SUARES (André). Gravures d’Albert DECARIS. Paris .

 

Le texte d’André Suarès et les gravures d’Albert Decaris pour un bel ouvrage sur Paris.

Nous vous avons déjà présenté un livre de cet auteur, Cité Nef de Paris, où nous nous attardions sur l’oeuvre de cet écrivain au coeur du bouillonnement littéraire du début du 20ème siècle et qui depuis a été un peu oublié.

Albert Decaris. Notre-Dame et la rive gauche.

En dix chapitres, il nous entraine dans une longue pérégrination dans Paris (La Ville, Beauté de Paris, Ponts, Nocturnes, Hypogées, Montage-Sainte-Geneviève, Degas, Saint-Julien-le-pauvre, Yzel, Feu sur la ville).

Mais l’attrait principal de cet ouvrage réside dans les illustrations au burin d’Albert Decaris qui restitue dans son style caractéristique, le paysage urbain de la capitale.

Albert Decaris. La rive droite et le Louvre.

Albert Decaris (1901-1988). Elève à l’Ecole Estienne puis reçu à l’Ecole des beaux Arts, il obtient le premier prix de Rome de gravure en 1919. A partir des années 30 et jusqu’au début des années 80, il illustre une cinquantaine de livres de bibliophilie où son style souvent épique et parfaitement maîtrisé est reconnaissable entre tous. Decaris a toute sa vie gravé sur acier ce qui explique sans doute la clarté des lignes de ses gravures.  A l’exposition internationale de 1937 à Paris, il assure la décoration intérieure du palais du Bois. La même année, il réalise la décoration de l’hôtel de ville de Vesoul. Il dessine également des cartons de tapisserie pour le mobilier national. A partir de 1935, il reçoit régulièrement des commandes publiques pour la réalisation de timbres. Il en dessine et en grave près de 500.

Albert Decaris. Montmartre et le Sacré-Coeur.

Au cours de sa vie artistique il réalise près de 600 gravures. Elu à l’Académie des beaux-Arts en 1943, Albert Decaris est l’un des grands graveurs français du 20e siècle.

Albert Decaris. Une arche du Pont Marie .

Les tirages des gravures sont somptueux et font de cette édition une belle réalisation de l’éditeur Creuzevault. Henri Creuzevault (1905-1971) reprend en 1930 l’atelier de reliure de son père Louis avec qui,i l avait commencé à travailler. A l’Exposition internationale de 1937, il reçoit le Premier prix de reliure.

En 1946, il participe à la fondation de la Société de la Reliure Originale et prend part à de nombreuses manifestations du Livre en France et à l’étranger. Aux activités de reliure, il ajoute l’édition des livres de luxe dont il commande l’illustration à des artistes contemporains (Laboureur, Maillol, Oudot…) ainsi que l’édition en tirage limité de gravures de Buffet, Marchand, Clavé, Carzou…

_______________________________

SUARES (André). Paris. Paris, Creuzevault, 1949. Un volume in-4 (38,5 cm x 30,5 cm), 103-(9) pp

38 burins de Decaris. 1 couverture, 27 hors-textes, 10 bandeaux.

Un des deux cent cinquante exemplaires numérotés sur vergé de Montval pur chanvre.

Le tiré à part illustré annonçant la parution de l’ouvrage, a été ajouté à notre exemplaire

En feuilles sous couverture rempliée illustrée, emboîtage.

Pour acheter c’est ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*