Bibliothèque Mazarine. Livres italiens imprimés à Paris à la Renaissance.

 

L’Italie c’est le rêve évanoui de conquêtes de Charles VIII, Louis XII et François Ier, c’est aussi une formidable irrigation de la culture française qui allait provoquer sur notre territoire, l’éclosion des arts de la Renaissance. Le XVIe et le début du XVIIe siècles furent en France, italiens avant de devenir spécifiquement français. Les rois de France parlaient italien, ils recevaient des livres italiens dédiés par leurs auteurs et il commandaient des oeuvres en langue italienne.

De 1535 à 1610, de nombreux italiens de la cour et quelques Français italianisants inventèrent des formes italianisantes originales et développèrent des modes d’expression célébrant la royauté en italien pour divertir les princes. Entre 1611 et 1660 à l’époque de Marie de Médicis, de Richelieu et du cardinal de Mazarin, on assiste à l’éclosion d’un italianisme littéraire expression d’une rivalité entre la cour de France et la cour pontificale pour la primauté intellectuelle en Europe.

De 1535 à 1610 on recense une centaine de titres en langue italienne rédigés par des italiens ou des italianisants proche de la cour y compris des ouvrage bilingues ainsi que quelques éditions musicales. Le premier livre imprimé en langue italienne à Paris est le recueil des Rime toscane d’Amomo (1547). Quelques livres italiens avaient déjà été imprimés à Lyon comme les Opere toscane de Luigi Alamanni en 1532 et 1533.

L’édition italienne ne constituait néanmoins pas pour les libraires parisiens une activité particulière. Il n’y eut pas de libraire italianisant sinon peut-être Abel l’Angelier.

Les équipes de la bibliothèque Mazarine ont le secret des expositions rares et des livres choisis. Quelques vitrines au fond de la bibliothèque attendent le visiteur pour une découverte précieuse. Cette bibliothèque conserve un bel ensemble des livres italiens de Paris. C’est la première fois qu’ils sont réunis et exposés au public. Le communiqué de presse présente en quelques lignes l’exposition des Livres italiens imprimés à Paris à la Renaissance.

 » La présence italienne variée est à l’origine d’une activité éditoriale qui fit de Paris une capitale du livre italien. Imprimeurs et librairies de l’Université et du Palais, parmi lesquels les plus célèbres, publièrent des ouvrages en langue italienne, des Rime d’Amomo (1547)  au recueil des Diverse machine d’Agostino Ramelli (1588) aux poèmes de Luigi Alamanni, de Gabriel Symeoni, et d’Angelo Tuccaro, des comédies de Giordano Bruno et de Vincenzo Belando, aux travaux de l’érudit Jacopo Corbinelli, et aux recueils musicaux.

Il s’agit pour l’essentiel d’une production privée, élaborée par des italiens et quelques italianisants de l’entourage royal, qui illustre la protection que les rois de France, en même temps qu’ils favorisaient la défense et l’illustration de la langue française, accordaient à la langue et aux lettres italiennes. Ces livres, souvent d’une typographie soignée, offraient en retour une contribution originale à la célébration royale, à l’agrément de la vie mondaine, à la constitution des savoirs, à un catholicisme et une spiritualité rénovés. Par leurs auteurs, leurs textes et leurs thèmes, ils se distinguent tant des livres en langue italienne publiés en Italie même que de ceux imprimés à Lyon, Genève, ou Londres à la même époque « 

italien 10Cette visite pourra être poursuivie par la lecture de l’ouvrage de Jean Balsamo :        » L’amorevolezza verso le cose Italiche. Le livre italien à Paris au XVIe siècle » aux éditions Droz de Genève.

Ce livre a obtenu le prix de bibliographie 2016 décerné par le Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne.

Vous pouvez acheter cet ouvrage non loin de la Mazarine, aux éditions de Boccard, 11 rue de Médicis 75006 Paris.

Alors même si les livres italiens imprimés à Paris à la Renaissance ne retiennent pas votre attention ce qui serait probablement dommage tant le sujet est passionnant, venez visiter la bibliothèque Mazarine rien que pour son merveilleux décor où le temps semble suspendu. Votre regard s’égarera le long des rangées de livres rares qui vous attendent au bord de la Seine et vous passerez dans le silence de la salle de lecture, un agréable moment.

italien 3

Bibliothèque Mazarine. 23, quai Conti 75006 Paris.

Livres italiens imprimés à Paris à la Renaissance. Du 13 avril au 13 juillet 2016.

Entrée libre du lundi au vendredi, de 10h à 18h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*