SAUVAGE (Marcel). La fin de Paris ou la révolte des statues.

  Dans l’Histoire, sauf en période de guerre où le bronze servait aux canons, le déboulonnage des statues intervenaient lors de la chute de tyrans. Les populations malmenées par une dictature, souhaitaient manifester la fin d’un régime honni.  Les statues brisées marquaient la fin d’une époque et la disparition du dictateur.  Depuis quelques mois des manifestants au nom d’une vision contemporaine des sociétés passées, s’appliquent à mettre à bas les effigies de personnages dont ils vilipendent l’action. Dans la fin de Paris  ou la révolte des statues, Marcel Sauvage imagine en 1932, un scenario inverse. Les statues prennent le pouvoir sur les vivants ! Marcel Sauvage ( 1895-1988) grand blessé […]

L’incendie du Palais de Paris, 7 mars 1618.

  L’incendie de Notre-Dame en avril 2018 a bouleversé tous les Français mais l’Ile de la Cité a connu un autre sinistre d’ampleur au début du XVIIe siècle, celui du Palais en mars 1618. Le 7 mars 1618, le roi Louis XIII fut réveillé vers deux heures du matin par le premier valet de chambre, Beringhen, qui lui réclama les clefs de la grande châsse des relique de la Sainte Chapelle qu’il fallait sauver; le roi se leva et alla en robe de chambre dans la galerie du Louvre pour voir l’incendie qui détruisit la Grand-Salle Dans la nuit du 6 au 7 mars 1618, sur les 2 heures du […]

PARMENIE (Antoine). Illustrations Stenlein, Eugène Delâtre, Gen-Paul. Autour de nos moulins.

    Montmartre au début du 20e siècle a souvent été le sujet de beaux ouvrages, c’est le cas du livre que nous vous présentons aujourd’hui : Autour de nos moulins.  Rédigé par Antoine Parménie (1880-1961) qui contrairement aux artistes qu’il a fréquentés, avait une activité éloignée de l’univers artistique, il était inspecteur des PTT. Il a aussi été vice-président de la Société des amis de Montmartre. Cet ouvrage contient des eaux-fortes d’Eugène Delâtre (1864-1938), une pointe sèche de Steinlen (1859-1923) et des gravures en couleurs d’Eugène Paul (Gen-Paul 1895-1975). Leurs talents restituent l’atmosphère particulière du lieu. Comme le souligne Georges Auriol, l’auteur de la préface : «  C’est par le […]