BEGUILLET (Edme). Jean-Charles PONCELIN. Gravures en taille-douce de F.-N.MARTINET. Description historique de Paris et de ses plus beaux monuments.

 

Ce beau livre, offre de fines gravures présentant Paris sous l’Ancien régime. L’édition in-8 paraît la même année que l’édition in-4 que nous avons déjà eu l’occasion de vous présenter et dont nous vous proposons à nouveau le texte puisque les deux formats sont identiques pour le texte et les illustrations.

Trois personnages participent à la réalisation de cet intéressant ouvrage sur Paris.

Edme Beguillet avocat au Parlement de Dijon, conseiller du roi et notaire à Dijon a rédigé de nombreux ouvrages sur l’agriculture, l’économie rurale et l’oenologie.  Il meurt en 1786. Manifestement, il n’a pu mener à bien l’entreprise projetée car c’est Jean-Charles Poncelin de la Roche-Tilhac (1746-1828) qui poursuit la rédaction des deux derniers livres. Il a été chanoine de Notre Dame de Montreuil Bellay (Anjou), docteur en droit puis achète une charge de conseiller à la table de marbre, devient avocat et s’établit à Paris. Auteur de compilations historiques, juridiques et de publication semi- périodiques, il est journaliste sous la Révolution. Il lance le Courrier français devenu Courrier républicain en 1793. D’abord ouvertement partisan de la Révolution, il devient royaliste après le 9 thermidor. Il est condamné à mort le 26 octobre 1795 et réussit à s’échapper. Le 4 septembre 1797, les journaux royalistes sont supprimés. Il reparaît après le 18 brumaire (9 novembre 1799) et ne pouvant plus exercer son activité de journaliste,  s’installe comme libraire.

L’intérêt de l’ouvrage tient aussi aux fines gravures exécutées par François-Nicolas Martinet (1731-1800). Nommé graveur au Cabinet du Roi, il collabore à l’Histoire naturelle des oiseaux de Buffon et participe à l’Encyclopédie. Dans cet ouvrage sur Paris, ses doubles vues restituent de nombreux bâtiments disparus après la tourmente révolutionnaire.

Notre ouvrage paraît la même année sous deux formats in-8 et in-4.

Compte tenu de la dépense engagée,  il fut proposé en souscription. 9 livres pour le premier volume, 9 livres pour le suivant et ainsi de suite. Ceux qui n’ont pas souscrit payent chaque volume 15 livres pour l’édition in-8. La souscription pour l’in-4 est de 18 livres pour le premier et pour les suivants. Ceux qui n’ont pas souscrit payent 24 livres.

Place des Victoires

Porte Saint Bernard

Le premier volume rédigé par Beguillet paraît en 1779 sous le titre : Description de Paris et de ses plus beaux monuments. Il contient : La description générale de Paris; Notice générale du Royaume & de l’Ile de France, Histoire naturelle des environs de Paris; Situation de Paris, Etendue, Limites, Population; Division générale & particulière de Paris, en Iles, Ville & Université, ses vingt quartiers, leur position respective, ce qu’ils renferment; Portes converties en arcs de triomphe, Boulevards, Promenades publiques; Monuments érigés dans les Places publiques; Palais & Hôtels, Ponts, Quais, Abeuvoirs, Fontaines & Egoûts; Places, Halles & Marchés, Consommation, Foires, Commerce, Manufactures, industrie; Idée générale du Gouvernement Ecclésiatique de Paris, Eglises, Paroisses, Séminaires, Hôpitaux; Abbaye, Prieuré, Couvents, Commanderies; Idée générale du Gouvernement civil & militaire de paris, ancien & moderne, état de la Police actuelle; Origine et Variations du Droit civil & coutumier; Parlement, Cours souveraines, & autres Juridictions établies à Paris.

Portail de l’Eglise de Saint-Denis.

Principale porte du cloître Saint-Denis.

Le deuxième volume rédigé par Poncelin paraît en 1780 sous le titre Histoire de Paris et description de ses plus beaux monuments. Tome second. Il contient : Barbares et Romains; Etat des Sciences & des Arts en France, depuis l’invasion des français, jusqu’à l’Etablissement de l’Université de Paris, par Philippe Auguste; Histoire de l’Université, depuis sa naissance, jusqu’au grand Schisme d’Occident; Histoire de l’Université, depuis le grand schisme d’Occident, jusqu’à François 1er; Etat des Sciences & des Arts en France, depuis la naissance de l’Université de Paris jusqu’à François 1er; Histoire de l’Université, depuis François Ier, jusqu’à nos jours; Etat des Sciences & des Arts en France depuis François 1er jusqu’à nos jours.

Collège de Montaigu.

Collège de Louis le Grand.

