BERAUD (Henri). Illustrations de J.MADRASSI et J.BOULLAIRE. Plan sentimental de Paris.

    Henri Béraud (1885-1958) commence sa carrière de journaliste en écrivant dans différents journaux lyonnais. Il créé à Lyon, la revue satirique l’Ours qui rencontre un succès notable. Il y fait ses débuts de polémiste. A partir de 1917, il collabore au Canard enchaîné et à la fin de la guerre au Crapouillot. Il obtient le prix Goncourt en 1922 pour le Vitriol de Lune et le Martyr de l’Obèse. Pendant l’entre-deux guerre il est également reporter international pour le Petit Parisien et Paris-Soir. Il découvre l’URSS sous la dictature communiste qu’il décrit dans son livre  » Ce que j’ai vu à Moscou ». Il aura la même approche à […]

GOUDEAU (Emile). Illustrations de Pierre VIDAL. Paris qui consomme.

Rien de ce qui concernait la consommation des parisiens ne pouvait échapper à Emile Goudeau, fondateur du club des hydropathes. Familier de la bohême parisienne de l’époque, il menait sa vie à grandes guides profitant de tous les plaisirs. Dans un précédent blog (Parisienne Idylle) voir ici, nous l’avons déjà présenté. Tout comme l’illustrateur de ce livre, Pierre Vidal pour Parisienne Idylle voir ici, et La vie à Montmartre de Georges Montorgueil voir ici. Ses fins dessins illustraient les meilleurs livres de bibliophilie. L’association de ces deux artistes produisait un des beaux ouvrages dont Henri Béraldi avait le secret. Avec leurs tirages très limités, ces livres sont devenus très rares […]

DELTEIL (Joseph). Lithographies de Robert DELAUNAY. Allô Paris.

  Dans ce livre apparaît toute l’effervescence des talents des folles années 20 parisiennes. Robert Delaunay (1885-1941) produit en 1904 ses première peintures influencées par les néo-impressionnistes et les fauves. En 1907, il entreprend un travail important sur les monuments de Paris qu’il nomme Ville de Paris ou la Ville. Sa toile Paris Saint-Séverin (1909) marque le début de sa théorie des couleurs. En 1909, il rencontre Sonia Terk avec qui il se marie et formeront jusqu’à la mort de Robert en 1941, un couple d’artistes reconnus. En 1919, influencé par le cubisme, ses toiles deviennent quasi monochrome. Avec sa femme et quelques artistes, il est le fondateur du mouvement […]