FEGDAL (Charles). Les vieilles enseignes. Gérard de Nerval. Parisien de Paris. Choses et gens des Halles. La fleur des curiositez de Paris. Coins curieux de Paris. Dans notre vieux Paris.

 

Comme nous sommes toujours en temps de confinement, nous allons vous présenter quelques ouvrages brochés, faciles à manipuler et rédigés par Charles Fegdal. Ces ouvrages sont une source d’informations précieuses sur l’Histoire de Paris et la vie quotidienne de ses habitants.

Charles Fegdal (Pseudonyme de Charles Mascaux, 1880-1944) est un historien, chroniqueur et critique d’art. Il a animé la société « Pour l’art » consacrée à l’éducation artistique des ouvriers et artisans (1922). Il a aussi été membre de la Commission du Vieux Paris et de la Société de l’Histoire de Paris et de l’Ile de France. Il a publié des ouvrages sur la peinture (Essais critiques sur l’art moderne, 1927, Odilon Redon, 1929, Felix Valloton, 1931) et sur Paris, nous allons les évoquer ci-après.

Avant la rénovation du musée Carnavalet, le visiteur commençait sa visite par la salle des enseignes où il admirait la créativité des artisans pour présenter leurs activités.

Avec Les vieilles enseignes de Paris, Charles Fegdal nous raconte l’histoire de ces vieux panneaux de signalisation et en 24 chapitres nous entraîne à la découverte de ces marques anciennes : Pour trouver son chemin à travers les rues de la ville, Les Enseignes disparus et leurs particularités curieuses, Autour de la plus vieille inscription parisienne, Une Visite aux vieilles enseignes de Carnavalet, Le Bureau des Marchandes-Lingères et la Maison des Orfèvres, La Maison à l’enseigne du Pavillon des cinges, Les Enseignes parlantes d’aujourd’hui et il poursuit son propos par des promenades pour voir les enseignes de Paris pour l’achever par Les Enseignes modernes, Les Enseignes lumineuses, L’Affiche enseigne, La Vogue de jadis, la mode de demain.

Dans le Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Ive arrondissement (La Cité n°d’avril 1919), Charles Fegdal publie un court fascicule intitulé : Gérard de Nerval, Parisien de Paris.

Dans son introduction, il campe le décor parisien du poète : « Gérard de Nerval nous appartient pour plusieurs et d’importantes raisons : il est né rue Saint Martin ; il est baptisé à l’église Saint-Merri ; il habite, toute une partie de sa jeunesse, rue Saint-Martin ; il fait ses études au lycée Charlemagne ; il écrit d’intéressantes pages sur le Paris de nos quartiers ; enfin il meurt rue de la Vieille-Lanterne auprès de l’ancienne place du Châtelet. C’est plus qu’il n’en faut, me semble-t-il, pour nous intéresser à cet écrivain tout de sensibilité et d’éclat, à cet homme dont l’existence fut un subtil et angoissant drame d’amour… »

Avec Choses et gens des Halles, Charles Fegdal nous plonge dans la vie grouillante du grand marché parisien, dresse son décor et présente ses activités.

La vie des Halles, L’hôtel de la Geusaille, La Quincampe, Tournée de noctambules, Boutiques et maisons d’alentour, Une promenade sous les Halles, Charrois et charretiers, Le « carreau », Les Sept cents musclés », Notes brèves sur la « Vallée », la Boucherie et la « Marée », L’ancienne Halle au blé. Les frigorifiques, La célèbre place n°7. La jonchée des fleurs, Quelques types d’acheteurs en gros, A propos de primeurs, Un magasin de commissionnaire, Vendeurs et vendeuses, A l’ombre de l’église St-Eustache, « Cosas de Espana, Petits métiers ; métiers de misère, Fêtes de jadis et d’aujourd’hui, Le marché Palu ; la rue de l’Orberie ; les Champeaux, Les Piliers des Halles, Le Pilori royal. LA croix des insolvables. Une des plus vieilles fontaines de Paris, La Halle au XVIIIe siècle. L’église des Innocents ; le cimetière, la fontaine, le marché, L’agonie des vieilles choses. L’inéluctable progrès.

Avec La fleur des curiositez de Paris, Charles Fegdal nous présentent les lieux, type et coins curieux ainsi que les figures curieuses de la capitale.