Le troisième volume rédigé aussi par Poncelin paraît en 1781 sous le titre : Histoire de Paris et description de ses plus beaux monuments, tome III. Il contient : Etat actuel de l’Université : Faculté des arts, Faculté de théologie, Maison de Sorbonne, Faculté de droit, Faculté de médecine; Histoire des Officiers de l’Université & du Privilège de ses Gradués; Histoire de l’établissement des Collèges dans l’Université; Histoire des Collège de plein exercice : Collège de Louis le Grand 1563, Collège de Harcourt 1282, Collège du Cardinal-Le-Moine 1303, Collège de Navare 1304, Collège de Montaigu 1314, Collège du Plessis-Sorbonne 1317, Collège de Lisieux, 1336, Collège de la Marche 1420, Collège des Grassins 1565, Collège Mazarin, Histoire des Collèges réunis au Chef-lieu de l’Université : Collège des Dix-Huit 1150,  Collège des Bons-Enfants 1257, Collège du Trésorier 1268, Collège des Cholets 1291, Collège d’Arras 1300, Collège de Bayeux 1309, Collège de Narbonne 1317, Collège de Cornouailles 1317, Collège de Laon 1318, Collège de Presles 1318, Collège de Tréguier 1325, Collège de Bourgogne 1329, Collège de Tours 1333, Collège d’Autun 1336, Collège d’Hubant 1336, Collège Mignon 1343, Collège de Cambrai 1348, Collège de Saint Michel 1348, Collège de Boncourt 1353, Collège de Justice 1354, Collège de Boissi 1358, Collège de Beauvais 1370, Collège de Maître Gervais 1370, Collège de Dainville 1380, Collège de Fortet 1394, Collège de Séez 1404, Collège de Reims 1409, Collège du Mans 1519, Collège de Sainte Barbe 1536; Collège Royal de France; Histoire de l’Ecole Royale de Chirurgie; Ecole Royale Vétérinaire; Ecole Royale gratuite de Dessin.

Ces trois volumes constituent une somme importante sur l’histoire de Paris, de ses institutions et de ses différents monuments. C’est toute l’organisation de la capitale au long des siècles compilée au détour de ces pages qui donne un vaste aperçu de l’organisation de la Ville à la fin du XVIIIe. Les contemporains appréciaient ces ouvrages finement illustrés et qui présentaient Paris sous son meilleur angle. Beguillet et Poncelin prenaient le relais de Piganiol de la Force avec sa Description historique de la ville de Paris et de ses environs dont la dernière parution datait de 1765. Mais si l’on veut cerner la vie parisienne de l’époque, il convient aussi de lire Louis-Sébastien Mercier dans son Tableau de Paris.

Ces trois livres sont une magnifique production de l’édition du XVIIIe siècle quand l’illustration particulièrement soignée faisait le succès d’une telle entreprise.

___________________________________

BEGUILLET (Edme) et Jean-Charles PONCELIN. Description historique de Paris et de ses plus beaux monuments gravés en taille-douce par F.-N.Martinet, Ingénieur & graveur du Cabinet du Roi;  Pour servir d’introduction à l’Histoire de Paris & de la France : Dédiée au Roi. Volume I. Paris, chez les auteurs, Dijon, Frantin, 1779. Volume II. Paris, Martinet, Valade, Mérigot le jeune, Veuve Duchesne, Lami, 1780. Volume III. Paris, Poncelin, Martinet, Valade, Veuve Duchesne, Lami, L’Esclapart, 1771. 3 volumes in-8 (20 cm x 13 cm), XII (Dédicace au Roi, Avertissement nécessaire pour les souscriptions & pour l’ordre des planches)-C (Discours préliminaire sur l’Histoire de Paris et de la France)-384-XXIV (Dédicace au roi, Préface, Avis sur l’ordre et l’explication des planches) 416-XII (Discours préliminaire)-420 pp.

Le titre des volumes II et III rédigés par Jean-Charles Poncelin, Avocat au Parlement est légèrement différent : Histoire civile, ecclésiastique physique et littéraire de Paris avec la description de ses plus beaux monuments gravés en taille douce par F.-N.Martinet, Ingénieur et graveur du Cabinet du Roi.

Volume I. 1 frontispice, 1 titre gravé, 1 planche hors texte, 19 planches hors texte (double vues).

Volume II. 1 frontispice, 1 titre gravé, 1 vignette, 8 planches hors texte, 3 planches hors texte (double vues).

Volume III. 1 frontispice, 1 vignette, 18 planches hors texte (double vues).

Un ex-libris : Cabinet du baron de Fleury.

Plein veau marbré. Dos lisses décorés, plats ornés de trois filets dorés, roulettes dorées intérieures, filets dorés sur les coupes, tranches rouges. Quelques légers frottements. Reliure XIXe.

Cohen 1107.

Si vous êtes intéressé par cet ouvrage, écrivez nous à : contact@paris-libris.com .

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*