LE FEVRE (Antoine-Martial). Description des curiosités des églises de Paris et de ses environs.

 

A Paris sous l’Ancien Régime, les églises étaient nombreuses. La période révolutionnaire, les travaux d’Haussmann en ont fait disparaître certaines mais malgré ces bouleversements architecturaux, la capitale conserve de précieux témoignages de ces bâtiments religieux.

En 1759, Antoine-Martial Le Fevre dont nous avons déjà eu l’occasion de vous présenter un ouvrage, Calendrier historique et chronologique de l’Eglises de Paris, nous propose sous forme de dictionnaire, une recension des églises et couvents de Paris et des environs assortis d’une description de chacune et chacun d’entre eux. Ce sont de précieuses informations distillées au long des pages et notamment sur les églises disparues. Comme l’abbé Lebeuf dans son ouvrage, Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris, 1754-1758, le texte de Le Fevre recense toutes les églises mais s’attardent aussi sur leurs  richesses architecturales et mobilières.

Chaque description d’église ou de couvent comprend l’année de sa fondation, son architecture, les sculptures et peintures présentes dans le bâtiment, son trésor (chasses, reliquaires…), les sépultures, tombeaux, épitaphes remarquables, les personnes illustres qui ont honoré cette église par leur piété, leur érudition, ou qui les ont enrichies de leurs bienfaits.

Nous avons ainsi une description complète des richesses architecturales et mobilières des bâtiments relgieux de Paris et de ses proches environs.

Ainsi de A (Abbaye aux bois)  à Y (La chapelle Saint Yves), Antoine-Martial Le Fevre passe en revue le riche patrimoine religieux de Paris et de ses environs.

Pour vous donner une première idée de la variété des édifices religieux parisiens et des environs ainsi que des congrégations sous l’Ancien régime, nous déroulons par ordre alphabétique tous les couvents et églises décrits par Antoine-Martial Le Fèvre à la lettre A.

Abbaye aux bois ;  Saint André des Arcs ;  Les Anges Gardiens,  rue d’Enfer;  Les Religieuses anglaises du Champ de l’Allouette au Fauxbourg Saint Marceau ;  Les Religieuses Anglaises de l’Ordre de saint Augustin, rue de Charenton ;  Les Annonciades bleues, rue Couture sainte Catherine ; Les Annonciades à Saint Denis ; L’Abbaye de Saint Antoine ; Le petit Saint Antoine ; Le prieuré d’Argenteuil ; Les religieuses de l’Assomption ; Les Grands Augustins ; Les Petits Augustins ; Les religieuses de l’Ave Maria…

Nous vous proposons deux exemplaires de cette édition, l’un dans une reliure d’époque, l’autre dans une reliure postérieure signée Carayon.

____________________________________________

LE FEVRE (Antoine-Martial). Description des curiosités des Eglises de Paris, et des environs; contenant 1°. L’année de leur Fondation, leurs architecture, Sculptures, Peintures, &c. 2°. Leurs Tréfors, châffes, Reliquaires, &c. 3°. Les Sépultures, Tombeaux, Epitaphes remarquables. 4°. Les Perfonnes illuftres qui ont honoré ces Eglifes par leur piété, leur érudition, ou qui les ont enrichies de leurs bienfaits. Le tout par ordre alphabétique, pour une plus grande commodité. Paris, Gueffier, 1759. Un volume in-12 (19 cm x 11 cm),(2)-365-(3) pp.

Pleine basane marbrée d’époque. Dos à cinq nerfs, caissons décorés, coiffe restaurée, tranches rouges, deux coins très légèrement usés.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

_____________________

LE FEVRE (Antoine-Martial). Description des curiosités des Eglises de Paris, et des environs; contenant 1°. L’année de leur Fondation, leurs architecture, Sculptures, Peintures, &c. 2°. Leurs Tréfors, châffes, Reliquaires, &c. 3°. Les Sépultures, Tombeaux, Epitaphes remarquables. 4°. Les Perfonnes illuftres qui ont honoré ces Eglifes par leur piété, leur érudition, ou qui les ont enrichies de leurs bienfaits. Le tout par ordre alphabétique, pour une plus grande commodité. Paris, Gueffier, 1759. Un volume in-12 (19 cm x 11 cm),(2)-365-(3) pp.

Reliure postérieure vélin ivoire. Reliure signée Carayon.

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*