MORIN (Louis). Illustrations de Auguste LEPERE. Les dimanches parisiens.

morin 29morin 28Deux auteurs pour ces Paysages parisiens. Louis Morin (1855-1938) caricaturiste, illustrateur, peintre et Auguste Lepère que nous avons déjà évoqué dans le blog consacré à l’ouvrage de Joris-Karl Huysmans la Bièvre, les Gobelins, Saint Séverin voir ici et dans le blog consacré à l’ouvrage de Jean Richepin Paysages et coins de rue voir ici.

Deux artistes qui connaissaient Paris sur le bout de leur plume et de leur crayon.

Louis Morin avait déjà saisi des scènes parisiennes dans les Cousettes (L.Conquet, 1895), Carnavals parisiens (Montgrédien, 1890), La Revue des quatre saisons (Librairie Ollendorff, 1900-1901), Montmartre s’en va (Imprimé pour Jean Borderel, 1908).

morin 26morin 25Auguste Lepère gravait sans relâche tous les coins de la Capitale, des plus prestigieux aux plus oubliés.

Le libraire Conquet les rassemblait pour un nouvel ouvrage particulièrement soigné. Un troisième personnage planait sur cette réalisation puisque Louis Morin dédiait cet ouvrage à Georges Montorgueil qui lui aussi avait fait de la scène parisienne le décor de ses récits. Voir un de nos blogs précédents sur Montmartre c’est ici.

Plutôt que de partir en vacances vers des destinations lointaines, Louis Morin invite à un voyage parisien dans le Paris de la Belle Epoque. Ainsi, il nous promène en tout sens pour goûter tous les plaisirs offerts par la Capitale et ses environs.

morin 21morin 20Les divers chapitres, Sur le boulevard, Religion, Kermesse et bastringue, Sur la route, A Robinson, Les fleurs, A la barrière, La fête foraine, Longchamp, Les grandes eaux, On mange, Sous bois, Au canal, La Marne, Trains de plaisir, Aux Champs Elysées, Bougival, Retour, Saint-Cloud, nous offrent l’éventail des loisirs proposés aux parisiens de l’époque.

Les saisissantes illustrations de Lepère rendent particulièrement vivantes les situations des personnages.

Tout le Paris joyeux défile au long de ces pages pour le plus grand plaisir des lecteurs.

_____________________

morin 2morin 50MORIN (Louis). Les Dimanches parisiens. Paris, L.Conquet, 1898. Un volume in-8 (27 cm x 18,5 cm), (1)-215 pp.

41 eaux-fortes originales d’Auguste Lepère dont un frontispice et 40 in-texte. 20 lettrines en 2 couleurs.

Un des 250 exemplaires numérotés sur vélin du Marais.

Demi-maroquin vert à coins. Dos décoré d’un joli décor mosaïqué, filets et titre dorés. Reliure signée Carayon. Quelques frottements aux coins (très mineurs).

Bel exemplaire.

Pour acheter c’est ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*