Paris photographies. I.

A travers Paris. Décors et fantômes. Laure Albin-Guillot.

Il n’est pas si courant au long de ces pages de découvrir des livres illustrés par la photographie. Nous avons toutefois déjà présenté quelques livres emblématiques sur le sujet avec : Paris de nuit de Brasaï, 100xParis de Germaine KrullParis de Kertesz , la première monographie consacrée à Atget ou encore un des premiers livres

A travers Paris. Décors et fantômes. Laure Albin-Guillot.

illustrés par la photographie avec Le Bois de Vincennes de La Bédollière. Au prochain salon du livre rare (Grand-Palais 11-14 avril), nous réserverons sur notre stand, un espace consacré aux livres de photographies sur le thème de Paris. Dans cette page, nous vous donnons un premier aperçu de quelques ouvrages que nous prolongerons par une seconde page à paraître lundi prochain.

Paris imprévu. Marc Foucault.

Ainsi la photographie commence à supplanter les gravures dès la fin du XIXe siècle et inspire les illustrateurs pour dresser des vues impossibles à réaliser comme nous l’avons vu dans Paris et ses splendeurs. Progessivement la photographie ne va plus uniquement capter le réel mais devenir une oeuvre à part entière lorsqu’elle passe entre les mains d’artistes.

Paris imprévu. Marc Foucault.

Commençons avec un « Album artistique » composé de vues de Paris prises au début des année 1920. On y trouve des photographies des principaux monuments parisiens et d’intéressantes vues panoramiques. Après la première guerre mondiale, les touristes reviennent dans la capitale et les légendes sont bilingues (français-anglais).

Paris des rêves. Izis.

Poursuivons avec Voyage dans Paris paru sous l’Occupation, présenté par Mac Orlan qui rassemble des photographies d’Arthaud, Bovis, Durand, Grono, Jahan, René Jacques, Roubier. A la même époque Louis Cheronnet présente des photos du vieux Paris.

Paris des rêves. Izis.

Laure Albin-Guillot (1879-1962), portraitiste et aussi photographe pour la publicité et pour la mode. Elle joue un rôle important dans la nouvelle photographie des années 1930. En 1933, elle est le premier conservateur de la Cinémathèque nationale. Elle aborde de multiples genres, comme le portrait, le nu, le paysage, la nature morte et plus rarement le reportage. Dans son style épuré, Laure Albin-Guillot illustre, A travers ParisLes décors et fantômes de la capitale .

Grand bal de Printemps. Izis.

Marc Foucault (1902-1985), dans Paris imprévu, promène son objectif dans tous les quartiers de Paris et capte en 1946, un décor qui va progressivement disparaître sous la pioche des démolisseurs à l’image du travail de Jean Roubier dans l’ouvrage Petits loyers et tours d’ivoire.

Grand bal de printemps. Izis.

Jean Roubier (1896-1981), fonde en 1934 un studio de portraits et commence son activité de photographe illustrateur. A la Libération, il contribue à la création de Combat. Il met aussi en place une nouvelle organisation professionnelle de la photographie. Il participe à de nombreuses campagnes photographiques dans toute l’Europe.

Sortilèges de Paris. François Cali.

Dans deux ouvrages, Paris des rêves et Grand bal du printemps, nous découvrons le travail d’Izis (Israël Bidermanas) (1911-1980). Au côté d’Edouard Boubat, Robert Doisneau, Willy Ronis, il fut un des principaux représentants du courant de la photographie humaniste parisienne. A partir de 1930, il travaille dans des laboratoires photographiques. Après

Sortilèges de Paris. François Cali.

la guerre où il photographiera de grandes figures de la résistance, il sera proche de Prévert, Aragon, Vercors et Marc Chagall dont il fixera le travail de réalisation du plafond de l’Opéra de Paris. Dès sa création (1949), il photographie pour Paris Match où il publie de nombreux reportages.

François Cali (1923-1980), Historien, professeur à Columbia University, éditeur, photographe, graphiste dévoile Les sortilèges de Paris en noir et blanc et en couleurs.

Mon Paris. Sanford H.Roth.

Pour conclure cette première page, un grand écrivain Aldous Huxley, livre son Paris, celui de l’après-guerre, qu’il fait illustrer par un grand photographe américain.

Mon Paris. Sanford H.Roth.

Sanford H.Roth (1906-1962) photographe américain qui a travaillé pour Times, Life, Look, Fortune, Paris-Match, Elle, Der Stern, Harper’s Bazaar, Vogue…Il se lance dans la carrière de photographe en 1946 et s’installe en Europe. Il partage son activité entre les USA et le vieux continent où il photographie toutes les célébrités de l’époque.

