FONTAINE DE RESBECQ (A.) Voyages littéraires sur les quais de Paris. HANOTAUX (Gabriel). La Seine et les Quais. DODEMAN (Charles). Le long des Quais. Bouquinistes, Bouquineurs, Bouquins. LANOIZELEE (Louis). Les Bouquinistes des Quais de Paris.

 

Bon le confinement qui semble enfin respecté dans Paris nous fait regretter toutes les balades que nous ne ferons pas ce week-end pour tenter de freiner l’évolution de la pandémie. Il est un lieu que les bibliophiles connaissent particulièrement bien même si les découvertes se font plus rares, les quais de Seine et les boîtes vertes des bouquinistes.

Alors, nous allons avec quelques livres nous imaginer au bord de l’eau en train de feuilleter nonchalamment des ouvrages. Ceux que nous vous proposons évoquent la vie singulière de ces marchands et amateurs qui arpentent les quais pour dénicher les livres rares.

Les fameuses boîtes existent depuis longtemps, elles ont fait le bonheur des amateurs.

En 1857, A.de Fontaine de Resbecq dans ses voyages littéraires sur les quais de Paris, Lettres à un Bibliophile de Province narre en 27 lettres ses découvertes sur les quais «  Vous aimez les livres, mon cher ami, mais comme vous avez aussi le malheur de ne point habiter Paris, vous me demandez de vous tenir au courant des excursions que j’ai pu faire et que je ferai sur nos quais ; et dussent encore en rire les turbulents amis que vous aviez l’autre jour à dîner avec moi, j’afficherai une passion. Je conviens que lorsqu’on a, comme ces messieurs, une fortune qui non seulement peut donner toutes les joies de ce monde, mais dont l’administration impose aussi des occupations très-réelles, on se plaise à rire d’un pauvre diable qui revient soir et matin sur une même promenade pour brouter le papier, comme le disait le gros railleur auprès duquel vous m’aviez placé,. Il y a des bibliomanes, mais avant eux, dans l’ordre raisonnable, des bibliophiles, et je crois que vous et moi nous pouvons nous dire de ceux-là…. »

Antoine Robida in La Seine et les Quais

En 1901, Gabriel Hanotaux dans La Seine et les Quais, même s’il évoque les livres «  Les livres sont des amis, et je les ai laissés dans le paysage ; car Paris est la seule ville du monde qui ait sa bibliothèque en plein air. Les boîtes des quais font partie de nos perspective… » s’attarde aussi sur les modifications de la Ville avec les travaux de l’Exposition Universelle de 1900.

Antoine Robida in Le long des Quais

Quelques années plus tard Charles Dodeman qui fut bouquiniste, campe, dans Le long des Quais, Bouquinistes, Bouquineurs, Bouquins, la typologie des populations fréquentant les quais du moins pour leur intérêt bibliophilique. L’auteur cerne tout le sujet en articulant son propos en trois parties : Bouquinistes, Bouquineurs, Bouquins. Dans la partie Bouquinistes, il plonge dans l’univers de ces marchands singuliers : Aperçu historique, Comment on peut devenir bouquiniste, Où l’on verra que l’égalité est une chimère, Au fil de l’eau, En descendant toujours, Du vieil homme à l’homme nouveau, A moi Balzac !, Noms des bouquinistes, Ravitaillement, De la poubelle à la vitrine, A l’encan, De tribulationibus, Les joies du métiers. Dans la partie bouquineurs, il s’attarde sur l’univers des clients : Un petit monde, La Seine, Plantes et Insectes, Le Moineau des quais, Le temps qu’il fait, La journée d’un bouquiniste, La vie qui passe, La guerre, Le chapitre de l’amour, Cinématographe, Les métiers volants, Types, Le jardin des suavités, Types généraux, Silhouettes, Des fleurs, des fleurs, des fleurs. Dans la partie Bouquins, l’univers des livres se révèle : A travers des épaves, Statistique, Quelques oiseaux rares, Dédicaces, Autographes, Bric-à-brac, Truquages, Voleurs, Microbes, Paquets, La philosophie du Bouquin.

Paul Léautaud sur les Quais

En 1956, Louis Lanoizelée  qui fut aussi bouquiniste, racontent dans Les Bouquinistes des quais de Paris, Les bouquinistes au cours des siècles et la vie du bouquiniste d’aujourd’hui (enfin celle des bouquinistes des années 50), les bouquinistes célèbres, les bouquineurs célèbres et familiers, les bouquinistes dans la littérature.

A la fin de l’ouvrage se trouve une intéressante série de photos et de gravures documentaires ainsi qu’une bibliographie de livres sur les bouquinistes et une liste des principaux articles parus sur les bouquinistes dans les revues et les journaux de 1828 à 1956.

A toutes les époques, des écrivains, des journalistes, des photographes ont été captivés par l’univers si particulier des berges de la Seine et des boîtes des bouquinistes. Les quelques livres présentés évoquent à différentes époques ce petit monde particulier qui fait le charme des rives du fleuve. Même si nous en sommes privés pour de bonne raison et sans doute pour quelque temps, nous pouvons  le redécouvrir en lisant ce qui n’est pas si mal tout en attendant plus lorsque la pandémie refluera.

___________________________________

FONTAINE DE RESBECQ (A.de). Voyages littéraires sur les quais de Paris. Lettres à un bibliophile de Province. Paris, A.Durand, libraire-éditeur, 1857. Un volume in-12 (17 cm x 11 cm), 245 pp.

Demi-veau d’époque, dos à cinq nerfs, pièces de titre et de tomaison, titres et filets dorés.

Première édition.

Bel exemplaire.

Flaneries d’un chineur au long des quais, prétextes à causeries littéraires.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

_________________

FONTAINE DE RESBECQ (A.de). Voyages littéraires sur les quais de Paris. Lettres à un bibliophile de Province. Paris, A.Durand, libraire-éditeur, 1857. Un volume in-12 (17 cm x 11 cm), 245 pp.

Première édition.

Broché.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

 

__________________

HANOTAUX (Gabriel). La Seine et les Quais. Promenades d’un bibliophile. Paris, H.Daragon, 1901. Un volume in-12 (19,5 cm x 13 cm), IV-96 pp.

Un frontispice à l’eau-forte par A.Robida (La Seine et les Quais).

Un des 350 exemplaires justifiés sur alfa vergé et paraphé par l’éditeur.

Broché.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

 

__________________

DODEMAN (Charles). Le Long des quais. Le Journal d’un bouquiniste. Paris, R.Tancrède, 1922. Un volume in-8 (25,5 cm x 16,5 cm), 189 pp.

Illustrations de A.Robida.

Broché (Couverture un peu poussiéreuse).

Vendu .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

_________________

LANOIZELEE (Louis). Les Bouquinistes des Quais de Paris. Préface de Daniel Halévy. Paris, L’auteur, 1956. Un volume in-8 (19,5 cm x 14 cm), 265 pp.

Orné de bois gravés de Jean Lébédeff & de nombreuses photographies & gravures documentaires.

Un envoi signé de l’auteur.

Broché.

Vendu .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*