LARGUIER (Léo). Marchés et Foires de Paris.

  Qui s’intéresse à la vie parisienne de la première partie du 20e siècle a certainement croisé les ouvrages de Léo Larguier. Oublié aujourd’hui, cet auteur que nous avons déjà évoqué avec Les îlots glorieux et insalubres de Paris  restitue fidèlement les ambiances populaires d’un Paris disparu. Marchés et Foires de Paris paraît après la disparition de son auteur. Dans la préface rédigée par Gérard Bauër, ce dernier retrace la vie de Léo Larguier et l’attachement qu’il avait pour Paris et certains quartiers dont celui de Saint-Germain où il résida pendant plus de trente ans. Il décrit un promeneur infatigable qui au long de ses déambulations recherchait des objets, tableaux […]

DU VERDIER (Gilbert SAULNIER). Le Voyage de France.

  Le premier « guide touristique » proposant des itinéraires aux voyageurs en le renseignant sur les monuments, l’hébergement et les caractéristiques régionales françaises paraît en 1552. Il est rédigé par Charles Estienne et s’intitule La Guide des chemins de France. L’ouvrage présente une vision ordonnée du territoire de l’époque. C’est le premier guide routier imprimé en français. La diffusion de l’imprimerie favorise l’édition de ce type de livre qui a vocation à être lu par un public élargi de marchands, de médecins, d’étudiants, d’aristocrates et de curieux à la découverte du Pays. Le déplacement n’a plus seulement une vocation utilitaire, mais désormais aussi une vocation d’agrément. Deux guides prendront le relais […]

SANSON (Charles-Henri). Documents.

  En cette semaine de janvier,  quelques plaquettes révolutionnaires évoquant Charles-Henri Sanson. Il n’a pas seulement exécuté le roi mais aussi de multiples condamnés sous l’Ancien Régime comme pendant la Révolution. Son office d’exécuteur s’exerçait en toutes circonstances. C’était même une fonction familiale comme elle a été racontée par un de ses descendants, dans des mémoires apocryphes que nous avons déjà présenté, Les mémoires des Sanson.  Le nom de Sanson reste néanmoins principalement associé à toutes les exécutions révolutionnaires, nous en trouvons aussi la trace dans un autre ouvrage signé de Coittant, L’Almanach des Prisons. Nous avons une vision terrible de l’exécuteur des hautes oeuvres mais un romancier Jean-François Parot tempère cette […]