Le Ghetto parisien contemporain (rues de l’Hôtel-de-Ville, Charlemagne, Lions-Saint-Paul, Jardins-Saint-Paul, Eginhard, Ferdinand Duval et la rue Pavée), La Rue du Figuier et l’Hôtel du Château Frileux, Vieux métiers (Les blaetiers, les talemeliers, les crépiniers de fils, les baudroyers, les haubergiers, l’imagier, les tabletiers, les peigniers, les heaumiers, les lormiers, les patenostriers, La Fontaine des Innocents, Cafés et Cabarets célèbres, Quelques amours de l’actrice Alice Ozy, Les Vésuviennes féministes éphémères, Lamartine à l’Hôtel-de-Ville, Gérard de Nerval parisien de Paris…

Avec Coins Curieux de Paris Charles Fegdal nous promène en divers lieux parisiens dont il ravive le souvenir.

Parmi les maisons : Au Restaurant Chinois, Un Caveau d’Etudiants, Le Centre du Monde à Montparnasse, Le « Dancing » du Moulin-Rouge, La Table de Napoléon au Café de « La Régence », Le Temple de l’Humanité, La Maison de Nicolas Flamel, L’Hôtellerie du Compas d’Or, La Maison de Champollion. A travers les rues : Le « Bout-du-Monde » à l’Ile Saint-Louis, Une Eglise sur la Seine, Les « Souks » de la Rue Mouffetard, Le Lavabo des Gueux, Au long du Quai Conti, La Rue de l’Hôtel de Ville, Le Train d’Arpajon, Les Boutiques « Pures », Adieu au « Flâneur-des-Deux-Rives ». Trois quartiers curieux : Le Quartier du Plaisir, Le Quartier des Arts, Le Quartier de la Chanson.

Dans notre vieux Paris, Charles Fegdal évoque des figures disparues, propose des promenades parisiennes en des lieux célèbres ou inconnus et raconte le Paris d’autrefois.

Un curieux amateur de peinture, Un propriétaire de la Tour Saint-Jacques, Courbet et la colonne Vendôme, Le poète Germain Nouveau, Guillaume Apollinaire historien de Paris, Rendez-vous d’artistes, Richesses inconnues, Un coin de boulevard, Le dernier logis de Scribe, Sur le quai du Louvre, Un Cabaret de conspirateurs, Un bateau-lavoir historique, Autour de l’église Saint-Gervais, Fouilles parisiennes, Le quartier des jouets, Le château de Conflans, La Maison du Grand-Coq, Le Théâtre de la Cité, Spectacles et plaisirs, Les écrivains et le « bien-manger », Une station balnéaire rue Saint Lazare, Les charitables musiciens de Paris, La foire de Bezons, Sports parisiens, Un succès de librairie.

Nous poursuivons nos échanges croisés avec avec le blog Histoires de Paris qui présente aussi Charles Fegdal.

_________________________________________

FEGDAL (Charles). Les vieilles enseignes de Paris. Paris, Eugène Falguière, 1913. Un volume in-8 (19 cm x 12 cm), 248 pp.

Dessins de André Warnod.

Broché. Couverture illustrée.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

___________________

FEGDAL (Charles). Gérard de Nerval Parisien de Paris. Extrait du Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Ive Arrondissement de Paris. La Cité (N° d’Avril 1919). Paris, H.Champion, 1919. Une plaquette in-8 (24 cm x 16 cm), 31 pp.

Portrait in texte.

Broché.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

___________________

FEDGAL (Charles). Choses et Gens des Halles. Paris, Editions «  Athéna », 1922. Un volume in-8 (19 cm x 12 cm), 249 pp.

26 dessins de André Warnod. 3 planches documentaires hors texte.

Un envoi signé de l’auteur (le nom du destinataire a été découpé).

Broché (Brochage fragile).  Couverture illustrée.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

_____________________

FEGDAL (Charles). La Fleur des Curiositez de Paris. Paris d’aujourd’hui et Paris d’autrefois. Types et Coins curieux. Figures curieuses. Paris, Editions de la Revue Contemporaine, 1922. Un volume in-8 (19 cm x 14 cm), 337 pp.

50 illustrations et plans, 5 dessins de J.-J.Dufour. Couverture en 2 couleurs de Louis Jou.

Un des cent quatre-vingt-dix exemplaires numérotés sur papier couché.

Broché. Couverture illustrée.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

________________________

FEGDAL (Charles). Coins curieux de Paris. Paris, Librairie Stock, 1924. Un volume in-8 (22,5 cm x 14 cm), 172 pp.

Bois dessinés et gravés par Emile Adler

Un des mille exemplaires numérotés sur papier bouffant.

Broché. Couverture illustrée.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

 

 

__________________________

FEGDAL (Charles). Dans notre vieux Paris. Figures disparues. Promenades parisiennes. Paris d’autrefois. Figures disparues Paris, Librairie Stock, 1934. Un volume in-8 (19 cm x 14 cm), 383 pp.

109 illustrations documentaires. Dessins, Gravures, Photographies et Plans.

Un des 500 exemplaires numérotés de la seconde édition.

Broché.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*