GRASSET (Eugène). Histoire des quatre fils Aymon. Très nobles et très Vaillans Chevaliers.

  L’histoire des quatre fils Aymon est une chanson de geste qui a été transcrite dans la littérature médiévale à partir du XIIe siècle. Cette légende d’origine française se diffuse sous des versions variées dans de nombreux pays européens, en Belgique, en Italie, en Allemagne et dans les Flandres après l’invention de l’imprimerie et connaît de multiples impressions de la Renaissance jusqu’au XIXe siècle. Elle met en scène quatre preux chevaliers, Allard, Renaud, Richard et Guichard. A la cour de Charlemagne, Renaud tue le neveu de l’Empereur. Les quatre frères s’enfuient, poursuivis par les soldats de Charlemagne, ils se réfugient dans la forêt des Ardennes et doivent leur salut à […]

PICOT (Jean). Histoire de Genève.

  Aujourd’hui nous quittons Paris pour une autre ville européenne, Genève. Genève adopte la Réforme en 1536, elle devient le centre du calvinisme et est surnommée la  » Rome protestante ». Elle accueille les Français adeptes de la nouvelle religion et qui souhaitent la conserver alors que le pouvoir royal commence à les persécuter. Jean Picot, l’auteur de  l’histoire de Genève est l’un des descendants de ces émigrés français de la Renaissance. Les Picot appartiennent à une famille originaire de Noyon qui quittèrent la France pour continuer à pratiquer leur religion. Cette famille a été reçue à la bourgeoisie de Genève en 1547. Parmi ses membres, des pasteurs, professeurs, avocats et […]

CARTIER-BRESSON (Henri), SARTRE (Jean-Paul). D’une Chine à l’autre.

Aujourd’hui nous quittons Paris pour une destination lointaine tant dans l’espace que dans le temps. La Chine des années cinquante encore pétrit d’influence impériale et progressivement façonnée par le pouvoir de Mao. Nous sommes avant le Grand Bond en avant et la Révolution culturelle de sinistre mémoire . Autant dire un temps lointain ! Cartier-Bresson courait le monde son Leica à la main et figeait sur la pellicule une société qui disparaissait et une autre qui naissait. Ce livre est le journal d’un voyage. De décembre 1948 à septembre 1949, Henri Cartier-Bresson séjourne quelques mois en Chine à la fin du gouvernement du Kuomintang et au début du nouveau régime […]