FELIBIEN (Dom Michel). Histoire de l’Abbaye royale de Saint-Denis.

  La basilique de Saint-Denis s’élève sur l’emplacement d’un cimetière gallo-romain, lieu supposé de sépulture de saint Denis martyrisé vers 250 après Jésus-Christ. La vieille église carolingienne est reconstruite dans la première moitié du XIIe siècle, des travaux d’ampleur seront poursuivis au cours du XIIIe siècle. Lors de l’avènement des capétiens en 987, la basilique devient la nécropole royale et la plupart des souverains y reposeront jusqu’au XIXe siècle. Une prestigieuse et riche abbaye bénédictine y développe son influence dès les premiers temps. La guerre de cent ans puis les guerres de religion contribueront au déclin de l’abbaye avant que la Révolution ne la fasse disparaître. C’est cette longue et […]

LHANDE (Pierre). Le Christ dans la Banlieue.

  Dans les années 20, le père Pierre Lhande parcourt la « zone », les fortifications, les grands lotissements de la banlieue parisienne. De cette découverte, il tire trois ouvrages où se mêlent descriptions et observations de cet univers qui questionnait l’Eglise. Pierre Lhande (1877-1957). Il entre à la compagnie de Jésus en septembre 1900 puis est ordonné prêtre en 1910 à Enghien en Belgique. Il commence par enseigner dans des collèges de la région toulousaine puis à l’Institut catholique de Toulouse, la langue et la littérature basque.  De 1924 à 1939, il est rédacteur à la revue Etudes. C’est pendant cette période qu’il découvre les quartiers de banlieue et publie dans […]

BONFONS (Pierre). Les fastes antiquitez et choses plus remarquables de Paris.

  En 1532, Gilles Corrozet (1510-1568) fait paraître La fleur des antiquitez, singularitez, singularitez et excellences de la plus que noble et triumphante ville et cité de Paris, capitalle du Royaulme de France. C’est le premier guide touristique parisien qui présente la ville de Paris sous tous ses aspects. Cet ouvrage ouvre une série de publications  dont les historiens ont tenté de retrouver la trace. Si nous suivons la chronologie des parutions des ouvrages de Gilles Corrozet et de son successeur Nicolas Bonfons, établit par Alfred Bonnardot dans ses Etudes sur Gilles Corrozet, nous découvrons la continuité de l’ouvrage depuis le premier tiers du XVIe siècle jusqu’au début du XVIIe. […]