FRAYSSE (Marie-Louise). Illustrations de Paul-Louis GUILBERT. Paris capitale du pittoresque.

 

Il n’est pas courant sur ce blog de présenter un ouvrage sans écrire quelques lignes sur l’auteur, l’illustrateur voire l’éditeur mais aujourd’hui ce ne sera pas le cas puisque les quelques recherches préparatoires se sont révélées vaines. Pas de trace de Marie-Louise Fraysse l’auteur, une date de naissance, 1886, pour l’illustrateur Paul-Louis Guilbert mais pas de date de décès sur le site de la BN, aucune information trouvée pour l’éditeur Dansette qui néanmoins devait avoir de bons réseaux pour publier cet ouvrage en 1944 alors que la pénurie de papier sévissait y compris après la Libération, mais peut-être des lecteurs complèteront.

Il reste à présenter l’ouvrage dont le titre « Paris capitale du pittoresque » laisse entrevoir tout un univers.

Rue Mouton-Duvernet.

Rue des Cinq-Diamants .

La dédicace de l’ouvrage donne le ton du propos de l’auteur et de l’illustrateur  » A vous tous,/ amoureux de notre ville,/ est dédié ce livre/ qu’un crayon subtil/ inspiré par un coeur instruit/ à sentir et à comprendre/ l’art du pittoresque/ a savamment illustré.

Par une promenade passant par des lieux habituellement ignorés des illustrateurs, l’auteur nous entraine au gré de ses découvertes des illustrations de Paul-Louis Guilbert qu’elle éclaire de ses commentaires légers.

Rue Vercingétorix .

Avenue du Maine .

Vie quotidienne, scènes de rue, ciel de Paris se découvrent au long des pages pour nous offrir une vision rare de la capitale loin de ses fastes habituels mais proche de l’humanité de ses habitants. Et l’on regarde différemment tous ces lieux finement saisis sous le trait de Paul-Louis Guilbert : Esplanade du Trocadéro, Rue Mouffetard, Rue des Francs-Bourgeois, Palais-Royal, Rue de Montpensier, Rue Clovis-Hugues, Rue de l’Abreuvoir, Rue du Jour, Rue Saint-Bon, Rue du Ranelagh, Square Viviani, Rue Saint-Julien-le-Pauvre,

Impasse Traînée .

Rue de la Ferronnerie .

Rue de l’Abreuvoir, Rue Mouton-Duvernet, Rue des Cinq-Diamants, Rue du Moulin-de-la-Vierge, Place Lucien-Herr, Rue Vergincétorix, Rue Saint-Christophe, Rue des Hospitalières-Saint-Gervais, Rue Vieille-du-Temple, Rue Maurice-Mayer, Avenue du Maine, Rue des Bois, Rue de la Bourse, Rue des Grands Augustins, Impasse Traînée, Rue de Nevers, Boulevard Rochechouart, Passage de la Petite-Boucherie, Rue Saint-Médard, Place de Montrouge, Rue Saint-Roch, Rue de la Bûcherie, Place Saint-André-des-Arts, Rue de Nesles, Pont-Neuf, Rue de la Ferronnerie, Rue du Pré-Saint-Gervais, Rue Mouffetard, Rue de Vaugirard, Rue du Dragon, Rue Quincampoix, Quai d’Austerlitz, Rue Galand, Rue Hautefeuille, Rue du Terrage, Lavoirs au Pont-Saint-Michel, Pont-Neuf…

C’est le Paris de l’avant-guerre qui se trouve figé dans ces illustrations avant que les bouleversements de l’urbanisme ne balaye cette mémoire passée.

_______________________________

FRAYSSE (Marie-Louise). Paris capitale du pittoresque. Paris, Victor Dansette, 1944. Un volume in-folio (33,5 cm x 26 cm), 100-(5), pp.

50 pointes sèches originales de Paul-Louis Guilbert.

Un des vingt exemplaires numérotés sur vélin d’Arches, contenant une suite en premier état avec remarque, une suite en deuxième état avec remarque et un dessin original.

Notre exemplaire est signé par l’artiste.

Notre exemplaire contient non pas un dessin original mais deux ainsi qu’un cuivre d’une des illustration (18,5 cm x 14,5 cm)

En feuilles sous emboîtage et étui de l’éditeur. Etui frotté.

Si vous êtes intéressé par cet ouvrage, vous pouvez nous écrire à contact@paris-libris.com .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*