BAUER (Gérard). Champs-Elysées lumière de Paris. Publicis.

 

Aujourd’hui un livre publicitaire…Nous n’avons pas encore eu l’occasion de présenter ce genre d’ouvrage édité par une société, Publicis, à l’occasion de l’inauguration de son nouveau building sur les Champs-Elysées.

Ce livre nous offre l’opportunité de nous attarder sur l’histoire des Champs-Elysées. Nous avons déjà présenté dans une page précédente du blog, un aménagement particulier de l’avenue, Les arcades des Champs Elysées. Quelques dizaines d’années plus tard, l’inauguration du nouveau building de Publicis en bordure de l’Arc de triomphe dans l’ancien hôtel Astoria, nous offre à nouveau sous la plume de Gérard Bauër, l’occasion de découvrir l’histoire de la plus belle avenue du monde.

24 novembre 1807. Aux Champs-Elysées, Napoléon offre un banquet de dix mille couverts pour les soldats de la Garde impériale qui fêtent la Paix de Tilsitt.

L’auteur nous invite à une flânerie au long des siècles, à partir du XVIIe,  quand l’endroit commençait à être aménagé pour en faire à partir du XIXe, un lieu élégant de promenade, de divertissement et de résidences prestigieuses. Plutôt que de rappeler les événements majeurs du lieu, il nous a semblé intéressant de s’arrêter un peu sur la personnalité du fondateur de Publicis et sur cette société aujourd’hui 3ème groupe mondial de communication.

La façade de Publicis.

Marcel Bleustein-Blanchet (1906-1996) est le fondateur du groupe Publicis. Il quitte rapidement l’école pour rejoindre les affaires familiales dans le meuble. Il créé en 1926 avec son frère Georges, l’agence Publicis. En 1929, Publicis est la première agence de publicité à utiliser la radio. En 1935, il rachète la station Radio LL rebaptisée Radio-Cité qui lui apportera une importante notoriété. Au début de la seconde guerre mondiale, il est mobilisé comme pilote d’avion. Ses sociétés seront expropriées par les Allemands. Il s’engage dans la Résistance sous le pseudonyme de Blanchet qu’il accolera à son nom à la Libération.

Le bâtiment de Publicis et la perspective des Champs.

A la fin de la guerre, il reprend le contrôle de ses sociétés et engage le développement du groupe. Novateur dans ses approches, il  introduit en France les enquêtes d’opinion, le concept de drugstore à l’américaine et conduit l’internationalisation du groupe qui sera poursuivi par son immédiat successeur Maurice Lévy. Aujourd’hui Publicis est le troisième groupe mondial de communication, est présent dans une centaine de pays et compte 80000 collaborateurs.

L’ouvrage ne porte aucune indication de date, nous avons pour seul indice la mention suivante  » Cet ouvrage a été édité par Publicis pour ses amis à l’occasion de l’inauguration de son nouveau building ». On pense immédiatement à la rénovation de la façade du 133 avenue des Champs-Elysées suite à l’incendie qui ravagea les locaux en 1972. Mais, Gérard Bauër, l’auteur du texte, décède en 1967. Il s’agit probablement de l’installation de Publicis sur les Champs en 1958 avec l’aménagement d’un nouvel espace, le drugstore, qui allait rapidement devenir célèbre dans la capitale.

Août 1944. Le général de Gaulle descendant les Champs-Elysées après la Libération de Paris.

________________________

BAUER (Gérard). Champs-Elysées. Lumière de Paris. Publicis. Paris, Publicis, sd (circa 1957). Un volume in-4 (30,5 cm x 22,5 cm).

Couverture illustrée de B.Buffet.

Nombreuses illustrations in-texte.

Imprimé sur des cahiers de couleurs différentes (crème, vert, orange, bleu, rose, jaune). Broché, sous couverture jaune rempliée dans chemise cartonnée et emboîtage jaune. Emboîtage et chemise légèrement abîmés.

Pour acheter c’est ici .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*