SAINT-VICTOR (Jacques Bins de). Tableau historique et pittoresque de Paris depuis les Gaulois jusqu’à nos jours. Edition originale.

  Le Tableau historique et pittoresque de Paris depuis les Gaulois jusqu’à nos jours est un ouvrage de référence non pour la qualité de sa recherche historique mais pour son extraordinaire iconographie offrant au lecteur la vision du Paris de l’Ancien régime avant les bouleversements conduits par le baron Haussmann. Cela convenait bien à l’auteur dont les sympathies royalistes étaient connues ce qui ne l’empêcha pas de faire éditer son ouvrage sous l’Empire.   Jacques Benjamin Maximilien Bins comte de Saint Victor (1772-1858) est mêlé aux conspirations royalistes. Ayant accompli une mission politique en Bretagne, il est arrêté en 1813 et restera emprisonné jusqu’à la première restauration. Pendant plusieurs années, […]

GUIMBAUD (Louis). Illustrations de Georges GOBO. Les églises villageoises de Paris.

  Nous avons déjà présenté, avec une reliure de Devauchelle, Les églises villageoises de Paris. Aujourd’hui nous vous proposons un autre exemplaire de cet ouvrage dans une magnifique reliure de Marot-Rodde. Cette édition retient aussi l’attention car elle contient trois dessins signés de Gobô, les tirages sur chine de toutes les illustrations, le menu des Eclectiques du livre pour le dîner de lancement de l’ouvrage et une gravure signée par Gobô et dédicacé au propriétaire de l’ouvrage membre de cette association de bibliophiles. Les églises villageoises de Paris racontent l’histoire des bâtiments religieux qui à l’origine, se trouvaient au centre des villages entourant la capitale. L’extension progressive de Paris et […]

DU BREUL (R.P.Jacques). Le Théâtre des Antiquitez de Paris. Première édition.

  On peut considérer le Révérend Père Jacques du Breul (1528-1614), bénédictin de l’abbaye saint Germain-des-Prés,  comme le premier historien de Paris. Certes Gilles Corrozet et son successeur Pierre Bonfons avaient ouvert la voie de la recherche historique mais ils n’avaient pas la précision du père bénédictin comme l’auront ses lointains héritiers, Dom Félibien et Dom Lobineau au XVIIIe siècle. A partir de 1608, après avoir donné la dernière édition des Antiquités de Paris de Pierre Bonfons, le R.P.du Breul s’est occupé spécialement de l’histoire de la capitale. A quatre vingt quatre ans, le bénédictin prépare le Théâtre des Antiquités de Paris. Confiné dans les murs de son Abbaye, il […]