PERRONET (Jean-Rodolphe). Description des projets et de la construction des ponts de Neuilly, de Mantes, d’Orléans… Planches.

 

Jean-Rodolphe Perronet (1708-1794), ingénieur et architecte est le fondateur et le premier directeur de l’Ecole des Ponts et Chaussées. Il est aussi le plus grand constructeur d’ouvrages d’art français du XVIIIe siècle. C’est une des figures phares de la profession d’ingénieur au siècle des Lumières.

Il entre à dix-sept ans comme apprenti-architecte au cabinet de Jean Beausire, premier architecte de la ville de Paris. Il est alors chargé du projet et de la conduite du grand égout de Paris, des travaux des quais et de l’entretien des chemins de banlieue. En 1735 il est nommé sous-ingénieur de la généralité d’Alençon et entre en 1736 au corps des ponts et chaussées.

En 1747, il est nommé à la direction du Bureau des dessinateurs du Roi pour lever les cartes et les plans du royaume. Nommé en 1750, inspecteur général et en 1764, premier ingénieur, fonction qu’il occupera pendant plus de trente ans. Il réalise de très nombreux ponts. Entre 1747 et 1791, 2500 kilomètres de routes sont ouvertes ou modifiées sous sa  direction. Il entre en 1756 à l’Académie royale d’architecture et devient membre associé de l’Académie royale des sciences en 1765. En 1772, il devient membre de l’Académie royale des sciences de Suède.

Le bureau des dessinateurs du Roi qu’il dirige depuis 1747 devient le Bureau des élèves des ponts et chaussées et en 1775, l’Ecole des ponts et chaussées.

Jean-Rodolphe Perronet a aussi contribué aux articles  » pompe à feu » et  » épinglier » dans l’Encyclopédie.

En 1782-1783, Jean-Rodolphe Perronet publie à l’Imprimerie Royale, deux volumes : Description des projets de la construction des ponts de Neuilly, de Mantes, d’Orléans….Outre les textes de présentation des différents travaux conduits, cette publication contient 67 planches simples, doubles ou dépliantes sur les travaux engagés en matière d’ouvrages d’art par le Directeur de l’Ecole des Ponts et Chaussées. Cet ouvrage sera complété par un supplément imprimé par François-Ambroise Didot en 1789 contenant 11 planches supplémentaires.

Aujourd’hui nous vous présentons un ouvrage probablement recomposé à partir des éditions de 1782-1783 et 1789. En effet, notre exemplaire contient exclusivement des Planches et le portrait de l’auteur dessiné par Cochin et gravé par Saint-Aubin (celui de l’illustration du blog). Cette recomposition est contemporaine de l’édition de cet ouvrage et garde la trace probable d’un de ses propriétaires. En effet, deux croquis de figures géométriques signés par leur auteur (Boisanger) et notés par un professeur (E.Comb…) se sont glissés entre les pages. M.de Boisanger était élève ingénieur des Ponts et Chaussées en 1840. Nous pouvons donc imaginer que ce recueil a été constitué pour étudier les travaux de Jean-Rodolphe Perronet et qu’il soit parvenu jusqu’à nous sous cette forme.

Outre le portrait de Perronet ci-dessus mentionné, ce recueil contient 75 planches simples, doubles ou dépliantes sur les ponts et la manière de les édifier. Les planches sont incroyablement précises sur le plan technique et comprennent parfois des personnages et des scènes animées permettant de se plonger dans l’atmosphère de l’époque. Certaines constructions sont particulièrement documentées. C’est le cas pour les Ponts de Neuilly et d’Orléans. C’est aussi l’occasion de découvrir des projets plus lointains comme celui d’un Pont sur la Néva à Saint Petersbourg et d’admirer la maîtrise technique des ingénieurs de l’époque.

Le détail des planches est le suivant.

