ROSENTHAL (Léonard). Alfred DETREZ. Une merveille du Paris moderne. Les arcades des Champs-Elysées

 

Inaugurées le 1er octobre 1926, les Arcades des Champs Elysées (N°76-78) donnent sur les Champs et débouchent derrière, rue de Ponthieu. Conçues comme un palais, elles n’ont plus aujourd’hui la même flamboyance mais la qualité de leur décor mérite d’être soulignée.

Cet ouvrage rappelle l’Histoire des Champs depuis leur création et raconte la construction de ce passage en 1925, sur l’hôtel Dufayel,  rêve de luxe d’un fastueux promoteur.

C’est sur les plans de l’architecte Charles Lefebvre, repris après son décès par MM.Julien et Duhayon que l’ensemble immobilier est conçu. Outre la galerie, il s’agit aussi de dresser au-dessus, six étages de bureau et d’hôtel.

Le chantier nécessitera cinq cents tonnes d’acier, mille cinq cents tonnes de ciment, dix mille tonnes de sable, quatre millions de briques, mille mètres cubes de pierre de taille. Il mobilisera cinq cents ouvriers. Les meilleurs artisans de l’époque apporteront leurs contributions à la réalisation du projet. Le détail de leurs interventions respectives est précisément décrit dans l’ouvrage. L’endroit devait être un temple du luxe contemporain, les fontaines de verre (aujourd’hui disparues) étaient de Lalique.

L’endroit fut inauguré en grande pompe le 1er octobre 1926 par le préfet de la Seine. 3000 invités se pressèrent dans la grande salle du premier étage en façade sur l’avenue.

La création de l’ensemble a coûté plus de soixante millions pour cette nouvelle promenade couverte des Champs-Elysées, rêve fou d’un promoteur fastueux, Léonard Rosenthal.

Léonard Rosenthal (1874-1955). Dans les années 1900 avec ses frères, il se lance dans le commerce des perles et des gemmes. Sa réussite lui permet de se tourner vers le mécénat. A partir des années 20, il oriente ses activités vers l’immobilier.La crise des années 30 entraîne la chute de la famille et sa société est mise en liquidation en 1934.

L’ouvrage, Les arcades des Champs-Elysées, est un ouvrage de commande magnifiquement réalisé par le célèbre éditeur Devambez. Cette maison qui à l’origine était spécialisée dans la gravure et l’impression, a progressivement élargi ses activités à l’édition d’art. Entre 1906 et 1932, Devambez publie environ 70 livres. Edouard Chimot en sera nommé en 1923, directeur artistique des Impressions artistiques.

Avec les planches illustrées de l’ouvrage, nous avons une brillante expression de l’élégance des années folles.

________________________

ROSENTHAL (Léonard). Léonce DETREZ. Une merveille du Paris moderne. Les arcades des Champs-Elysées. Paris, Devambez, 1927. Un volume grand in-4 (39 cm x 29,5 cm). 18 pp. 6 illustrations hors-texte.

Six planches illustrées sur papier fort teinté. Aquarelles de MM.Lauro et Raoul Serres. Dessins de MM.Orazi et Raoul Serres.

Un calque contenant le plan de la galerie des arcades des Champs-Elysées.

Un des 980 exemplaires numérotés sur vélin Alfa.

En feuilles (non coupées) sous couverture rempliée imprimée noir et or sous portefeuille cartonné d’éditeur (légèrement défraîchi) fermé par un ruban. Sous étui cartonné.

Pour acheter c’est ici .

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*