SAUVAL (Henri). Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris.

 

Sous l’Ancien Régime, les recherches les plus approfondies sur l’histoire de Paris ont été conduites par des religieux comme Jacques du Breul au début du XVIIe siècle et Michel Félibien et Guy-Alexis Lobineau ou l’abbé Lebeuf au XVIIIe siècle. Il est toutefois un ouvrage au parcours mouvementé, Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris, préparé par Henri Sauval avocat au Parlement qui peut rejoindre l’ampleur de la recherche bénédictine et qui reste de nos jours une référence pour la connaissance du passé de la capitale.

Henri Sauval (1623-1676) Son activité d’avocat au Parlement ne semble pas l’avoir occupé très longtemps puisqu’il consacre une grande partie de sa vie à de longues recherches dans les archives des administrations et des particuliers  travaillant sur certains documents qui sont parvenus jusqu’à nous que par son intermédiaire. Grand voyageur, observateur des moeurs de son époque, amateur d’architecture et de peinture, mondain aussi, Sauval n’est pas un historien au sens habituel du terme mais un érudit curieux du passé comme de son temps. A sa mort en 1676, son travail reste inachevé. Ce n’est qu’en 1724 que ses notes éparses sont rassemblées et publiées par Claude Bernard Rousseau qui avait été son collaborateur  pour ses recherches sous le titre d’Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris. Mais l’ouvrage est remanié et Rousseau y introduit des fragments et dissertations de divers savants de l’époque. La division de l’ouvrage est une division par matière. Pour sans doute obtenir l’autorisation de publication, une partie du texte est écartée. Cette partie ne sera publiée qu’en 1883 sous le titre de Chronique scandaleuse de Paris.

Henri Sauval fréquentait aussi le monde et notamment la société des précieuses. Il figure dans le dictionnaire de Somaise (Le grand dictionnaire des précieuses ou la clef de la langue des ruelles, 1660) sous le nom de Sidroaste. Boileau le malmène dans deux passages de ses satires où il l’appelle Sofal, puis Saufal :  » Faut-il d’un sot parfait montrer l’original,/Ma plume au bout du vers d’abord trouve Sofal. « 

Au cours du XIXe siècle, Le Roux de Lincy qui a publié de nombreuses recherches historiques sur Paris devient propriétaire du manuscrit de Sauval et en prépare une édition annotée. Le manuscrit de Sauval était plus complet que celui imprimé au XVIIIe siècle. Son travail se composait de 127 discours relatifs à un sujet de l’histoire de Paris. Chacun d’entre eux était adressé à la personne la mieux qualifiée pour en prendre connaissance. Malheureusement, le manuscrit original et le travail de préparation de Le Roux de Lincy disparaît dans les incendies de la Commune en 1871.

Les trois volumes de l’édition originale sont composés de matériaux divers dans une juxtaposition particulière imaginée par Sauval. Mémoires précis, notes brèves, et même fiches incomplètes forment un ensemble particulièrement riche sur l’Histoire de Paris. On y retrouve l’auteur sous toute ses facettes, l’avocat, l’assidu des salons, l’écrivain, le proche des précieuses, le paysagiste qui apprécie l’environnement naturel de la ville, le connaisseur en bâtiment et  même ceux du Moyen Age, l’amateur de peinture. Il reproduit aussi les proverbes et les expressions triviales, cite d’abondance, traque les opinions légendaires pour rétablir la vérité historique. En détaillant les us et coutumes de la Cour des miracles, l’activité des mendiants, ribauds et saltimbanques, il sera même un siècle plus tard, le documentaliste anonyme de Victor Hugo pour Notre Dame de Paris.

Histoires-de-Paris développe dans son blog tous les aspects du patient travail d’Henri Sauval voir : Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris sur Histoires-de-Paris.

____________________

SAUVAL (Henri). Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris. Paris, Charles Moette, Jacques Chardon, 1724. Trois volumes in-folio (40 cm x 26 cm), Volume I (4-Préface-11-Table des livres et des titres contenus en ce premier volume, Avant-propos touchant l’ancien Paris et les premiers parisiens-672 pp), Volume II, 759-Amours des rois de France sous plusieurs races-40 pp, Volume III (652-89-Table générale des matières contenues dans les recherches des antiquités et preuves de la ville de Paris-Table des comptes et ordinaires de Paris-2 Privilège-4-Table des livres et des titres contenus en ce troisième volume).

Une marque d’appartenance du début du XIXe siècle sur les trois volumes.

Notre exemplaire contient dans son deuxième volume, la rare partie consacrée aux Amours des rois de France sous plusieurs races (Seconde race, Henri IV, Louis XIII, Vitres, Tapisseries, Tableaux, et peintures, Figures de ronde bosse, l’Hotel-Dieu exempte de recevoir les verolez)

Plein veau marbré d’époque. Dos à six nerfs, caissons ornés, pièces de titre et de tomaison. Tranches mouchetées. Doubles filets dorés sur les coupes. Légères restaurations.

Intéressant exemplaire comportant la rare partie consacrée aux Amours des rois de France.

Pour acheter c’est ici.

____________

SAUVAL (Henri). La chronique scandaleuse de Paris ou l’Histoire des mauvais lieux. Bruxelles, Gay, 1883. Un volume in-8 (23,5 cm x 16 cm), 88 pp.

Deux frontispices d’après Mallet.

Broché. Exemplaire non rogné.

Pour acheter c’est ici.

 

 

_____________

SAUVAL (Henri). La Chronique scandaleuse de Paris. Chroniques des mauvais lieux. Avec une introduction et des notes par le bibliophile Jean. Paris, H.Daragon, 1910. Un volume in-8 (13 cm x 14,5 cm), 142 pp.

Tirage limité à mille quinze exemplaires.

Quatre planches hors texte gravées dont une en frontispice. Petit manque de papier au dos.

Broché.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*