Planche I (Planche dépliante). Plan de la Route de Paris à St.Germain. Depuis la Place de Louis XV jusqu’au haut de la butte de Chante-coq passant par le Pont de Pierre de Neuilly; Planche II (Planche double). Pont de pierre construit sur la Seine à Neuilly, commencé en 1768; Planche III (Planche dépliante). Profil des travaux en juillet 1768, Profil des travaux en novembre 1768, Plan des travaux en juillet 1768, Plan des travaux en novembre 1768; Planche IV (Planche double). Plan et profil des travaux du Pont de Neuilly au mois d’aoust 1769 , Plan et profil des travaux à la fin de la campagne 1769; Planche V (Planche dépliante). Construction et assemblage des ceintres; Planche VI. IIe vue des travaux du Pont de Neuilly; Planche VII (Planche double). Plan et profil des travaux du Pont de Neuilly à la fin de l’année 1770, Plan et profil des travaux du pont de Neuilly à la fin de l’année 1771; Planche VIII. Année 1771 et 1772. IIIe vue des travaux du Pont de Neuilly; Planche IX (Planche double). Plan et profil des travaux du Pont de Neuilly à la fin de l’année 1772; Planche X (Planche double). Plan des préparatifs pour le déceintrement des cinq Arches Fait en précense du Roy, le 22 septembre 1772; Planche XI (Planche double). Vue du déceintrement du Pont de Neuilly fait en présence du Roy, le 22 septembre 1772; Planche XII. Année 1773. IVème vue des travaux du Pont de Neuilly; Planche XIII. Année 1774. Vème vue des travaux du Pont de Neuilly; Planche XIV. Camions Prismatique servant au transport des Terres; Planche XV (Planche double). Différentes Epures relatives à la construction du Pont de Neuilly; Planche XVI (Planche double). Machine qui a servi aux Epuisemens de la Fondation du Pont de Neuilly; Planche XVII. Année 1768 et 1769. Ière vue des travaux du Pont de Neuilly; Planche XVIII (Planche double). Machines qui ont été employées à la construction du Pont de Neuilly; Planche XIX. Machines qui ont été employées à la construction du Pont de Neuilly; Planche XX (Planche dépliante). Plan général de la ville de Mantes avec ses nouveaux ponts et leurs abords; Planche XXI (Planche double). Elévation du Pont de Mantes. Construit sur le bras de la Seine du côté de la Ville. Achevé en 1765; Planche XXII. Vue des travaux du Pont de Mantes à la fin de Septembre 1765; Planche XXIII (Planche double). Figures; Planche XXIV (Planche double). Construction et assemblage des Ceintres; Planche XXV (Planche double). Levage des ceintres; Planche XXVI (Planche double). Figures; Planche XXVII (Planche double). Levage de la Pierre. Figure; Planche XXVIII. Pont d’une arche de XC. pieds d’ouverture exécuté sur un des bras de la Seine à Nogent; Planche XXIX. Vue perspective du Nouveau Pont de Pont Sainte Maxence commencé en 1774; Planche XXX. Dessin du Pont projeté sur la Rivière d’Oise à Pont Sainte Maxence; Planche XXXI. Pont construit sur la rivière de Marne à Château-Thierry; Planche XXXII. Pont de Brunoy construit sur la Rivière d’Hières; Planche XXXIII. Plan coupe et élévation du Pont construit à l’entrée de Rozoy Route de Paris à Sézanne; Planche XXXIV. Pont des Fontaines construit sur la Rivière des Nonettes à Chantilly en 1760; Planche XXXIV* (Planche double). Plan, Coupe et Elévation de l’Arche biaise construite sur le Ruisseau Bicheret près et au delà de Lagny. Route d’Allemagne par Coulomiers; Planche XXXIV**Epure de l’Arche biaise construite sur le Ruisseau Bicheret près et au delà de Lagny; Planche XXXV (Planche dépliante). Pont projeté pour être construit à St.Petersbourg sur la Néva; Planche XXXVI. Vue des travaux du Pont d’Orléans tels qu’ils étoient le 28 Juillet 1752; Planche XXXVII (Planche dépliante). Plan de la Ville et du nouveau Pont d’Orléans; Planche XXXVIII (Planche dépliante). Elévation du nouveau