Description de la Colonne de la Grande-Armée. Description de la statue équestre de Henri IV sur le Pont-Neuf.

 

Aujourd’hui deux rares plaquettes présentant deux statues emblématiques. La statue d’Henri IV sur le Pont-Neuf et la Colonne de la Grande Armée, place Vendôme.

colonne 4La Colonne de la Grande Armée inspirée de la colonne Trajane romaine, commencée dans le courant du mois d’août 1807, est érigée place Vendôme en 1810. Elle connait quelques vicissitudes. Au gré des régimes successifs, la statue de Napoléon Ier qui la couronnait disparaît ou réapparaît. Pendant la Commune la Colonne est abattue le 16 mai 1871. Sa reconstruction est finalisée en 1875 par l’architecte Alfred-Nicolas Normand.

Notre plaquette date de la première érection de la Colonne. Elle décrit précisément le monument avec toutes ses caractéristiques techniques et détaille la suite des bas-reliefs divisés en 276 plaques montées en spirale qui retracent les principales actions de la campagne de 1805.

La plaquette s’achève par une description de la statue pédestre et colossale du général Dessaix, élevée en sa mémoire sur la place de la Victoire. La statue en bronze réalisée par l’architecte Claude Dejoux est inaugurée le 15 août 1810. La nudité de la statue provoque la polémique et elle est retirée de la place en 1814. Son bronze refondu, servit à fabriquer la statue d’Henri IV que nous évoquons dans la plaquette suivante.

1pce_h4_lemot1818La première statue d’Henri IV située sur la place du Pont-Neuf est l’oeuvre de Pietro Tacca pour le cheval et de Dupré pour la statue du roi. Elle est inaugurée en 1614 et sera détruite pendant la Révolution.

La statue actuelle inaugurée le 25 août 1818 est l’oeuvre de François-Frédéric Lemot.

Notre plaquette qui s’apparente à un document institutionnel célébrant la gloire de ce roi en particulier et de la monarchie restaurée en général, donne quelques éléments biographiques sur Henri IV et rappelle, les péripéties de l’érection de la première statue en 1614 jusqu’à l’achèvement du monument qui n’intervint qu’en 1621.

Henri IV 4Notre plaquette un peu hagiographique, compare ensuite Henri IV à César en donnant toutefois l’avantage à Henri IV !

En 1814, un modèle en plâtre remplace le monument initial disparu pendant la Révolution et un appel aux dons est lancé pour ériger une nouvelle statue. Le modèle est terminé fin septembre 1817. La statue et le cheval furent fondus dans les ateliers du Roule le 6 octobre 1817. La cérémonie de la pose de la première pierre se déroula le 28 octobre 1817. Quant à la statue, elle a été entièrement terminée et ciselée vers le milieu de juillet 1818.

La plaquette s’achève par un dialogue rimé entre un Provincial, un Artiste et un Militaire sur le Pont-Neuf, bien entendu à la gloire d’Henri IV.

____________________________

colonne 1colonne 2Description de la Colonne de la Grande Armée, Elevée à la gloire des Armées françaises, l’an 1810, par les ordres de Sa Majesté Impériale colonne 3et Royale NAPOLEON LE-GRAND. Terminée par la description de la Statue pédestre du général Dessaix, élevée sur la Place des Victoires. Paris, Aubry, sd. Une plaquette in-12 (18 cm x 11 cm), 12 pp.

Un frontispice représentant la colonne de la Grande Armée.

Broché sous couverture d’attente bleutée.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

______________

henri IV 1Henri IV 2Description de la statue équestre de Henri IV sur le Pont-Neuf ou Détails intéressans sur les ancienne et nouvelle Statues équestres de Henri IV 3ce Prince. – Notice sur sa vie et ses principales actions. – Parallèle entre César et ce grand Monarque. – Couplets analogues à la Fête, qui sera célébrée le 25 août. Paris, 1818. Une plaquette in-12 (17,5 cm x 10,5 cm), 12 pp.

Un frontispice représentant la statue équestre d’Henri IV.

Broché sous couverture d’attente bleutée.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*