CARCO (Francis). Nostalgie de Paris.

 

En guise de conclusion à l’année 2018 puisque nous allons suspendre nos parutions jusqu’au début du mois de janvier, une verticale d’un ouvrage de Francis Carco : Nostalgie de Paris.

Nous avons déjà conduit l’exercice pour l’ouvrage de Murger, Scènes de la vie de bohème I, Scènes de la vie de bohème II, Scènes de la vie de bohème III.

Illustration de George Rose.

Il est intéressant de le renouveler pour l’ouvrage d’un écrivain qui a fait du Paris du début du vingtième siècle, la toile de fond de son oeuvre.

Carco, c’est l’écrivain des bas-fonds parisiens de la première partie du vingtième siècle.

Illustrations de George Rose.

Nous l’avons déjà croisé à plusieurs reprises dans le blog avec Ces messieurs-damesLa bohème et mon coeur, De Montmartre au quartier latinPromenades pittoresques à Montmartre, Jésus-la-CailleRue Pigalle.

Nous le retrouvons aujourd’hui dans un ouvrage célébrant le Paris qu’il avait dû quitter pendant la seconde guerre mondiale.

Nous reproduisons la 4ème de couverture de l’édition de 1952.

Illustration de Dignimont.

 » Août 1940. Les Allemands sont à Paris. Francis Carco se trouve à Nice. Il ne sait quand il pourra regagner sa chère capitale, dont il a la nostalgie. Alors il écrit. Il évoque magiquement, par le seul prestige des mots, ce Paris aux mille visages, le Paris, de Villon, de Verlaine, d’Apollinaire, le Paris de Francis Carco. Au cours de ses promenades,

Illustration de Dignimont.

il rencontre des amis (il y a un bien émouvant portrait de Maurice Magre à la veille de sa mort), il parle avec les gens de province, bef il nous fait suivre tout un itinéraire sentimental, nous mène du Cluny des Coquillards à l’atelier de Dignimont en passant par la Grande Truanderie, les Halles, les quais de la Seine, Montmartre, les boulevards extérieurs. C’est l’esprit et le coeur même de Paris qui sous la plume de Francis Carco, exilé à Nice, vivent intensement… »

Photo de Marc Foucault.

La première édition de l’ouvrage paraît en 1941 à Genève.

Il faudra attendre la fin de la seconde guerre mondiale et le retour de Carco à Paris pour découvrir de nouvelles éditions françaises.

Photo de Marc Foucault.

Celle éditée chez Ferenczi en 1945 et puis les deux éditions illustrées de 1946 parues, l’une chez Arthaud avec les illustrations de George Rose, l’autre au Moulin de Pen Mur avec les illustrations de Dignimont qui agrémentent des éditions en tirage limité.

L’édition de 1952 qui paraît chez Gallimard est suivie d’un autre texte, Ombres vivantes et est illustrée de 17 photos en noir et blanc de Marc Foucault.

Nous reprendrons nos parutions en janvier en vous présentant jusqu’au début du mois d’avril, les ouvrages qui seront exposés par Paris-Libris au salon du livre rare qui se tiendra l’année prochaine au Grand Palais du 11 au 14 avril 2019.

Nous vous souhaitons de très joyeuses fêtes et vous donnons rendez-vous début janvier pour découvrir nos nouvelles pages de blog.

_______________________

CARCO (Francis). Nostalgie de Paris. Genève, Editions du Milieu du Monde, 1941. Un volume in-12 (19 cm x 12 cm), 247 pp.

Broché.

Il s’agit de la première édition de cet ouvrage.

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

________________

CARCO (Francis). Nostalgie de Paris. Paris, Editions J.Ferenczi & fils, 1945. Un volume in-12 (18,5 cm x 12 cm), 218 pp.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

_________________

CARCO (Francis). Nostalgie de Paris. Grenoble-Paris, Arthaud, 1946. Un volume in-8 (19,5 cm x 16,5 cm), 225 pp.

Illustré de 24 aquarelles de George Rose.

Exemplaire H.C. sur vélin.

Broché sous couverture rempliée et étui.

Exemplaire non coupé en parfait état.

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

__________________

CARCO (Francis). Nostalgie de Paris. Paris, Au moulin de Pen-Mur, 1946. Un volume in-4 (28,5 cm x 23,5 cm), 223 pp.

Illustrations de Dignimont. 14 gravures sur cuivre en couleurs (dont un frontispice, 13 in-texte) et 38 in texte et culs-de-lampe en phototypie, rehaussés de pochoirs au pastel.

Un des 102 exemplaires sur vélin pur chiffon des papeteries de Lana, enrichis d’une décomposition des couleurs et du noir des gravures sur cuivre, en deux planches.

En feuilles sous couverture, emboîtage et étui.

Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

________________

CARCO (Francis). Nostalgie de Paris suivi de Ombres vivantes. Paris, Gallimard, 1952. Un volume in-8 (20,5 cm x 14 cm), 288 pp.

Illustré d’une photo de couverture et de 16 planches photographiques en noir et blanc hors-texte de Marc Foucault.

Broché. Exemplaire de Service de Presse.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*