PARMENIE (Antoine). Illustrations Stenlein, Eugène Delâtre, Gen-Paul. Autour de nos moulins.

    Montmartre au début du 20e siècle a souvent été le sujet de beaux ouvrages, c’est le cas du livre que nous vous présentons aujourd’hui : Autour de nos moulins.  Rédigé par Antoine Parménie (1880-1961) qui contrairement aux artistes qu’il a fréquentés, avait une activité éloignée de l’univers artistique, il était inspecteur des PTT. Il a aussi été vice-président de la Société des amis de Montmartre. Cet ouvrage contient des eaux-fortes d’Eugène Delâtre (1864-1938), une pointe sèche de Steinlen (1859-1923) et des gravures en couleurs d’Eugène Paul (Gen-Paul 1895-1975). Leurs talents restituent l’atmosphère particulière du lieu. Comme le souligne Georges Auriol, l’auteur de la préface : «  C’est par le […]

VEYRAT (Georges). Les statues de l’Hôtel de Ville.

  Trois exemplaires d’une même édition, celle des Statues de l’Hôtel de Ville commentées par Georges Veyrat en 1892. Trois listes à l’élection municipale parisienne dimanche prochain. En somme trois présentations sous une forme différente d’un même sujet. Un volume broché, un volume toilé et un volume relié en maroquin. Le texte est le même, l’habillage différent, un peu à l’image ce qui attend les parisiens pour les six prochaines années, un changement de forme plutôt qu’une évolution de fond avec des élus qui siègent depuis longtemps.  Le successeur d’Haussmann n’existe pas encore et puis l’époque est différente, les contraintes contemporaines rendent difficiles les changements profonds et pourtant Paris étouffe, […]

Robert-Joseph Pothier (1699-1772), précurseur du Code Civil .

  Robert-Joseph Pothier est probablement le plus important juriste français du XVIIIe. Héritier de la longue tradition juridique française, il a unifié les sources du droit pour établir un nouveau corpus juridique qui a contribué à l’élaboration du Code civil français de 1804. Une vie d’étude. Robert-Joseph Pothier nait à Orléans le 9 janvier 1699. Issu d’une famille de juristes, il fait ses études secondaires au collège jésuite d’Orléans, avant de poursuivre ses études de droit à l’Université d’Orléans où il obtient sa licence en 1718. Il envisage un temps la prêtrise avant d’être nommé en 1720, conseiller au bailliage et siège présidial d’Orléans à 21 ans, s’inscrivant ainsi dans […]