La guerre franco-prussienne. 1870-1871. L’Armée de la Loire.

 

Nous approchons de la date anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale. Il est toutefois une guerre quasi oubliée dont la première guerre mondiale sera la conséquence, qui a vu l’affrontement du royaume de Prusse qui s’employait à unifier l’Allemagne avec l’Empire français de Napoléon III qui se laissa entraîner dans un conflit qui allait causer sa perte. A Paris la mémoire du Siège imposé à la capitale et les événements de la Commune qui s’en suivirent, restent dans les mémoires. Nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer la période de la Commune en particulier dans : Les convulsions de Paris, Paris sous la Commune et Les ruines de Paris et de ses environs.

En 1870, les armées françaises ont rapidement été défaites et le désastre de Sedan balaye le régime du second Empire mais Gambetta ministre de l’Intérieur et de la Guerre du gouvernement de la Défense nationale installé à Tours, décide de créer l’Armée de la Loire en octobre 1870 afin de poursuivre les combats.

C’est la présentation de ces batailles que nous allons vous proposer dans différents ouvrages que vous trouverez ci-après. Si vous parcourez les chemins de Beauce au nord ouest d’Orléans, vous trouverez un certain nombre de monuments votifs rappelant les rudes combats menés. Les cimetières de certaines communes conservent aussi des tombes de soldats français, prussiens ou bavarois qui participèrent à ces affrontements et furent tués au cours de ces différents engagements. Le musée de Loigny-la-bataille (Eure et Loir) garde de précieux souvenirs de cette période.

L’armée de la Loire est créée avec des troupes rappelées d’Algérie, de soldats des dépôts et des réserves qui forment le 15e corps d’armée sous la direction du général de La Motte-Rouge.

Le 10 octobre 1870, l’Armée de la Loire est battue à Artenay, elle doit abandonner Orléans le 11 octobre. Gambetta destitue le général de La Motte-Rouge et nomme au commandement le général d’Aurelle de Paladine. Le 16e corps du général Chanzy et le 17e corps du général de Sonis renforce le 15e corps. C’est cette armée qui remporte la victoire de Coulmiers le 9 novembre et reprend Orléans.

Le 18e corps d’armée du général Billot et le 20e corps du général Crouzat sont agrégés à l’Armée de la Loire. Mais l’armée français connait la défaite le 28 novembre à Beaune-le-Rolande. Les 1er et 2 décembre, les français sortent vainqueurs des combats de Villepion, Terminier et Poupry mais sont battus à Loigny. Orléans est reprise par les Allemands le 4 décembre 1870.

Face à ce désastre, Gambetta procède à une nouvelle réorganisation de l’Armée de la Loire. Une partie a pour mission dans l’est du département du Loiret de porter secours à Belfort qui résiste aux Allemands, l’autre partie commandée par le Général Chanzy devient la deuxième Armée de la Loire qui tient tête aux Prussiens dans l’Est du département du Loiret avant de perdre d’autres engagements dans la Sarthe. L’armistice est signé par le gouvernement provisoire le 28 janvier 1871. L’armée de la Loire est dissoute en mars 1871.

Vous trouverez ci-après dix-sept ouvrages  sur l’Armée de la Loire que nous avons regroupé sous trois thématiques : Mémoires de généraux français, Occupation d’Orléans et Combats livrés.

 

MEMOIRES DES GENERAUX FRANCAIS

_____________

AURELLES DE PALADINES (Général d’). La première armée de la Loire. Paris, Plon, 1872. Un volume in-8 (22,5 cm x 15 cm), 400 pp.

Quatre planches dépliantes en couleurs sur les différents théâtres des opérations : Théâtre des Opérations de la première Armée de la Loirre (Septembre à Décembre 1870), Vallière forêt de Marchenoir, Coulmiers, Villepion, Loigny, Poupry, Chevilly et Orléans, Chilleurs-aux-bois et forêt d’Orléans.

1/2 veau, pièce de titre, accidents au dos.

Pour acheter c’est ici.

_______________

DE LA MOTTE ROUGE (Général). Un mois de commandement au 15e corps de l’armée de la Loire (Septembre et octobre 1870). Nantes, Grimaud, Orléans, Herluisson, 1889. Un volume in-8 (22 cm x 14,5 cm), 100 pp.

Extrait du 3e volume des Souvenirs et Campagnes du général de la Motte Rouge.
Broché.

Pour acheter c’est ici.

____________

MARTIN DES PALLIERES (Général). Campagne de 1870-1871. Orléans. Paris, Plon, 1872. Un volume in-8 (23,5 cm x 15 cm), 440 pp.

Trois cartes dépliantes en couleurs : Carte générale des Opérations du XVe corps autour d’Orléans, Croquis du combat de Chilleurs-aux-bois 3 décembre 1870, Carte de la défense d’Orléans. Deux fac-simile hors texte.

