L’Exposition universelle de 1878 .

  L’Exposition universelle de 1878 se déroule du 1er mai au 31 octobre. Après Londres en 1851 et 1862, Paris en 1855 et 1867, Vienne en 1873, Philadelphie en 1876, Paris accueille pour la troisième fois une Exposition universelle. C’est la première manifestation d’envergure organisée par la jeune IIIe République. Cette exposition se partage entre deux vastes emplacements : Le Champ de Mars, d’un kilomètre de longueur, sur près d’un demi-kilomètre de large, en tout une surface de 42 hectares, Le Trocadéro, 28 hectares. A ces deux emplacements principaux l’on a joint les quais et les berges de la Seine. L’Exposition sur le quai d’Orsay s’allonge jusqu’au pont de l’Alma (2.200 […]

L’Exposition universelle de 1867.

  Nous débutons aujourd’hui une série de publications consacrées aux Expositions universelles qui se sont tenues à Paris à partir du second Empire. Nous avons déjà évoqué il y a quelque mois la première Exposition universelle française de 1855 et nous y reviendrons avec un ouvrage présenté à la fin de cette page. Nous poursuivrons donc l’évocation de ces grandes manifestations en débutant cette série par l’Exposition universelle de 1867. L’Exposition universelle de 1867 est la seconde se déroulant à Paris. Elle s’est tenue du 1er avril au 3 novembre. 41 pays y seront représentés. Elle accueille plus de dix millions de visiteurs et plus de 50.000 exposants installés sur […]

Rapport sur l’Exposition universelle de 1855 présenté à l’Empereur par S.A.I. le prince Napoléon.

  Par décret impérial en date du 8 mars 1853, Napoléon III décide de la tenue à Paris en 1855 d’une Exposition universelle. Elle se tiendra sur les Champs-Elysées du 15 mai au 15 novembre 1855. Le nombre des visiteurs s’est élevé à 5.162.330. Sur ce nombre, 4.180.117 sont entrés à l’Exposition de l’Industrie, et 935.601 à celle des Beaux-Arts. 46.612 personnes ont visité le Musée chinois, joint à cette dernière exposition. Vingt-cinq Etats y participeront. En 1851, Londres, avait accueilli la première Exposition universelle. Une commission impériale présidée par le prince Napoléon est formée. Elle comprend deux sections : la section des Beaux-Arts avec des membres éminents comme Prosper […]