DUSSAUSOY (Maille). Le Citoyen désintéressé, ou diverses idées patriotiques, concernant quelques établissemens et embellissemens utiles à la ville de Paris.

  Qui était le citoyen Maille Dussausoy auteur du Citoyen désintéessé ? Tout le monde semble l’ignorer. Il a laissé pour seul indice sa dédicace à M.de Sartines, l’influent lieutenant général de police de Paris, où l’on découvre une certaine proximité comme il le sous-entend dans une de ses phrases  » Vous m’avez encouragé dans mon travail, en m’engageant de rédiger quelques-uns des projets qu’il enferme, & vous m’avez enchaîné à vous par des qualités que j’ai eu l’avantage d’admirer de plus près que personne » Vers le milieu du XVIIIe sièce, des auteurs d’horizons variés comme l’avocat Guillaume Poncet de la Grave, médecin comme Tenon, architecte comme François Blondel ou […]

MORIN (Louis). Montmartre s’en va…

  Aujourd’hui un exemplaire avec un tirage restreint (50 exemplaires) préparé par le bibliophile Jean Borderel et agréablement illustré par trente et une eaux-fortes de Louis Morin dont nous avons déjà présenté d’autres ouvrages et en particulier La revue des quat’saisons où l’on découvre ses illustrations joyeuses. Au porte de Paris, le village de Montmartre avait été récemment annexé à la capitale (1860). Eloigné du coeur de la ville, encore à la campagne, l’endroit était le repère de toute la bohème de l’époque mais dès cette époque Montmartre changeait. Louis Morin dont nous reproduisons le texte, raconte cette lente évolution. Au début du 20 ème siècle, « Montmartre reste isolé pareil […]

COLETTE. Illustrations de J.-E LABOUREUR. L’envers du music-hall.

  Il est toujours agréable de lire Colette et d’évoquer ce grand écrivain. Nous avons déjà présenté un exemplaire de son livre, L’envers du music-hall, aujourd’hui nous vous en proposons un autre en reproduisant le texte déjà publié. On oublie parfois que Colette brûlait les planches au début du 20e siècle. A sa mort en 1954, certains hiérarques de l’église catholique avaient encore en mémoire les prestations dévêtues de l’écrivain sur scène et les obsèques religieuses furent refusées. Aujourd’hui, la hiérarchie catholique verrait sans doute la situation sous un oeil différent… Dans une page précédente du blog Paris, de ma fenêtre , nous avons déjà esquissé la riche vie de l’écrivain. […]