________________________

Album artistique. Paris. Paris, sd (circa 1920). Un volume in-4 (21 cm x 30,5 cm).

40 vues en noir et blanc.

Notices en anglais et en français.

Broché sous couverture illustrée.

Pour acheter c’est ici .

___________

MAC ORLAN (Pierre). Voyage dans Paris. Paris, les Editions de la Nouvelle France, 1941. Un volume in-4 (28 cm x 22 cm), 3 pp (Texte de présentation de Pierre Mac Orlan).

112 Photographies de Arthaud, Bovis, Durand, Grono, Jahan, René Jacques, Roubier.

Couverture cartonnée.

Pour acheter c’est ici .

_____________

CHERONNET (Louis). Paris tel qu’il fut. Paris, Editions Tel, 1943. Un volume in-4 (29 cm x 22,5 cm), 99 pp.

104 photographies anciennes.

Broché. Sous couverture rempliée et illustrée.

Pour acheter c’est ici .

___________

DARRAS (P.). A travers Paris. Décors et fantômes. Paris, Henri Colas; Bordeaux, Rousseau, 1944. Un volume in-4 (28 cm x 22,5 cm), 93 pp.

Photographies L.Albin-Guilliot.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

___________

CHERONNET (Louis). Paris imprévu. Paris, Editions Tel, 1946. Un volume in-4 (31 cm x 24,5 cm), 140 pp.

Photos (112) de Marc Foucault.

Reliure cartonnée illustrée d’une photo en couverture (Eglise Saint-Germain de Charonnne).

Pour acheter c’est ici .

___________

LARGUIER (Léo). Petits loyers et tours d’ivoire. Paris, Les Editions du Bateau ivre, 1947. Un volume in-4 ( 27,5 cm x 21,5 cm), 164 pp.

Photographies de Jean Roubier.

Un des 2.200 exemplaires numérotés de ce tirage limité.

Couverture cartonnée sous jaquette illustrée de l’éditeur.

Pour acheter c’est ici .

__________

IZIS (Izis Bidermanas). Paris des Rêves. Lausanne, La Guilde du Livre, 1950. Un volume in-4 (28,5 cm x 22,5 cm), 159 pp.

75 photographies commentées de textes d’écrivains de l’époque.

Un des dix mille trois cent exemplaires numérotés sur papier héliogravure sans pate de bois, provenant des papeteries de Serrières. Il s’agit d’une édition hors commerce réservée aux membres de la Guilde du Livre.

Broché sous couverture cartonnée et jaquette illustrée d’une photo.

Pour acheter c’est ici .

_____________

PREVERT (Jacques). Gand bal du printemps. Lausanne, Guilde du Livre, 1951. Un volume in-4 (28,5 cm x 22 cm), 144 pp.

62 planches photographiques d’Izis

Un des 15.300 exemplaires numérotés de ce tirage limité hors commerce réservé aux membres de la Guilde du Livre.

Sous couverture cartonnée et jaquette illustrée d’une photo d’Izis.

Pour acheter c’est ici .

__________

CALI (François). Sortilèges de Paris. Paris, Arthaud, 1952. Un volume in-4 (25,5 cm x 19,5 cm), 31 pages (texte).

88 planches photographiques.

1 tiré à part de la jaquette illustrée de couverture.

Broché sous jaquette illustrée. Un manque à la coiffe de la jaquette.

Pour acheter c’est ici .

___________

HUXLEY (Aldous). Mon Paris. Paris, Chêne, 1953. Un volume in 4 (31 cm x 23 cm), 20 pp (texte).

112 Photographies de Sanford H.Roth.

Broché. Couverture rempliée et illustrée. Petit accident à une coiffe. Taches à la page de titre et à la dernière page.

Pour acheter c’est ici .

___________

Et aussi :

Justin Lallier. P.Loubère. Album photographique des ruines de ParisAndré Schelcher. A.Omer-Decugis. Paris vu en ballon .Pierre d’Espezel. Paris relief. Francis Carco. Envoutement de Paris. Photographies de René-Jacques.Jean Eparvier Paris sous la botte des nazis. Blaise Cendrars. La banlieue de Paris Photographies de Robert Doisneau .Francis Jourdain. Photographies de Rémy Duval. L’Ile Saint-LouisLéo Larguier. Photographies de Del. Les Ilots glorieux et insalubres de Paris 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*