Pont construit sur la Loire à Orléans; Planche XXXIX (Planche double). Fondation de la culée et première pile du côté de la ville faite en 1751; Planche XL (Planche dépliante). Fondation de la IIe, IIe et IVe Pile du côté de la Ville fondée 1752; Planche XLI (Planche double). Fondation de la Ve pile et de la culée du côté du Fauxbourg, fondée en 1753; Planche XLII (Planche double). Fondation de la VIIe et VIIIe Pile fondée en 1754; Planche XLIII (Planche dépliante). Figures; Planche XLIV (Planche double). Pont d’Orléans; Planche XLV. Plan général du Pont de Louis XVI et de ses environs; Planche XLVI. Plan de l’emplacement du Pont projeté pour être construit au droit de la place de Louis XV et de ses environs; Planche XLVII (Planche double). Projet d’un Pont sur la rivière de Seine vis à vis la place Louis XV; Planche XLVIII (Planche double). Pont de Charpente projetté  pour être construit sur la Seine Au droit du Nouveau Cours de la Salpêtrière; Planche XLIX. Pont d’une Arche de 150 pieds d’ouverture, Et de deux Arches Collatéralles chacune de 30 Pieds; Projetté pour être construit sur l’un des deux Bras de la Seine à Melun;Planche L. Pont projetté d’une arche de C.pieds d’ouverture; Planche LI. Pont canal d’Aurol; Planche LII. Elévation de l’Ecluse; Planche LIII. Porte du bas d’une écluse de 10 pieds de chute. Porte du haut d’une écluse de 10 pieds de chute; Planche LIV. Elévation d’un déversoir Avec décharge de fond; Planche LV. Elévation d’un Réversoir. Elévation d’une décharge de fond; Planche LVI. Pont sur le canal avec chemin de Halage au dessous; Planche LVII. Elévation du Pont canal à faire sur la Rivière d’Armance; Planche LVIII. Plan pour la description du Chardonnet; Planche LIX. Plan général du canal projetté pour conduire à la hauteur de l’Estrapade à Paris, une partie de l’eau des Rivières d’Yvette et de Bièvre, dont environ 1000 pouces à prendre au Village de St Remy sur Yvette, et 480 pouces au Village de Bièvre. Le tout lors des basses eaux; Planche LX. Profil du Canal de l’Yvette; Planche LXI. Plan et Profil de la Jonction de la Rigole de Bure avec celle de l’Yvette; Planche LXII. Ponceau de 7 pieds 6 pouces d’ouverture surbaissé au tiers  Projetté pour le Canal de l’Yvette; Planche LXIII. Pont à siffons projetté sur la rivière d’Yvette; Planche LXIV. Repos projetté pour le canal de l’Yvette; Planche LXV (dépliante). Elévation des cinq arches du milieu de l’acqueduc de Tourvoye; Planche LXVI. Filtre projetté pour le canal de l’Yvette; Planche LXVII. Arche du Pont de Cravant; Planche LXVIII. Arche St.Edme de Nogent sur Seine construite en 1768; Planche LXIX. Dessein d’une des cinq arches du Pont de Neuilly; Planche LXX. Figures; Planche LXXI. Figures; Planches LXXII. Figures; Planche LXXIII. Plan, coupe et élévation de l’une des travées de 96 pieds d’ouverture proposée pour un pont de charpente qui seroit établi sur des culées et piles de maçonnerie, que l’on disposeroit pour recevoir par la suite des arches de pareille construction.

_______________________________

PERRONET (Jean-Rodolphe). Description des projets et de la construction des ponts de Neuilly, de Mantes, d’Orléans…Paris, Imprimerie Royale et Imprimerie de François-Ambroise Didot, 1782-1783-1789. Un volume grand in-folio (57,5 cm x 42 cm).

Volume de Plans uniquement.

1 portrait de Jean-Rodolphe Perronet dessiné par Cochin et gravé par Saint-Aubin.

75 planches simples, doubles et dépliantes.

2 croquis de figures géométriques d’un précédent propriétaire de l’ouvrage (T.de Boisanger, élève ingénieur à l’Ecole des Ponts et Chaussées).

Demi-veau à coins usagé mais solide. Dos orné de filets et fleurons dorés. Pièces de titre en maroquin rouge.

Pour acheter cet ouvrage, c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*