HUYSMANS (Joris-Karl). Illustrations de Charles JOUAS. Le Quartier Notre-Dame. Exemplaire de l’éditeur. II.

 

Nous poursuivons aujourd’hui la présentation du Quartier Notre-Dame de Huysmans illustré par Charles Jouas : Le Quartier Notre-Dame I .

Charles Jouas (1866-1942) a illustré de nombreux ouvrages sur des thèmes parisiens et nous pouvons retrouver son univers dans Les samedis de Charles Jouas .

Habile dessinateur, ce parisien né dans le faubourg Saint-Antoine, a su capter l’atmosphère particulière de l’ouvrage de Huysmans. C’est sans doute pour celà que l’éditeur lui a confié l’illustration du quartier Notre-Dame mais auparavant son talent avait été découvert par le célèbre bibiophile Henri Béraldi qui dans une brève plaquette (5 pages, 2 eaux-fortes de Jouas) à tirage limité (50 exemplaires), « Un illustrateur de Paris, Charles Jouas » (1927), évoque les premiers pas de Charles Jouas dans l’illustration et l’éclosion de son talent.

Quartier Notre-Dame. Charles Jouas. Vue du sommet de la Tour Nord.

 » Jouas, Parisien, en 1896 jeune dessinateur, remarquable croquiste, montre à un bibliophile un volume sur le Maroc orné par lui d’aquarelles marginales. Le bibliophile ne lui donne pas d’eau bénite simple, mais lui dit fermement :  » Très bien. Mais à présent, c’est sur Paris qu’il faut vous mettre ». Et il lui demande l’illustration des Poèmes Parisiens de Goudeau….Procurer à Jouas une occasion d’émerger était à tenter de la part des Amis des Livres. Ils lui firent illustrer La Corde de Jules Claretie…Après avoir illustré Quo Vadis, édition populaire Juven, il se révéla dans le genre qui est véritablement le sien avec Le Quartier Notre-Dame, d’Huysmans (Romagnol, 1905), trente eaux-fortes originales qui le mirent en évidence. Suivirent : Le vertige de la Beauté, de Dayot, 1906, bois en noir et camaïeu gravés par Dété, et Rouen d’hier et d’aujourd’hui, de Dubosc, bois gravés par Dété, Hérissey, 1908. Un grand succès l’attendait avec La Cathédrale, d’Huysmans, soixante-quatre eaux-fortes originales, 1909. Vint la Cité des Eaux, d’Henri de Régnier, trente neuf eaux-fortes, 1912, De nouveau La Cathédrale, deux eaux-fortes pour Crès, 1919 et Trois Eglises, d’Huysmans, vingt et une eaux-fortes….

Quartier Notre-Dame. Charles Jouas. Les Tours.

Quartier Notre-Dame. Charles Jouas. Le quai vu de la rue de la Colombe.

Et voici qu’un de nos sociétaires, Borderel, a demandé à Jouas, il y a quelque quatorze ans, du Point-du-Jour à Bercy. Ce livre bientôt va paraître, avec quarante quatre eaux-fortes originales d’exécution vive affinée, spirituelle. Précieux documents sur Paris et très beau livre illustré…Ainsi la Seine va paraître juste trente ans après Poèmes Parisiens….

L’homme : charmant, sympathique. Vif, vigoueux, d’aspect jeune. Décoré. Essentiellement bon. Ami sûr. Fidèlement il assista Huysmans, dans le martyre de ses deux dernières années et Huysmans a eu sur Jouas, au point de vue religieux, une prise profonde…. » Un exemplaire de l’ouvrage de Georges Cain, La Seine du Point du jour à Bercy (1927) a déjà été présenté sur ce blog.

Il fallait avoir l’intuition d’Henri Béraldi pour deviner le parcours graphique de Charles Jouas. En effet ses illustrations du quartier Notre-Dame ne ressemblent en rien aux vignettes bien léchées des Poèmes parisiens. Il y a une profondeur de trait qui accompagne parfaitement le dense texte de Huysmans.

