Les Journées Européennes du Patrimoine au château de Jarnosse (Loire).

 

Le château de Jarnosse situé dans le département de la Loire, a connu bien des vicissitudes au cours des siècles. Il est quasiment ruiné mais son nouveau propriétaire qui vient d’en faire récemment l’acquisition, engage progressivement une renaissance de l’édifice que les habitants du village de Jarnosse et des bourgs proches sont venus découvrir lors des Journées Européennes du Patrimoine des 20-21 et 22 septembre derniers.

Situé sur le Grand Chemin Français qui reliait Paris à Lyon et qui fut emprunté jusqu’à la guerre de Cent ans, le château de Jarnosse assurait la sécurité et la défense des lieux. Jarnosse était une zone frontière à la limite de deux provinces, le Beaujolais et le Lyonnais. On voit encore sur les façades du château, des bouches à feu, des meurtrières et des archères. Au sud de la Bourgogne, le territoire eût à souffrir de la guerre de Cent ans et des combats de la Ligue. Au sommet d’une colline, le château domine le village. Il a pour origine une ancienne maison forte flanquée de tours et on trouve la trace des premiers seigneurs de Jarnosse vers 1080. Il fut reconstruit au XVIe siècle par les seigneurs de la famille Gayant et connut une restauration en 1613. Cette date a été retenue par le nouveau propriétaire pour procéder au remontage des murs conformément à l’architecture de l’époque.

Initialement détenu par des familles de noblesse d’épée, le château devient successivement la propriété de familles de noblesse de robe dont deux de ses membres furent prévôts des marchands de la ville de Lyon.

A la Révolution, son propriétaire de l’époque, Jean-Baptiste de Sauzey émigre et ses biens dont le château de Jarnosse, sont mis sous séquestre puis vendus. A partir de 1828, le château resta dans la même famille jusqu’en 2018. Au cours du XIXe puis du XXe siècle, le château et son domaine furent démembrés. Le bâtiment progressivement tomba en ruine. Le nouveau propriétaire qui en fit l’acquisition en juin 2018, a déjà lancé la première tranche de travaux qui a vu le remontage de la grande galerie avec ses fenêtres à meneaux.

Les travaux vont se poursuivre pendant plusieurs années. En effet, la grosse tour ronde, ornée d’une échauguette pour guetteur avec ouverture en forme d’archières est à peu près intacte mais le corps de logis a souffert. Il a conservé ses murs épais mais il a perdu depuis le début du XXe siècle sa haute toiture du XVIIe.

En mai 2019, le label de la fondation du Patrimoine a été octroyé pour la sauvegarde du château de Jarnosse après avoir recueilli l’avis favorable de l’Architecte des Bâtiments de France.

Le château de Jarnosse a aussi fait partie des 121 monuments retenus pour la deuxième édition du loto du Patrimoine.

Le 20 septembre avec l’aval du Ministère de la culture, a été signée une convention entre la fondation du patrimoine et le propriétaire, autorisant le lancement d’une souscription visant à assurer la rénovation du château.

Le château de Jarnosse a accueilli de nombreux visiteurs lors des dernières journées du patrimoine qui ont découvert l’état précaire du bâtiment et les premières interventions sur le bâti assurées par des entreprises locales. C’est par la mobilisation du plus grand nombre de passionnés de vieilles pierres et d’Histoire qu’ils soient habitants de proximité ou de plus lointaines contrées que ce château oublié retrouvera sa splendeur passée.

Si vous souhaitez apporter votre contribution à la rénovation du château, vous pouvez consulter le site de l’Association du Château de Jarnosse.

Les aides financières accompagneront le propriétaire dans son rêve un peu fou tempéré par un pragmatisme raisonné propre à son métier d’architecte. C’est un atout indispensable pour relever les pierres de ce monument dont les habitants les plus anciens du village de Jarnosse, gardent un souvenir ému.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*