1/2 reliure. Dos à cinq nerfs, caissons décorés de filets dorés. Coins usés. Tranches mouchetées.

Pour acheter c’est ici.

_______________

OCCUPATION D’ORLEANS

________________

BOUCHER (Auguste). Combat d’Orléans 11 octobre 1879. Orléans, Michau, Herluisson, 1897. Une plaquette in-8 (19 cm x 13 cm), 72 pp.

4e édition.

Une carte dépliante.
Broché. Dos renforcé par de l’adhésif.

Pour acheter c’est ici.

_____________

CHAPON (Abbé). Vingtième anniversaire du combat d’Orléans. Allocution prononcée le 11 octobre 1890, dans l’Eglise de Fleury. Orléans, Herluisson, 1890. Une plaquette in-8 (21,5 cm x 14 cm), 11 pp.

Un envoi de l’auteur sur la page de titre.

Un ex-libris (J.-D.Lenormand)

Broché.

Pour acheter c’est ici.

__________

CHARPIGNON (Docteur). Souvenirs de l’Occupation d’Orléans par les Allemands en 1870-1871. Théorie de l’invasion : ses effets; – Les assassinats-Les blessés. Orléans, Herluisson, 1872. Une plaquette in-12 (20 cm x 14,5 cm), 63 pp.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

 

 

__________

COCHARD (L’Abbé Th.). L’invasion prussienne de 1870. I. Les Bavarois à Orléans. II. Les Prussiens à Orléans. Orléans, Séjourné, 1871. Deux volumes in-16 (17 cm x 11 cm), 115-213 pp.

Brochés. Exemplaires non coupés.

Pour acheter c’est ici.

___________

Le souvenir français. Inauguration du Monument élevé à la mémoire des défenseurs des Aydes et d’Orléans le 11 Occtobre 1870. 30 avril 1899. Orléans, Imprimerie Henri Tessier, 1899. Une plaquette in-8 (21 cm x 13,5 cm), 36 pp.

Une photo du monument.

Broché.

Vendu.

__________

LACOMBE (H.de). Souvenirs de l’Invasion. L’Occupation d’Orléans-M.Thiers-Mgr Dupanloup. Extrait du Correspondant. Paris, Douniol, 1871. Une plaquette in-8 (25 cm x 16,5 cm), 52 pp.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

__________

LAVILLE (A.). Le Conseil municipal d’Orléans pendant l’Occupation Etrangère en 1870-1871. Orléans, 1923. Une plaquette in-8 (25,5 cm x 16,5 cm), 32 pp.

Un envoi de l’auteur.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

__________

Les murailles d’Orléans Pendant l’Occupation Prussienne. 1870-1871. La Guerre. – Première Invasion. – Intervalle. Seconde Invasion.- Appendice. Orléans, H.Herluisson, 1871. Un volume in-4 (31 cm x 23 cm), Numéroté A-H et 81 pp.

Un des deux cent exemplaires numérotés.

Broché.

Cet ouvrage recense et reproduit tous les avis et proclamations adressés à la population orléanaise pendant la période de l’Occupation prussienne.

Pour acheter c’est ici.

____________

Paiement des dettes imposées à la ville d’Orléans Par l’occupation. Projet d’enquête publique et d’appel à la population. Orléans, Herluisson, 1871. Une plaquette in-8 (24,5 cm x 16,5 cm), 32 pp.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

 

 

 

______________

 

COMBATS 

______________

AURELIUS VICTOR. Ephémérides de l’année terrible. L’armée de la Loire. Orléans, Herluisson, 1896. Un volume in-8 (19 cm x 13 cm), XVII-300 pp.

Huit cartes hors-texte.

Broché. Couverture illustrée.

Pour acheter c’est ici.

_______________

FAUTRAS (Gustave). Autour d’un champ de bataille (Coulmiers). Paris, Librairie Hachette, 1903. Un volume in-8 (24 cm x 15 cm), 192 pp.

Deuxième édition.

Illustrations in-texte.

Pleine percaline décorée de l’éditeur. Tranches dorées.

Pour acheter c’est ici.

_____________

GARREAU (Abbé). Les 40 otages de la Prusse à Beaune-la-Rolande. Episode sanglant de la bataille du 28 novembre 1870. Rapport à Sa grandeur Monseigneur Dupanloup Evêque d’Orléans. Orléans, Herluisson, 1873. Une plaquette in-8 (23,5 cm x 15,5 cm), 65 pp.

Un envoi de l’auteur sur la couverture.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

______________

LACOMBE (H.de). Le champ de bataille de Loigny. Paris, Douniol, Orléans, Herluisson, 1876. Une plaquette in-12 (20,5 cm x 13 cm), 65 pp.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

 

 

_____________

HODECENT (Chanoine). Le Général de Sonis (1825-1887). Chartres, 1930. Une plaquette in-16 (18 cm x 11 cm), 35 pp.

Une photo frontispice du général de Sonis.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*