ARNOUX (Alexandre). Illustrations de Jean FRELAUT. Le promeneur accompagné.

 

Les journées du patrimoine nous ont offert le dernier week-end, l’occasion de se balader dans Paris et de découvrir de nombreux endroits habituellement inaccessibles. Aujourd’hui nous prolongeons la balade avec l’ouvrage d’Alexandre Arnoux : Le promeneur accompagné.

Alexandre Arnoux qui a abondamment écrit sur des thèmes parisiens est aujourd’hui un peu oublié. Nous lui avons déjà réservé une page de blog pour un ouvrage sur la première guerre mondiale :  Le cabaret et comme c’est l’usage sur ce blog, nous avons évoqué sa carrière littéraire.

Nous allons donc nous attarder plus longuement sur l’illustrateur du « Promeneur accompagné ».

Jean Frélaut (1879-1954) est un peintre, graveur, et illustrateur. A 18 ans, il entre dans l’atelier de Fernard Cormon à l’Ecole des beaux-arts de Paris. Il participe au groupe des peintres graveurs indépendants fondé par Jean-Emile Laboureur et Raoul Dufy à partir de 1923. Vous trouverez des illustrations de Jean-Emile Laboureur dans les ouvrages suivants : Tableaux des grands magasins, La Saison au bois de Boulogne, L’envers du Music-Hall.

Jean Frélaut reçoit le prix de la gravure française à la Biennale de Venise (1936). Retourné vivre dans le Morbihan dont sa famille est originaire, il est nommé en 1937 conservateur du musée de Vannes. Il décore avec Jean-Emile Laboureur et Pierre Dubreuil, l’Ecole Nationale de la marine marchande.

Au cours de sa carrière, il réalisera plus de 1500 gravures, 500 tableaux et illustrera une douzaine de livre d’artiste.

Avec son promeneur accompagné, qui parfois déambule seul perdu dans ses réflexions, Alexandre Arnoux nous conduit au hasard de ses pas et de ses réflexions dans un Paris paisible qui garde la mémoire des siècles passés : Le jet d’eau des Tuileries, Pont-Neuf, Quartier Saint-Paul, La Tour Eiffel, Les fleurs et les villes, Rue Berton, Le pêcheur à la ligne, Jardin du Luxembourg, Les Quais, Chevet de Notre-Dame.

Ainsi nous cheminons dans des endroits connus ou inconnus accompagnés par le texte subtil d’Alexandre Arnoux et les fines gravures de Jean Frélaut.

 

________________________

ARNOUX (Alexandre). Le promeneur accompagné. Paris, Textes et prétextes, 1948. Un volume in-4 (31 cm x 24,5 cm), 137 pp.

Gravures sur cuivre et dessins de Jean Frélaut (onze eaux-fortes originales dont une tirée sur vergé teinté (couverture) et onze dessins (dont titre) en couleurs in-texte).

En feuilles sous couverture illustrée et coffret d’éditeur.

Un des 200 exemplaires numérotés sur Lana.

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*