FREGIER (Honoré-Antoine). Histoire de l’administration de la police de Paris depuis Philippe-Auguste jusqu’aux Etats Généraux de 1789.

 

Depuis Napoléon Ier, en matière de police, la capitale est placée sous l’autorité d’un préfet. Dans les prochains mois, la municipalité parisienne va récupérer de nombreux pouvoirs jusqu’à présent dévolus à la Préfecture de Police notamment en matière de voirie et de circulation. Il était donc intéressant  au moment où un important transfert de compétences va s’organiser, de découvrir l’organisation de la police parisienne au cours des siècles.

frégier 5Les livres sur l’histoire de la police parisienne sont peu nombreux. Au début du dix-huitième siècle, Nicolas Delamare publie un ouvrage important en trois volumes, Traité de la Police  en trois volumes (1705-1719, Cot, Brunet) qui fait référence.

Les bouleversements apportés par la Révolution que nous avons déjà évoqué ici http://blog.paris-libris.com/pierre-manuel-la-police-de-paris-devoilee/ avec les travaux de P.Manuel complètent sous certains aspects, les recherches de l’auteur.

Honoré-Antoine Frégier (1789-1860) disposait de tous les accès nécessaires pour rédiger une nouvelle histoire de la police parisienne. Chef de bureau à la Préfecture de Police, il pouvait consulter une abondante documentation « sur place ».

Au fil des pages de cet ouvrage, Honoré-Antoine Frégier recense au cours des siècles les différentes attributions de la police dans ses taches traditionnelles, politique, maintien de l’ordre et recherche criminelle sans négliger les sujets relatifs à l’approvisionnement, à l’hygiène, à la voiries, etc….

frégier 4frégier 3La consultation de la table des matières donne une première idée de l’étendue de ses recherches. En quatre livre couvrant six siècles : Livre premier. 1182-1350. Livre second 1350-1567. Livre troisième. 1567-1639. Livre quatrième. 1639-1789, l’auteur aborde de multiples thèmes : Topographie de Paris et autorités préposées à sa police.  Moeurs et usages des habitants de Paris, leurs croyances, leurs opinions, leurs amusements – fêtes et cérémonies publiques. De la police dans ses rapports avec les doctrines religieuses, la liberté d’écrire, le maintien des bonnes moeurs et la paix publiques. De la police de sûreté, de la police politique et de l’administration des prisons. De la police dans ses rapports avec les subsistances, l’hygiène publique, la voirie, la navigation et le commerce.

Pour les lecteurs particulièrement intéressés par ce sujet, je recommande la consultation de la Bibliographie critique de la police et de son histoire rédigée par Marcel Le Clere, parue en 1980 aux éditions Yzer et qui recense les ouvrages parus sur ce thème.

________________________

frégier 1FREGIER (M.). Histoire de l’administration de la police de Paris. Depuis Philippe-Auguste jusqu’aux Etats Généraux de 1789 ou Tableau moral et politique de la ville de frégier 2Paris durant cette période considéré dans ses rapports avec l’action de la police. Paris, Guillaumin, 1850. Deux volumes in-8 (22,5 cm x 13,5 cm), XV-560-560 pp.

Demi-chagrin marron, pièces de tomaison verte, pièces de titre bordeaux, dos à 4 nerfs, filets et titres dorés. Reliure légèrement frottée.

Bel exemplaire.

Un des ouvrages les plus complets sur la police parisienne depuis Delamare.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*