BEGUILLET (Edme). PONCELIN (Jean-Charles). Description de Paris et de ses plus beaux monuments.

  Trois personnages participent à la réalisation de cet intéressant ouvrage sur Paris. Edme Beguillet avocat au Parlement de Dijon, conseiller du roi et notaire à Dijon qui a rédigé de nombreux ouvrages sur l’agriculture, l’économie rurale et l’oenologie.  Il meurt en 1786. Manifestement, il n’a pu mener à bien l’entreprise projetée car c’est Jean-Charles Poncelin de la Roche-Tilhac (1746-1828) qui poursuit la rédaction des deux derniers livres. Il a été chanoine de Notre Dame de Montreuil Bellay (Anjou), docteur en droit puis achète une charge de conseiller à la table de marbre, devient avocat et s’établit à Paris. Auteur de compilations historiques, juridiques et de publication semi- périodiques, il est […]

RIVIERE (Henri). Les trente-six vues de la Tour Eiffel.

  Henri Rivière (1864-1951) débute sa carrière d’artiste par le dessin puis par la gravure en taille douce et spécifiquement l’eau-forte à partir de 1882. La même année, il devient secrétaire de rédaction de la revue du Chat noir. Il est aussi metteur en scène et scénographe du théâtre d’ombres du Chat noir dont il assure la direction artistique jusqu’à la fermeture du cabaret en 1897. Il séjourne régulièrement en Bretagne qui devient une de ses terres d’inspiration tout comme les estampes japonaises qu’il collectionne. A l’époque, les peintres s’inspirent de l’esthétique japonisante. Dans les Trente-six vues de la Tour Eiffel, Henri Rivière reprend le principe initié par le peintre […]

GRASSET (Eugène). Histoire des quatre fils Aymon. Très nobles et très Vaillans Chevaliers.

  L’histoire des quatre fils Aymon est une chanson de geste qui a été transcrite dans la littérature médiévale à partir du XIIe siècle. Cette légende d’origine française se diffuse sous des versions variées dans de nombreux pays européens, en Belgique, en Italie, en Allemagne et dans les Flandres après l’invention de l’imprimerie et connaît de multiples impressions de la Renaissance jusqu’au XIXe siècle. Elle met en scène quatre preux chevaliers, Allard, Renaud, Richard et Guichard. A la cour de Charlemagne, Renaud tue le neveu de l’Empereur. Les quatre frères s’enfuient, poursuivis par les soldats de Charlemagne, ils se réfugient dans la forêt des Ardennes et doivent leur salut à […]