ESPEZEL (Pierre d’). Paris relief. Histoire de Paris des origines à nos jours.

L’ouvrage présenté aujourd’hui est une curiosité. Paru en 1945, il préfigure bien des évolutions technologiques. Il présente Paris en 3D. Un ingénieur ou un photographe aurait pu concevoir un tel objet. Mais l’imagination d’un conservateur de la Bibliothèque Nationale a fait la synthèse des techniques existantes pour offrir aux yeux des lecteurs un parcours parisien unique.

d'espezel 10d'espezel 9Pierre d’Espezel (1893-1959) fut archiviste paléographe, membre de l’école française de Rome, Conservateur au cabinet des médailles de la Bibiothèque Nationale. Parmi ses ouvrages et sur les thèmes parisiens, nous mentionnons : Histoire de Paris, Payot 1926 et Edition pittoresque 1931, en collaboration avec Louis Dubech, Le Palais-Royal, Calmann Lévy 1936, Le Palais de Justice de Paris, Calmann Lévy 1938, Promenade dans Paris, Larousse 1941, L’Ile de France Alpina 1949.

Comment un homme de l’écrit a-t-il pu concevoir un tel livre ? Historien et fin de connaisseur de Paris Pierre d'espezel 3d'espezel 4d’Espezel connaissait sans doute l’évolution des techniques photographiques. En effet en 1850, à Paris était lancé la photographie stéréoscopique qui connut un rapide succès. Paris devient la capitale de la stéréoscopie notamment sous l’impulsion de l’opticien Louis Jules Duboscq (1817-1860). Les daguerréotypes stéréoscopiques sont présentés à l’Exposition universelle de Londres en 1851. Face au succès, la commercialisation commence. A l’Exposition universelle de Paris en 1855, elle s’impose à un large public et devient progressivement une industrie prospère. En 1868, plus de 40% des photographies du dépôt légal de la Bibliothèque Nationale sont des vues stéréoscopiques. L’engouement restera constant jusqu’à la deuxième guerre mondiale. La photographie en relief explore de multiples techniques et passionne. Dès la fin du XIXe siècle, la pratique amateur se développe et est créé le premier « stéréo-club ».

d'espezel 1Dans l’avant-propos de son ouvrage, Pierre d’Espezel fait référence à la précédente édition de son Histoire de Paris (Payot, 1926) où il tentait de d'espezel 2prévoir l’évolution de sa ville en faisant état de sa crainte de voir la capitale bouleversée par la guerre aérienne. Les événements tragiques de la seconde guerre mondiale épargnait Paris mais la lucidité de l’auteur face aux aléas de l’histoire restait intact. Paris n’avait pas changé mais comme il l’écrivait  :  » les méthodes employées pour l’approprier à l’usage des Parisiens ont beaucoup évolué; leur étude a été poussée aujourd’hui à un point tel que ces méthodes doivent influer non seulement sur la vie courante des hommes mais sur les calamités, imprévisibles en principe, qui peuvent les frapper » . C’est pourquoi dans cet ouvrage, l’auteur centre son propos sur l’histoire politique et l’histoire de l’urbanisme.

Il est singulier qu’en 1945 à un moment où les moyens des maisons d’édition sont limités,  papier rare et de médiocre qualité, pellicules photographiques, matériaux divers, une telle production puisse voir le jour.

d'espzel 5

d'espezel 8

A notre époque, ces vues stéréoscopiques nous semblent rudimentaires. Cet ouvrage est donc un témoignage d’une technique aujourd’hui révolue qui a valeur de témoignage historique. Ce témoignage est arrivé intact et complet soixante dix ans après. Les lunettes comme la série des cent photos stéréoscopiques sont en parfait état. Notre ouvrage ne comprend pas le plan de Paris.

____________________

d'espezel 6d'espezel 7ESPEZEL (Pierre d’). Paris relief.  Histoire de Paris des origines à nos jours. Paris, Editions Chanteclerc, sd (1945).  Un volume in-4 (28 cm x 19 cm), 81-5(Table des gravures, Table des photographies stéréoscopiques, Table des matières) pp.

Initiales ornées, culs-de-lampe, huit quadrichromies hors-texte, cent vues stéréoscopiques de Roger Schall.

Un des cinq cent exemplaires du tirage de tête (non numéroté)

Reliure cartonnée rouge de l’éditeur. Léger frottement sur un plat. Titre doré.  Insérées dans la reliure, des lunettes pour visualiser les vues stéréoscopiques de Paris (100).

Bon exemplaire de cette édition originale avec son ingénieux système préfigurant les vues en 3 D, ses vues stéréoscopiques et ses lunettes.

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*