GOURDON DE GENOUILLAC (Henri). Paris à travers les siècles.

 

Henri Gourdon de Genouillac, l’auteur de Paris à travers les siècles, est le successeur de Félibien, Sauval, Mercier ou plus proche de lui, Dulaure. Mais contrairement à ses prédécesseurs il a rendu à l’Histoire de Paris toute son épaisseur en ne s’attardant pas uniquement sur les faits historiques et la construction des bâtiments prestigieux mais aussi en restituant le quotidien des parisiens au cours des siècles.

Henri Gourdon de Genouillac (1826-1898), historien, romancier, héraldiste. Il fut aussi éditeur de journaux (Journal des employés de Paris, Journal héraldique, Le Monde artiste…)

Le propos de l’auteur est comme il est rappelé en début d’ouvrage de mettre les éléments essentiels de l’Histoire de Paris à la portée du grand nombre en reprenant l’ordre chronologique pour l’ensemble du développement de la ville. Il s’agit de faire l’histoire intime de sa vie publique et particulière, histoire qui associe la portée de l’événement à la physionomie du lieu où il s’est produit.

Comme l’auteur l’indique, ces travaux ont nécessité de longues années de préparation passées à réunir tous les matériaux nécessaires en fouillant dans les archives publiques et dans les collections particulières. « Nous avons écrit le récit, animé, pittoresque, anecdotique et vrai de la transformation incessante de Paris depuis le jour où émergent d’une petite île de la Seine, quelques chétives cabanes, couvertes de roseaux dont le groupe constitue Lutèce, jusqu’au moment où, conviant les nations du monde au grand tournoi des arts, de commerce et de l’industrie, Paris devient, par son Exposition universelle de 1878, le rendez-vous de tous les peuples »

« Nous racontons l’histoire du peuple parisien, essentiellement liée à celle de Paris. Après avoir dit : Ici fut édifiée une église, là fut élevée un palais ou construite une prison, nous relatons les événements qui s’y sont passés »

« En racontant les événements dans leur ordre chronologique, nous retraçons la physionomie exacte des mœurs parisiennes ; les costumes, les usages, les coutumes, les processions, les défilés, les cortèges, les rixes, les émeutes, les batailles, le mouvement, la vie de ce peuple remuant, toujours prêt à s’insurger contre qui tente de l’asservir, batailleur, franc du collier, goguenard, spirituel, capable des plus grands dévouements et des plus folles actions, ce peuple de Paris….. »

En 51 chapitres, depuis la période gauloise jusqu’à presque la fin du XIXe siècle, défile au long des pages toute l’Histoire de Paris et des parisiens, des événements majeurs comme ceux plus modestes mais que l’on redécouvre avec intérêt car ils restituent toute l’atmosphère d’une époque. En cinq volumes, nous évoluons des fondateurs de Lutèce à la mort d’Henri II, de la Ligue au début du règne de Louis XIV, de la révocation de l’édit de Nantes à 1780, de la période révolutionnaire à 1830, de la monarchie de juillet à l’exposition universelle de 1878.

De multiples gravures in et hors-texte ornent ces volumes, manifestation de la  richesse iconographique de l’édition du XIXe siècle.

Cet ouvrage offre un réel plaisir de lecture, les érudits du XIXe siècle savaient écrire et plus encore intéresser leurs lecteurs. On peut s’emparer de n’importe quel volume et se plonger dans n’importe quel chapitre pour passer un agréable moment à la découverte de la longue histoire de Paris mais aussi de la riche vie des parisiens au cours des siècles passés.

Henri Gourdon de Genouillac a aussi publié de nombreux travaux historiques notamment sur l’héraldisme. Nous vous proposons de découvrir un amusant recueil de chansons des rues qu’il commente ainsi au début de son ouvrage : « Si la chanson des rues était considérée comme le thermomètre de l’esprit public, il serait juste de reconnaître que cet esprit-là subit des variations aussi brusques qu’inexplicables. A de très-rares exceptions près, le refrain  à la mode, dont les oreilles parisiennes sont rebattues, n’est ni le résultat d’un fait politique, ni une satire; encore moins un enseignement. Il naît on ne sait comment et s’envole soit du théâtre, soit de l’atelier, soit de la rue… Il nous a paru curieux de passer une revue rétrospective des différentes chansons qui ont eu successivement le privilège depuis bientôt cinquante ans, c’est-à-dire sous les trois trois gouvernements de Louis-Philippe, de la République et de l’Empire, de conquérir la faveur des Parisiens….

_______________________________________

GOURDON DE GENOUILLAC (Henri). Paris à travers les siècles. Paris, Roy, 1878. 5  Volumes in-4 (28,5 cm x 20 cm), 480-504-456-480-504 pp.

Texte sur deux colonnes.

Nombreuses illustrations in et hors texte.

½ reliure. Quelques frottements. Quelques rousseurs éparses. Dos à quatre nerfs (insolés), ornés de fleurons dorés. Titres et tomaisons dorés.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est là .

 

_________________

GOURDON DE GENOUILLAC (Henri.). Les refrains de la rue de 1830 à 1870. Recueillis et annotés. Paris, E.Dentu, 1879. Un volume in-12 (18,5 cm x 12 cm), 106 pp.

Un des 500 exemplaires sur papier vélin ordinaire.

Broché. Très léger accident au dos. Quelques légères rousseurs éparses.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*