ROMAINS (Jules). Illustrations de André LHOTE. Puissances de Paris

  Dans notre dernier blog, nous avons déjà évoqué une belle publication des Bibliophiles du Palais, voir ici. Aujourd’hui, nous vous en présentons une autre avec des artistes qui marquèrent aussi leur temps. Jules Romains (1885-1972), auteur dramatique, essayiste, poète et romancier. Normalien, il est reçu à l’agrégation de philosophie en 1909. Après la première guerre mondiale, il renonce à l’enseignement pour se consacrer à la littérature. Le théâtre lui apporte la notoriété avec Knock ou le triomphe de la médecine créé par Louis Jouvet. Les Hommes de bonne volonté, son grand cycle romanesque paraît entre 1932 et 1946. C’est une vaste fresque qui à travers le récit de destins […]

SUARES (André). Illustrations de Jean-Gabriel DARAGNES. Cité. Nef de Paris.

  Deux grands artistes contribuent à cette belle édition des Bibliophiles du Palais. Un des plus talentueux écrivain français du début du 20e siècle malheureusement tombé dans un certain oubli, André Suarès et un graveur virtuose, Jean-Gabriel Daragnès. André Suarès (1868-1948). Elève à Normale Sup, il est le condisciple de Romain Rolland. En 1895, il fait à pied son premier voyage en Italie, il y retourne à plusieurs reprises pour y nourrir son oeuvre majeure : le Voyage du condottiere, mélange de livre de voyage et de traité de métaphysique, dont la première publication date de 1910. A partir de 1912, il est un des animateurs avec André Gide, Paul […]

COQUIOT (Gustave). Illustrations de LOBEL-RICHE. Poupées de Paris. Bibelots de luxe.

  Nous avons déjà évoqué Gustave Coquiot dans une précédente page de blog, voir ici et ses nombreux ouvrages sur des thèmes parisiens de la Belle Epoque. Alors aujourd’hui, nous nous attarderons sur un illustrateur qui a croqué les femmes avec délice. Lobel-Riche (1877-1950) peintre et graveur a illustré de nombreux ouvrages où son trait élégant embrasse tous les sujets. Après un bref séjour à l’Ecole régionale des Beaux-Arts de Montpellier, il interrompt ses études et part à dix-huit ans s’installer dans la Capitale. Ses débuts parisiens sont difficiles. Il commence par placer quelques dessins dans des journaux humoristiques puis illustre son premier livre en 1903, La main gauche de Maupassant […]