Société des Bibliophiles françois. Voyage de Lister à Paris en 1697. DUBOIS DE SAINT GELAIS. Histoire journalière de Paris. Catalogues de la bibliothèque du baron Jérôme PICHON.

 

Jusqu’au 6 décembre, à la bibliothèque de l’Arsenal,  se tient une exposition consacrée à la  Société des bibliophiles françois. Créée, il y a juste deux cents ans, cette société a joué un rôle important dans la bibliophilie française. Cette exposition retrace son histoire et présente ses précieuses publications. En effet, c’est la première fois que ses archives,  que la BNF abrite depuis 1962, sont dévoilées.

Les pillages révolutionnaires ayant provoqué un afflux d’ouvrages sur le marché, les amateurs de livres rares vivent une période privilégiée au début du XIXe siècle. Ce contexte est favorable à la création en 1820 de la Société des bibliophiles françois.

Composée à l’origine de 8 fondateurs, la société s’élargit à 24 membres peu après pour atteindre un effectif de 40 quelques années plus tard. L’article 1 des statuts définit sa mission : «  Entretenir et propager le goût des livres, pour publier et reproduire des ouvrages inédits ou rares, mais surtout pouvant intéresser l’histoire, la littérature ou la langue français, et pour perpétuer dans ses publications les traditions de l’ancienne imprimerie française »

La vocation de la Société des bibliophiles français était de publier des ouvrages inédits ou très rares et ayant de l’importance pour l’Histoire ou la littérature ancienne française. Chaque membre payait annuellement une cotisation qui permettait de financer les frais d’impressions des ouvrages, imprimés soit uniquement pour les sociétaires soit en petit nombre pour des amateurs non membres de la Société.

Pour être admis dans la Société, il fallait aimer les livres, avoir une bibliothèque et se soumettre aux conditions imposées par les statuts dont la première était d’être présenté par deux membres et nommé à la pluralité des voix.

Contrairement à d’autres sociétés, la Société des Bibliophiles François est plutôt une assemblée de savants, de possesseurs de bibliothèques, d’archives de famille, susceptibles d’apporter à la Compagnie des manuscrits précieux encore inédits, ou de faire des trouvailles historiques et littéraires ou de proposer la réimpression d’éditions uniques.

Parmi ses membres citons : Le Comte de la Bédoyère, le baron Pichon, le duc d’Aumale, le prince de Metternich, Ambroise Firmin-Didot, Jules Janin, la marquise de l’Aigle, la comtesse de Galard, la duchesse de Broglie, la duchesse de Clermont-Tonnerre…

Fin bibliophile, Le baron Jérôme Pichon donne son essor à la Société des bibliophiles françois et permettra la multiplication de ses publications. Il présidera la Société de 1844 à 1894

Le baron Jérôme Pichon (1812-1896) fut un des plus fameux collectionneurs du XIXe siècle. Petit-fils de l’architecte Alexandre Brongniart, il intègre brièvement Saint-Cyr avant de poursuivre des études de droit et d’intégrer le Conseil d’Etat qu’il quitte en 1846 pour se consacrer à ses collections et notamment à la bibliophilie. En 1844, Il sera Président de la Société des bibliophiles françois. C’est lui qui retrouve le manuscrit du Ménagier de Paris, Traité de morale et d’économie domestique et permet sa réédition annotée par la Société des bibliophiles françois. Sa riche bibliothèque dont vous trouverez les catalogues ci-après,  a fait l’objet en 1897 et 1898, d’une dispersion à l’Hôtel Drouot. Il habitait 17, quai d’Anjou dans le magnifique Hôtel de Lauzun qu’il restaura intégralement et qui est un des joyaux architecturaux de l’Ile Saint-Louis.

Nous vous proposons, deux ouvrages édités par la Société des bibliophiles françois dont vous pourrez apprécier les qualités d’impression.  En faisant paraître en 1873, Le Voyage de Lister à Paris en 1697 et en 1885, l’histoire journalière de Paris de Dubois de Saint Gelais, les sociétaires des bibliophiles françois exhumaient de précieux texte sur l’Histoire de Paris.  Les catalogues des ventes aux enchères de la bibliothèque du baron Jérôme Pichon qui a été dispersée en 1897 en 1898 à l’Hôtel Drouot nous permettent aussi de découvrir l’ampleur de sa collection de livres. Sous sa présidence, que les conversations au sein de la Société des bibliophiles françois devaient être passionnantes !

_______________________________________________

LISTER (Martin). Voyage de Lister à Paris en MDCXCVII traduit pour la première fois publié et annoté par la Société des Bibliophiles François. On y a joint des extraits des ouvrages d’Evelyn relatifs à ses voyages en France de 1648 à 1661. Paris, Société des Bibliophiles François, 1873. Un volume in-8 (24,5 cm x 17 cm), XXV-344 pp.

Une gravure : Exposition des Tableaux des Peintres de l’Académie dans La grande Galerie du Louvre depuis le 2 jusqu’au 22 Septembre 1699.

Edition originale de la traduction française.

Dos de basane marbrée à cinq nerfs orné de motifs dorés dans les caissons, tête rouge. Couvertures conservées.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

______________

DUBOIS DE SAINT GELAIS. Histoire journalière de Paris (1716-1717). Paris, Pour la Société des Bibliophilies françois, 1885. Un volume in-4 (24,5 cm x 19,5 cm), XLIII-242 pp.

Réimpression de l’édition en deux volumes de 1717 avec introduction de Maurice Tourneux.

Frontispice en deux états dont un en couleurs (Chambre de Pierre le Grand au Château de Petitbourg d’après le dessin de Chaufourier du cabinet du Baron Pichon).

Imprimé sur Hollande pour la bibliothèque de M.Emmanuel Bocher.

Demi-maroquin rouge à grains longs. Dos à nerfs, tête dorée, chiffre couronné doré (CC.Chodron de Courcel) en queue. Reliure signée de Vincent successeur de Dupré.

Bel exemplaire de cette réédition de chroniques de la Régence dans une reliure de qualité.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

___________________

Catalogue de la Bibliothèque de feu M.le Baron Jérôme Pichon. Première partie. Livres rares et précieux. Manuscrits et imprimés. Paris, Librairie Techener, H.Leclerc et P.Cornuau, successeurs, 1897. Un volume (28,5 cm x 19,5 cm), XVII-459 pp.

Pleine reliure toilée contemporaine. Pièce de titre. Couvertures conservées.

Catalogue de la Bibliothèque de feu M.le Baron Jérôme Pichon. Deuxième partie. Théologie-Jurisprudence-Sciences et Arts-Beaux-Arts-Belles-Lettres. Troisième partie. Histoire-Ouvrages relatifs à Paris et aux Provinces-Ouvrages sur le blason et la noblesse-Bibliographie. Paris, Librairie Techener, H.Leclerc et P.Cornuau, successeurs, 1898. Un volume (28,5 cm x 19,5 cm), 1898. Un volume (28,5 cm x 19,5 cm), 309 pp.

Pleine reliure toilée contemporaine. Pièce de titre. Couvertures conservées.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*