DU BREUL (R.P.Jacques). Le Théâtre des Antiquitez de Paris. Première édition.

 

On peut considérer le Révérend Père Jacques du Breul (1528-1614), bénédictin de l’abbaye saint Germain-des-Prés,  comme le premier historien de Paris. Certes Gilles Corrozet et son successeur Pierre Bonfons avaient ouvert la voie de la recherche historique mais ils n’avaient pas la précision du père bénédictin comme l’auront ses lointains héritiers, Dom Félibien et Dom Lobineau au XVIIIe siècle.

A partir de 1608, après avoir donné la dernière édition des Antiquités de Paris de Pierre Bonfons, le R.P.du Breul s’est occupé spécialement de l’histoire de la capitale.

A quatre vingt quatre ans, le bénédictin prépare le Théâtre des Antiquités de Paris. Confiné dans les murs de son Abbaye, il a bénéficié de l’aide de ses nombreux amis qui parcourent les églises et monastères de Paris, lisent les documents anciens et de ses confrères religieux qui consultent les chartes des monastères et les épitaphes tombales. Ce sont eux qu’il remercie dans son avis au lecteur. Il a mobilisé une prestigieuse équipe de documentalistes parmi les plus fins érudits de son temps, Jacques Le Jay, Louis Seguier, doyen de Notre Dame, le président de Thou, Guillaume du Peyrat aumonier ordinaire du roi, Nicolas le Feure précepteur de Louis XIII, Jérôme de la Noue chirurgien du roi, etc…

Le Président de Thou. Chapelle saint Christophe, église saint André.

Ce patient travail d’archiviste va permettre au révérend père Du Breul de rédiger une histoire de la capitale puisée aux meilleures sources. Livre premier : De la fondation des Eglises & Chapelles de la Cité de Paris; institution du Parlement, & autres juridictions contenues en l’enclos du Palais. Livre second : De la fondation des Eglises & chapelles de l’Université de Paris & faux-bourgs d’icelle; institution de la ladite Université &

Vision de saint Jean de Mata.

fondation de ses Collèges. Livre troisième : De la fondation des Eglises, Chapelles & Hospitaux de la Ville de Paris & faux-bourgs d’icelle : institution du Prevost des marchands & Eschevins de ladicte Ville, du Prevost de Paris, & des Juges Consuls. Livre quatrième : De la fondation des Monastères & Eglises plus célèbres du Diocèse de Paris : tant de celles qui sont subjectes à la Jurisdiction de l’Evêque de Paris, que de celles qui en sont exemptés par privilège spécial du sainct Siège, duquel elles dépendent immédiatement.

Portrait de Bon Broué, Président aux Enquestes.

Cette édition est ornée de onze gravures représentant des tombeaux ou des portraits de personnages célèbres, exécutées notamment par Léonard Gaultier (1561-1635) et Thomas de Leu (1560-1612).

L’ouvrage est dédié à François de Bourbon, prince de Conty, neveu du cardinal Charles de Bourdon qui fut abbé de Saint-Germain-des-Prés et protecteur du révérend père Du Breul

Euphémie, sainte patronne de la Sorbonne.

En 1614, quelques mois avant son décès,  Jacques du Breul fait paraître : Supplementum antiquitatum urbis Parisiacae, quoad sanctorum Germani a pratis et Mauri Fossatensis coenobia, auctore patre Jacobo Du Breul Parisino. C’est un recueil de documents, de dates reculées, extraits des archives de Saint-Germain-des-Prés. Tous sont relatif à l’histoire ecclésiastique de la capitale.

Saint Augustin.

En 1639, vingt cinq ans après la mort du R.P. Du Breul, paraît une seconde édition des Antiquitez de Paris. La même année, un avocat au Parlement connu par ses simples initiales D.H.I publie sous le titre de Supplément des Antiquitéz de Paris, un petit volume in-4 de 104 pages qui présente l’état de la capitale au XVIIe siècle et notamment des renseignement sur les palais et les hôtels.

Nous avons déjà présenté cet ouvrage Théâtre des Antiquitez de Paris où vous trouverez une biographie du révérend père Du Breul.

En 1640 parait la troisième édition du Théâtre des Antiquitez avec de nombreuses additions sur les travaux exécutés à Paris pendant la régence de Marie de Médicis et sous le règne de Louis XIII. C’est l’oeuvre de Claude Malingre historiographe du roi qui sera complété par un autre titre Les Annales de Paris.

______________________

DU BREUL (R.P.Jacques). Le Théâtre des Antiquitez de Paris. Où est traicté de la fondation des Eglises & chapelles de la Cité, Université, Ville, & Diocèse de Paris : comme aussi de l’institution du Parlement, fondation de l’Université & collèges, & autres choses remarquables. Divisé en quatre livres. Paris, Pierre Chevalier, 1612. Un volume in-4 (24,5 cm x 17 cm), Dédicace (3)-Au lecteur (4)-Elogia urbis parisiacae (2)- Armes de la ville de Paris (1)-Lutetiae urbium principis elogium (1) 1310-Privilège (2)-15 (Table des matières) pp.

Figures : Tombeau de Clovis pemier roy chrétien (p.272), Tombeau de Childebert (p.300), Tombeau de Chilpéric (p.302), Tombeau de Fredegonde, royne de France, femme de Chilpéric (p.304), Pierre de donation du roi du village de Palaiseau (p.335), Statue du président de Thou en l’église Sainst André (p.347), Vision de Jean de Mata (p.488), Portrait de Bon Broué, président aux enquêtes (p.560), Figure de la Sainte patronne de la Sorbonne (sainte Euphémie), p.625, Saint Augustin, p.766, Portrait de Pipirius Masson avocat, église des Billettes, p.983.

Page de titre aux armes royales (Henri IV).

Plein vélin décoré d’époque, dos lisse orné, filets dorés sur les plats rehaussés de motifs en écoinçon, tranches dorées, légers accrocs au second plat.

Pour acheter c’est ici .

_____________

LE ROUX DE LINCY et BRUEL (Alexandre). Notice historique et critique sur la vie et les ouvrages manuscrits de Dom Jacques du Breul auteur du Théâtre des antiquités de Paris et d’une chronique latine manuscrite sur l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Paris, Franck, 1868. Une plaquette in-8 (24,5 cm x 16 cm), 53 pp.

Broché. Couvertures détachées et petits manques de papier.

Pour acheter c’est ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*