TUETEY (Alexandre). L’Assistance Publique à Paris pendant la Révolution.

 

Aujourd’hui nous allons nous attarder sur l’Assistance publique à Paris pendant  la Révolution. Alexandre Tuetey a rédigé une étude particulièrement approfondie sur cette administration dans ces temps mouvementés. Cette étude appartient à la longue série initiée par le baron Haussmann qui a fourni de multiples recherches sur l’Histoire de Paris. Voir à ce sujet Histoire générale de Paris Introduction .

Alexandre Tuetey (1842-1918) l’auteur de cette somme sur L’Assistance Publique sous la Révolution est un historien et archiviste. Il obtient en 1863 son diplôme d’archiviste paléographe à l’Ecole impériale des chartes. En 1864, il devient archiviste aux Archives de l’Empire. Il consacrera toute sa carrière aux archives publiques. En parallèle, il publie des travaux historiques et en particulier sur l’Histoire de Paris et notamment sur la période du XIVe et du XVIe siècle en publiant des inédits comme par exemple Le journal d’un bourgeois de Paris qui fera ultérieurement l’objet de plusieurs rééditions. Il est aussi l’auteur d’un Répertoire général des sources manuscrites de l’histoire de Paris pendant la Révolution française. Membre de plusieurs Sociétés savantes et de commissions municipales, il s’intéresse aussi à l’histoire de l’art notamment sous la Révolution.

Sous la Révolution, lorsque l’Assemblée constituante aborde l’étude des graves problèmes sociaux qui s’imposent à son attention, elle place en tête des réformes les plus urgentes la réorganisation de l’Assistance publique déclarant « qu’elle mettait au rang des devoirs les plus sacrés de la nation l’assistance des pauvres dans tous les âges et toutes les circonstances de la vie ». Le rigoureux hiver de 1788 à 1789, le renchérissement des subsistances, le chômage des corps de métiers résultant des bouleversements politiques, incitent l’Assemblée à se pencher sur la situation des pauvres et des malheureux. L’Assemblée institue alors un Comité pour l’extinction de la mendicité, composé de membres du clergé, de la noblesse et du tiers état. Ces représentants furent chargés d’étudier les voies et moyens de secourir les pauvres. Un décret du 22 décembre 1789 confie la surveillance des établissements charitables à l’administration civile. Au début des travaux du Comité, ses membres décident de l’envoi de commissaires dans les hôpitaux, les prisons et les dépôts de Paris. Tous les moyens de contrôle et d’information étaient utilisés par le Comité, tandis qu’il se renseignait auprès des administrateurs et officiers de maisons hospitalières de la capitale, il recevrait et étudiait aussi tous les mémoires et projets de réformes envoyés par de simples particuliers.

Si les pouvoirs publics attachaient une réelle importance à l’organisation de l’Assistance publique dans la capitale, la Municipalité parisienne, se montre à la hauteur de la situation et prête une attention particulière au soulagement des misères qui frappent la population en créant un département de son administration spécialement affecté aux hôpitaux et ateliers de charité chargé de la surveillance et de l’inspection des hospices, hôpitaux et de tous les établissements charitables.

En quatre volumes solidement étayés par une documentation approfondie dont les sources sont largement fournies, Alexandre Tuetey décrit les hôpitaux, les hospices et maisons hospitalières, les œuvres de bienfaisance, les ateliers de charité, les ateliers de filature dans l’immédiate période pré-révolutionnaire et les réformes instituées par la nouvelle organisation administrative. Cette somme remarquable est une source précieuse d’informations sur la prise en charge des malades et des indigents dans cette période particulièrement troublée.

_______________________________________

TUETEY (Alexandre.) L’Assistance publique à Paris pendant la Révolution. Volume I. Les Hôpitaux et Hospices 1789-1791. Volume II. Les Ateliers de charité et de filature 1789-1791. Volume III. Les Hôpitaux et les Hospices 1791-An IV.Volume IV. Les Hospices et ateliers de filature 1791-An IV. Quatre volumes in-4 CLXXXXI-792-729-816-929  Paris, Imprimerie Nationale, 1895-1897.

Volume I. Pleine reliure cartonnée. Volumes II. III. IV. Pleine percaline décorée (Armes de Paris dorées sur le premier plat, dos orné, armes dorées de Paris en queue, titre doré).

Série complète.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*