DU CAMP (Maxime). Les convulsions de Paris.

 

867780Maxime Du Camp (1822-1894) écrivain et photographe a donné dans quelques ouvrages, une intéressante vision du Paris du XIXe siècle.

Après ses études, il part visiter l’Europe et l’Orient entre 1844 et  1845 puis à nouveau entre 1849 et 1851 en compagnie de Flaubert. Ses premiers ouvrages sont consacrés à ses voyages en Orient : Smyrne, Ephèse, Constantinople, l’Egypte, la Nubie, la Palestine. Il est un des premiers à utiliser la photographie dans ses explorations et ses livres de voyage ont aussi été parmi les premiers, à être illustrés par la photographie. En 1851, il est un des fondateurs de la Revue de Paris et publie régulièrement dans la revue des deux Mondes. Il sert comme volontaire sous Garibaldi en 1860. Il écrit aussi des ouvrages de critique, d’art, des poésies et des romans. Sa production littéraire est variée.

Sur Paris, ses ouvrages : Paris, ses organes, ses fonctions, sa vie, Paris bienfaisant , Les convulsions de Paris que nous évoquons ci-après, sont des témoignages précieux sur la vie quotidienne dans la capitale au XIXe siècle.

L’histoire de la Commune est intrigante. Une relative prospérité économique sous le second Empire bascule dans une défaite militaire imprévue. Les travaux d’Haussmann accentuent une misère ouvrière qui mobilise des bataillons révolutionnaires. Le refus d’une défaite trop facilement acceptée par les Versaillais alors que Paris veut encore se battre, les bombardements de la capitale, la Commune révolutionnaire installée à l’Hôtel de Ville, les incendies allumés par les irréductibles, les représailles sanglantes…laissent la capitale dévastée. Voir, à ce sujet un de nos précédents blogs : Les ruines de Paris et de ses environs.

Maxime Du Camp donne sa vision des événements, l’avantage est quelle est proche et qu’il y a participé mais nous sommes probablement loin des vérités historiques et équilibrées. L’inclinaison de l’auteur le porte plus facilement vers Versailles que vers Paris. Quoiqu’il en soit, il s’agit d’un intéressant témoignage sur l’enchaînement des circonstances jusqu’aux catastrophes finales avant que la IIIe République efface rapidement les traces de cette guerre civile. La table des matières que nous reproduisons fidèlement, donne un premier aperçu de sa présentation des situations.

du camp 2Volume I : Les prisons pendant la Commune. Chapitre I. Les forces de l’Insurrection. I. La Garde Nationale. II. Le Comité central. III. Les Hébertistes. Chapitre III. Le dépot près la Préfecture de police. I.Le Président Bonjean. II. Les arrestations. III. Les premières exécutions. IV. Le sous-brigadier Braquond. Chapitre III. La maison de justice. Chapitre IV. Saint-Lazare. Chapitre V. Sainte-Pélagie. Chapitre VI. La Santé. I. Le général Chanzy. II. Les détenus. III. L’ordre d’exécution. IV. Les Dominicains d’Arcueil. Chapitre VII.Mazas. Chapitre VIII. I. L’arrivée des otages. II. La mort des otages. III. Jean-Baptiste Jucker. IV. La mort de Delescluze. V. La justice du peuple. VI. La révolte des otages. VII. La délivrance.

du camp 3Volume II : Episodes de la Commune. Chapitre I. Les Maires de Paris et le Comité central. I. Les premières concessions. II. Les prétentions du Comité. III. La mauvaise foi du Comité. IV. La capitulation des Maires. V. Les élections de la Commune. IV. Les prétendues représailles. Chapitre II. Le Palais de la légion d’honneur. I. Les bataillons fédérés. II. Le général Eudes. III. La générale Eudes. IV. L’incendie. V. La rue de Lille. Chapitre III. Le Palais des Tuileries. I. Le gouverneur militaire. II. Préparatif de départ. III. Bergeret lui-même. IV. Le bouvier Victor Bénot. Chapitre IV. Les musées du Louvre. I. La délégation aux musées. II. Le marquis Benrardy de Sigoyer. Chapitre V. La colonne de la Grande Armée. I. Gustave Courbet. II. Les préparatifs. La chute. Chapitre VI. Les barricades. I. Les Champs-Elysées II. La suspension d’armes. III. Recrutement. Chapitre VII. Le combat dans les rues. I. Le Huitième arrondissement. II. L’incident Ducatel. III. La porte de Saint-Cloud. IV. L’armée française. V. Le pétrole. VI. Sauve qui peut. VII. Les pertes de l’insurrection.

du camp 4Volume III : Les sauvetages pendant la Commune. Chapitre I. Le Ministère de la marine. I. La retraite sur Versailles. II. Les souterrains. III. La délégation. IV. La flottille de la Seine. V. Les marins communards. VI. Les avanie. VII. La batterie de Montretout. VIII. Le 21 mai. IX. La rue Royale. X. Nos canonnières. Chapitre II. I. Pendant la guerre. II. Les moyens de défense. III. Les premières réquisitions. IV. Le départ du gouverneur. V. L’abandon de Paris. VI. Jacobins et socialistes. VII. Charles Beslay. VIII. Les diamants de la couronne. IX. Conseil des Régents. X. Le monayage des lingots. XI. La journée du 12 mai. XII. L’ensablement. XIII. Les dernières réquisitions. XIV. L’incendie du Palais-Royal. XV. Le double du grand-Livre. XVI. Epilogue.

du camp 5Volume IV : La Commune à l’Hôtel de Ville. Chapitre I. Les législateurs. I. La prise de possession. II. Le huit clos des séances. III. Les élections complémentaires. IV. Les compétitions. V. La manifestation des francs-maçons. VII. Les usurpateurs. VII. Les dernières séances. VIII. La délégation à la guerre. Chapitre II. Les administrateurs. I. La réaction. II. La direction des domaines. III. La propriété. IV. La liberté individuelle. Chapitre III. I. La liberté de la presse. II. La liberté de conscience. III. Les congrégations religieuses. IV. Les mystères de Picpus. Chapitre IV. Les soldats. I. La délégation scientifique. II. Les incendiaires. III. L’armée fédérée. IV. Le patriotisme. Chapitre V. La revendication. I. Les accusés. II. Les coutumax. III. Les programmes. IV. Le Quart-Etat.

_________________________

du camp 1DU CAMP (Maxime). Les convulsions de Paris. 1. Les prisons pendant la Commune. 2. Episodes de la Commune. 3. Les Sauvetages pendant la Commune. 4. La Commune à l’Hôtel de Ville. Paris, Hachette, 1878-1880. Quatre volumes in-8 (23 cm x 15 cm), IV-543-III-506-III-515-III-542 pp.

Le volume I (1878), deuxième édition. Les volumes II (1879), III (1879), IV (1880), troisième édition.

1/2 chagrin. Dos à Quatre nerfs, fleurons et titres dorés, tête marbrée. Quelques frottements aux reliures. Reliure uniforme pour les quatre volumes.

Bons exemplaires.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*