PERRARD DE MONTREUIL (François-Victor). Nouveau Palais de Justice.

 

Situés depuis l’origine sur l’île de la Cité, les bâtiments du  Palais de Justice de Paris ont connu au cours des siècles bien des modifications. Outre les atteintes du temps, de graves événements modifieront progressivement les lieux. En 1601, l’incendie ravage la salle des pas perdus. En 1618, la Grand’Salle fut aussi détruite par le feu et sa reconstruction est confiée à Salomon de Brosse.  A son tour la Cour des comptes connaît l’incendie en 1737. La façade qui domine la Cour du Mai, de toute l’entrée principale du Palais, fut reconstruite entre 1783 et 1786 en style néo-classique avec colonnade. Sous la Restauration, les locaux deviennent insuffisants et les premiers travaux de rénovation sont entrepris. La Monarchie de Juillet lance un large programme d’agrandissement du Palais qui sera conduit par Jean-Nicolas Huyot puis après son décès par Joseph-Louis Duc et Honoré Daumet. Le second Empire poursuit l’oeuvre entreprise et le chantier est quasiment achevé en 1870. L’incendie du 24 mai 1871 réduit en cendres les travaux entrepris depuis vingt-cinq ans. Un nouveau chantier recommence en 1883, il sera achevé au début du 20e siècle. En 2017, le Tribunal de Grande Instance, le Tribunal de Police et le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale déménageront aux Batignolles dans un nouveau Palais de Justice qui pour la première fois quittera l’île de la Cité. La  Cour de cassation, la Cour d’appel et la Cour d’assises resteront au siège historique du Palais.

perrard 3Au cours des siècles, un tel lieu de pouvoir retient l’attention des bâtisseurs. François-Victor Perrard de Montreuil se penche sur le sujet et propose de construire un nouveau Palais de justice.

François-Victor Perrard de Montreuil (1742-1821). En tant qu’Architecte du Grand Prieuré de France, il est chargé des travaux de toutes les commanderies dépendant de l’ordre de Malte. Il organise le lotissement de la couture extérieure du Temple et édifie la Rotonde du Temple (édifice à fonctions commerciales et d’habitation) aujourd’hui disparu. Comme spéculateur, il achète des terrains qu’il construit et revend comme l’hôtel de Créqui, l’Hôtel Botterel-Quintin et l’hôtel acheté par Bonaparte en 1796 (aujourd’hui disparu emporté par le percement de la  rue de Chateaudun) dans lequel le futur empereur prépare le 18 brumaire. En 1787, il intervient comme censeur, sur le projet de Ledoux pour l’édification du mur des fermiers généraux, mais ses deux faillites l’écartent de ce chantier. La Révolution le ruine définitivement. Avec la suppression des ordres religieux, son titre et ses revenus d’architecte du Grand Prieuré disparaissent.

L’auteur procède à une rapide description des lieux existant à son époque et bien entendu « prêche » pour sa paroisse.  » Que doit penser de nous un étranger qui voyage avec le dessein de juger les peuples par l’importance qu’ils attachent aux choses….. Que doit penser ce philosophe voyageur, lorsqu’après avoir vu tout ce que l’on a projetté & tout ce qui a reçu son exécution, il passe sous les portes sombres & étroites qui ferment les cours irrégulières du Palais . Sans doute, se dit-il, ce qu’il y a dans ce pays de moins en honneur, c’est la Justice; cette Justice qui mérite pourtant d’être honorée de tous les hommes, puisqu’elle assure leur repos… » Ainsi d’après Perrard de Montreuil, le Palais doit être profondément remanié pour remplir le rôle éminent qui lui est dévolu.

Les modifications projetées sont importantes au point d’envisager de faire l’entrée principale du côté de la place Dauphine. Voici la description du projet qui si il avait été construit, aurait donné au Palais une configuration radicalement différente de celle connue de nos jours.

perrard 10 » Le plan qu’on présente embrasse tout le terrein renfermé d’une part entre la rue du Harlay & celle de la Barillerie, & de l’autre entre le quai des Morfondus & celui des Orfèvres. La place Dauphine servira de premiere entrée au nouveau Palais projetté…La façade sur la rue du Harlay sera formée par deux autres pavillons, qu’unira une grande balustrade posée sur un socle élevé, & ouverte par trois portes grilles basses…La deuxième & principale cour sera terminée sur les côtés par des espaces demi-circulaires….L’enceinte de cette grande cour sera formée par des galeries d’un seul étage…Derrière ces galeries seront placées d’un côté la Cour des Aides & de l’autre la Chambre des Comptes…Au fond de la cour s’élèvera le temple de la Justice qui dominera tous ces bâtimens…Le frontispice du Temple conduira à une galerie qui se prolongera de droite & de gauche dans toute la largeur du bâtiment, elle donnera entrée aux différentes Cours & chambres de Justice…La partie que je désigne sous le nom de temple de la Justice, renfermera dans son intérieur une vaste salle, où pourront se tenir les Lits de Justice & les grandes assemblées extraordinaires…Dans ce plan la Sainte Chapelle est entierement conservée…A droite de cette Eglise s’élèvera un grand bâtiment quarré destiné pour une prison…On ouvrira une grande entrée principale su la rue de la Barillerie….Je supprime les bâtimens de la rue Saint Louis qui donne sur la riviere, & en ôtent par conséquent la vue. Je retranche également ceux qui rétrécissent & surchargent d’une maniere si périlleuse le pont au Change & le pont Saint Michel … » et l’architecte n’oublie pas de rendre hommage au Roi qui pourrait être son commanditaire :  » Au milieu de la grande cour du Palais que j’ai décrit, s’élevera un monument à la gloire du Roi…. »

perrard 2

_____________________________

perrard 4Nouveau Palais de la Justice d’après les plans de M.PERRARD DE MONTREUIL censeur royal Architecte de Monseigneur le Comte d’Artois. Paris, chez P.G.Simon, Imprimeur du Parlement, 1776. Une plaquette in-4 (27 cm x 20,5 cm), 16 pp.

Un plan dépliant  » Idée d’un plan projetté pour un Palais de Justice  » (54 cm x 35 cm).

Couverture muette.

L’exemplaire est composé d’un discours préliminaire, d’un texte sur le nouveau Palais de justice, de l’explication de la gravure (plan) et d’un plan.

Intéressant exemplaire de ce projet non abouti.

Frais d’expédition offerts, pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*