LIGER (Louis). Le voyageur fidèle ou le guide des étrangers dans la ville de Paris.

Louis Liger (1658-1717) est l’auteur du célèbre ouvrage « La nouvelle maison rustique ou Economie rurale pratique et générale de tous les biens de campagne ». Il a aussi écrit un ouvrage sur Paris, genre de guide cicerone comme il s’en éditait aux XVIIe et XVIIIe siècle et dont le lointain inspirateur est Corrozet.

Ses contemporains n’étaient pas tendre pour ses écrits. Il est intéressant de découvrir ce qu’écrivait le bénédictin Louis Mayeul Chaudon dans son Nouveau Dictionnaire Historique ou Histoire abrégée de tous les hommes qui se sont fait un nom par des Talens, des Vertus, des Forfaits, des Erreurs depuis le commencement du Monde jusqu’à nos jours  (édition de 1786). « Liger s’attachoit plus à compiler qu’à réfléchir sur les matières qu’il traitoit. On lit par exemple dans la Maison Rustique que le Café raffraîchit. Cette erreur et cent autres qu’on pourroit citer font désirer que la composition des livres utiles ne soit plus confié à des valets de librairie, qui, comme Liger, recueillent des fautes à tant la feuille. On lui attribue encore le Voyageur fidèle sur le Guide des Etrangers dans la ville de Paris. Ce guide égaroit aujourd’hui . «

Bien des guides actuels pourraient connaître ces critique sur les imprécisions et les erreurs des descriptions. Laissons de côté les querelles entre écrivains et considérons cet ouvrage pour le témoignage de l’époque qu’il apporte tel qu’il est présenté dans la préface :  » C’est un voyageur qui décrit les particularitez de son voyage à Paris, & les avantures qui lui font arrivées dans cette grande Ville; il fait un détail succinct des raretez qu’on y voit, des plaisirs différens qu’on y goûte, & de toutes les commoditez qu’il y a pour les besoins de la vie. Il conduit même les Etrangers dans tous les lieux où elle se trouvent; C’est un Guide fidèle qui ne sçait point imposer, & que ceux qui ne sçavent point ce que c’est que Paris, se feront un plaisir de suivre…. »

Trois siècles plus tard, Liger nous offre un panorama d’un Paris disparu. Et même si cette description est imparfaite voire erronée, elle traduit l’esprit du XVIIIe siècle ce qui pour un lecteur du XXIe n’est pas la moindre de ses qualités.

____________________

Liger ILIGER (Louis). Le voyageur fidèle ou guides étrangers dans la ville de Paris qui enseigne tout ce qu’il y a de plus curieux à voir les noms des Rües, des Fauxbourgs, Eglises, Monastères, Chapelles, Places, colleges, & autres particularitez que cette Ville renferme, les Adresses pour aller de quartiers en quartiers ; & à y trouver tout ce qu’on souhaite, tant pour les besoins de la vie, que pour autres choses. Avec une Relation en forme de Voyage, des plus belles maisons qui sont aux environs de Paris : le tout pour l’usage & l’utilité des etrangers. Paris, Pierre Ribou,  1716.Liger II

Un volume in-12 (16,5 cm x 10,5 cm), 3-3 (table)-517-3 (Approbation et privilège), pp.

Plein vélin contemporain. Tranches rouges.

Bon exemplaire

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*