BUHLER (Alain). Illustrations de CABU. Petit dictionnaire de la révolution étudiante.

 

Comme nous sommes en mai, qu’à Paris la Nuit debout place de la République s’épuise et qu’un syndicat s’efforce de convaincre qu’il exprime une vox populi, il était intéressant d’évoquer le plus célèbre mois de mai français, celui de 68.

buhler 3buhler 5Une amusante plaquette imprimé « à chaud » (17 juin 1968) raconte les événements sous forme d’un petit dictionnaire mettant en scène les personnages, les lieux et les « outils » du mouvement. Le regard goguenard de Cabu fixe les situations. Cette  » Révolution » fut pacifique. Les temps sont moins sereins aujourd’hui. Cabu assassiné avec l’équipe de Charlie le 7 janvier 2015, ne pensait pas à l’époque que ses dessins pouvaient tuer.

Mai 1968 révolte spontanée, dirigée contre la société traditionnelle, le capitalisme, l’impérialisme et le pouvoir gaulliste en place, a laissé quelques nostalgies dans l’imaginaire collectif français.

Le mouvement enclenché par une révolte étudiante  a gagné le monde ouvrier et pratiquement toutes les catégories de la population sur l’ensemble du territoire. Contestation multiforme de tous les types d’autorité émergeant dans une ébullition internationale (Allemagne, Italie, Etats-Unis, Mexique). 1968 est aussi l’année du printemps de Prague et où la Chine est dans la tourmente de la Révolution Culturelle. Le mouvement connaît trois phases : du 3 au 13 mai, une phase étudiante, du 13 au 27 mai, une période sociale avec les accords de Grenelle et du 27 mai au 30 juin, une séquence politique  avec la dissolution de l’Assemblée Nationale et les élections législatives qui provoquent un raz de marée gaulliste.

buhler 7Pour donner une rapide idée du contenu de l’ouvrage, nous mentionnons toutes les titres des notices de ce dictionnaire : Académie, Action, Aliénation, « Alma Mater », Amnistie, Amphi, Anarchistes, Antony, Apolitique, Aragon, « Archi-cubes », Autonomie, Autorités gouvernementales, Baccalauréat, Barjonet, Barrault, buhler 9Barricades, Bergeron, « Bidule », Bourse, C.A.L, Campus, Cathala, C.E.L.U, Censeur, Censier, Centralisation, Charlety, Charonne, Chienlit, Circulation des sexes, Cité Universitaire, C.L.E.R, C.N.R.S.,  Coktail Molotov, Co-Gestion, Cohn-Bendit,  » Combat », Comités, Commissions, Concret, Constituante, Contestation, COPAR, Corpo,  » Crabe », Critique, C.R.S., Culture bourgeoise, Démocratie directe, Démocratisation de l’enseignement, Descamps, Dialogue, Diplôme, Doyen, Drapeaux, Dutschke, Duverger, Ecole Normale Supérieure, Ecole Pratique des Hautes Etudes, Enragés, Etudiants, Faculté, Fasciste, F.E.N., Féodale, F.E.P, F.E.R., F.G.E.L., F.N.E.F., Folklore, Forces de l’ordre, Fouchet, F.R.U.F., Gadget, Gay-Lussac, Geismar, Godard, Grades, Grappin, Grenades, Grimaud, Groupuscule, Guérilla urbaine, Guevara, Happening, Halle-aux-vins, Jeanson, J.E.C, Jourdan (Boulevard), Juquin, Kastler, Lacombe, Las Vergnas, Leader spontané, Lefebvre, Livre ouvert, Ludiques,  » Le Monde », « Le Nouvel Observateur », Machine à laver, Magistral,  » Majos », Malterre, Marchais, Marcuse, Mass media, McLuhan, Missoffe, Monod, Mouvement de l’amphi mille, buhler 20Mouvement du 22 mars, Nanterre, Nobel, Occident, Occupation des locaux, Odéon-Théâtre de France, Orsay, Pavé, paternalisme, Pédagogie, « Pègre », Peyrefitte, Polycopies, Pouvoir étudiant, Pro-chinois, Professeurs, Propédeutique, Proviseur, P.S.U., Quartier Latin, Recteur, récupération, Réforme Fouchet, Réformistes, Rentabiliser, Résidents, Révolution culturelle, Roche, Russel, Salaire, Sarda, Sartre, Sauvageot, Second degré, Sélection, Séguy, Situationisme, S.N.E.S., SN.E.Sup, Société de consommation, Sorbonne, Sorbonne (Place de la), Strusture, Teach in, Transistors,  » Tripal », Trotskystes, Trublions, U.E.C., U.N.E.F., Université impériale, Vietnam.

Et parmi toutes les notices  de l’ouvrage nous reproduisons celle du leader étudiant emblématique.

buhler 15Cohn-Bendit : Daniel Conhn-Bendit, 23 ans. Etudiant en sociologie à la Faculté des lettres de Nanterre. Il est la personnalité la plus marquante de la révolte étudiante. Orateur et agitateur exceptionnellement fascinant, ses objectifs sont assez mal connus du public. Daniel Cohn-Bendit est né en 1945 à Montauban de père allemand ayant fui le nazisme en 1933. Rentré en Allemagne de l’Ouest après la guerre, il a effectué ses études secondaires tout en optant pour la nationalité allemande. Son frère, de nationalité française, est professeur à Saint Nazaire. Après avoir été le principal animateur du mouvement du 22 mars, Daniel Cohn-Bendit, alors en tournée européenne des Universités (Berlin, Amsterdam), s’est vu interdire le territoire français le 22 mai par le ministère de l’Intérieur. Le 25 mai Cohn-Bendit se présentait au poste frontière de Forbach et, refoulé après un entretien de quatre-vingt-quinze minutes avec le sous-préfet de Forbach, il retournait en Allemagne après avoir déclaré :  » Je reviendrai. Aujourd’hui, je voulais seulement apporter des fleurs à la police française.  » Deux compagnies de CRS casqués et armés jusqu’aux dents avaient été chargées, du côté français de la frontière d’empêcher le passage de Cohn-Bendit ! Dépassant la question universitaire et se qualifiant d’anarchiste, Cohn-Bendit a prouvé lors d’un entretien avec Jean-Paul Sartre qu’il était loin d’être un imbécile. Il déclarait à Amsterdam, le 22 mai :  » Notre but est non seulement de faire tomber de Gaulle, mais aussi son gouvernement. Mais pas eux seulement, nous voulons faire écrouler tout le système.  » Cohn-Bendit opéra, à la barbe des autorités son retour en France le 28 mai 1968.

Et comme l’écrit dans sa préface Georges Conchon ces quelques mots en guise de conclusion pour des temps incertains :  » Dormeurs ! vous savez comme sont horribles les réveils en sursaut. Méfiez-vous de l’euphorie des premiers temps de rassurement. S’il vous arrive d’ouvrir un oeil, parcourez ce petit lexique. Un mot en entraîne un autre, une pensée une autre. On ne sait jamais « .

_______________________

buhler 1buhler 2BUHLER (Alain). Petit dictionnaire de la révolution étudiante. Préface de Georges Conchon. Dessins de Cabu. Paris, Edition John Didier, sd (1968). Une plaquette petit in-8 (21,5 cm x 13,5 cm), 48 pp.

Agrafé sous couverture illustrée.

Bon exemplaire.

Pour acheter c’est ici .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*