Dans notre exemplaire du Quartier Notre Dame, nous découvrons l’attention portée par l’éditeur au tirage des eaux-fortes de Jouas. En effet,  ses commentaires sur les hors-textes (9) avant aciérage portant son bon à tirer signé (reliés avec l’ouvrage), soulignent la précision de son suivi.

Aucun détail n’échappait à la sagacité de l’éditeur qui entendait faire de cette édition une parfaite réussite et conserver sans doute, toutes les traces de son élaboration.

L’exemplaire d’A.Romagnol contient aussi trente dessins préparatoires à la plume et légendés de Charles Jouas. Certains d’entre eux sont rehaussés de gouache. Et l’on découvre le travail de l’illustrateur qui croque, avec un saisissant réalisme, la vie grouillante du quartier Notre-Dame.

A.Romagnol, a aussi fait relier en fin d’ouvrage deux lettres de Charles Jouas ainsi que le reçu signé de la somme perçue pour montant de son travail.

Terminons cette présentation avec la reliure, à la hauteur du riche contenu de l’ouvrage, réalisée par Georges Canape. Georges Canape (1864-1940). A la fois relieur et doreur, il prend la succession de son père (en 1894) qui avait créé en 1865 son atelier 18 rue Visconti. Il obtient une médaille d’argent à l’Exposition de 1900 et participe jusqu’en 1925 à de nombreuses expositions en France et à l’étranger. Il travaille pour de grands décorateurs comme Robert Bonfils et Pierre-Emile Legrain. Il devient en 1919 président de la Chambre syndicale de la reliure et le restera jusqu’en 1927. En 1937, il cède son atelier de reliure à Esparon et celui de dorure à Mercher.

 

Quartier Notre-Dame. Charles Jouas. Porte rue Chanoinesse.

Quartier Notre-Dame. Charles Jouas. Rue des Ursins.

Quartier Notre-Dame. Charles Jouas. La rue de la Colombe.

___________________________________

HUYSMANS (Joris-Karl). Le Quartier Notre-Dame. Paris, Librairie de la collection des dix, A.Romagnol, 1905. Un volume grand in-8 (27 cm x 19 cm), 36 pp.

Illustrations et gravures de Charles Jouas.

Un envoi signé de l’auteur à l’éditeur. A la justification, mention manuscrite signé par l’éditeur  » Exemplaire unique avec les croquis et bons à tirer »

Neuf hors-textes (bons à tirer signés de l’éditeur assortis de ses commentaires avant tirage)

Vingt-et un in-textes.

Trente dessins originaux légendés de Charles Jouas à la plume, au lavis, certains rehaussés à la gouache, exécutés sur Japon pelure et montés sur vélin fort.

Notre exemplaire comprend le portrait de l’auteur en deux états dont un fumé sur japon pelure, toutes les suites des illustrations avec leur couverture rehaussée de rouge et portant la signature de Jouas. Les hors textes en trois états dont deux avec remarque. Les in-textes en deux états avec remarque.

Notre exemplaire contient aussi :

Le contrat signé d’édition de l’ouvrage passé entre J.-K.Huysmans et A.Romagnol.

Quatre billets manuscrits signés par J.-K.Huysmans.

Deux lettres manuscrites signées de Charles Jouas.

Un reçu signé de Joris-Karl Huysmans.

Un reçu signé de Charles Jouas.

Tous ces documents concernent l’édition de l’ouvrage.

Deux ex-libris, le second, celui d’Henri Bonnasse, banquier marseillais et bibliophile.

Maroquin olive avec encadrement doré à la cathédrale, dos (légèrement insolé) à 5 nerfs avec rappel du décor. Doublure de vélin blanc ornée de jeux de filets et fleurons stylisés formant encadrement, double filets dorés sur les coupes, tranches dorées. Etui (quelques légers frottements). Reliure signée Canape.

Exemplaire unique de l’éditeur (sur vélin) enrichi de nombreux documents relatifs à la préparation de ce livre.

Si vous êtes intéressé par cet ouvrage, écrivez nous à : contact@paris-libris.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*