilleter un Almanach Royal procure un certain plaisir qu’on ne retrouve pas en lisant le Who’s who contemporain et je ne pense même pas aux pages LinkedIn qui s’affiche à l’infini sur un écran d’ordinateur, d’ailleurs le Who’s who est aussi en ligne…Certes ces outils  offrent de multiples informations et ils diront certainement beaucoup sur nos organisations sociales dans les siècles à venir. Il reste qu’une belle reliure décorée de fleurs de lys, des armes frappées sur les plats, un charmant papier sur les gardes, des tranches dorées et un texte dévoilant les arcanes administratives du royaume sous Louis XV, procurent d’autres joies y compris celle […]