CAIN (Georges). Illustrations de Tony BELTRAND. Croquis du vieux Paris.

 

35222-17Georges Cain a beaucoup écrit sur Paris et ses ouvrages rencontrent toujours de nos jours un intérêt certain. Ses textes vifs et enlevés rendent la moindre histoire particulièrement vivante. Nous aurons certainement l’occasion dans les prochaines semaines, comme nous l’avons déjà fait par le passé avec Environs de Paris, de présenter à nouveau certains de ses ouvrages.

Aujourd’hui, il nous offre l’opportunité d’une balade parisienne sur les deux rives illustrée de bois de Tony Beltrand. Antoine (Tony) Beltrand (1847-1904) collabore entre autre à l’Illustration et au Monde illustré. En 1888, il publie avec Auguste Lepère l’Estampe originale. Toujours avec Lepère et aussi avec Léon Ruffe il est l’administrateur de la revue l’Image (Floury, 1896-1897). Avec ses fils, il fonde une dynastie de graveurs sur bois. Nous aurons l’occasion dans les prochaines semaines d’évoquer les travaux de son fils aîné, Jacques.

cain 10

cain 19

cain 11

cain 12

Après avoir divisé Paris en trois grandes sections : La Cité & l’Ile Saint-Louis, la Rive gauche, la Rive droite, Georges Cain nous entraîne sur ses pas à la découverte des lieux emblématiques ou modestes de la Capitale. C’est l’occasion pour l’auteur d’évoquer outre les monuments célèbres, les multiples personnages qui fréquentèrent les différents lieux et rues de Paris au cours des siècles passés. Cette balade est riche de découvertes ou pour les plus érudits d’entre vous, de souvenirs.

cain 3cain 4La simple énumération des titres des gravures présentes dans l’ouvrage nous permet de suivre la déambulation de Georges Cain au long des rues : Paris vu de la tour Clovis, Le pont Marie, Le Pont-Neuf, La Cité, Notre-Dame & la rue Massillon, Escalier, rue Massillon, Notre-Dame vue du marché aux pommes, Porte du cachot de Marie-Antoinette, Hôtel Lambert, Notre-Dame, La rue Clovis, Rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, Cour des Pinaigriers (Saint-Etienne-du-Mont), Rue des Carmes, La rue Férou, Cour de Rohan, La Cité la nuit, Rue Galande, Rue Saint-Séverin, Saint-Médard, Passage des Patriarches, Place Maubert, Saint-Nicolas-du-Chardonnet, Saint-Julien-le-Pauvre, Gentilly. – La Bièvre, La Bièvre aux Gobelins, Rue du Moulin-des-Prés.-Butte-aux-Cailles, Rue de la Bièvre(Fontaine à Mulard, Rue de la Fontaine-à-Mulard, Hôtel de la Reine Blanche, Hôtel Scipion Sardini, Ruelle des Gobelins, Pont de l’Estacade, Cluny, Hôtel Beauvais, Eglise Saint-Gervais (vue d’ensemble), Hôtel de Sens, Rue de l’Hôtel-de-Ville, Passage Charlemagne (cour du Prévôt), Rue des Nonnains-d’Hyères, Porte rue Geoffroy-Lasnier, Rue Grenier-sur-l’Eau, Rue des Barres; – Eglise Saint-Gervais, Tourelle rue Vieille -du-Temple, Impasse Villehardouin, Les Carmes-Billettes, Rue de Venise, Rue Taille-Pain, Rue Pirouette, Hôtel du Compas d’Or, Rue de Cléry, Le Moulin de la Galette. Cul-de-sac Girardin, Rue Saint-Vincent, Cabaret du Lapin agile.

cain 9

cain 8

cain 5

cain 7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_______________________

cain 51CAIN (Georges). Croquis du vieux Paris. Préface de Victorien Sardou. Paris, Louis Conard, libraire-éditeur, 1905. Un volume in-8 (25 cm x 17 cm), XXXVII-172 pp.

Illustrations et gravures sur bois par Tony Beltrand. 58 bois gravés dont un pour la couverture et 25 hors texte.

Vendu.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*