Recueil des statuts, arrêts et sentences servant de Règlement à la communauté des Maîtres Chandeliers & des Maîtres Huilliers de la Ville & Fauxbourgs de Paris.

 

Les usages de la chandelle sont multiples sous l’Ancien Régime. Source de lumière pour les domiciles, lanterne d’éclairage public dans certaines rues de la capitale et dans les églises, cierges pour les processions, éclairage aussi des cabarets et théâtre. Le métier de Chandelier en suif fut un métier prospère jusqu’aux nouveau perfectionnements apportés à la lampe à huile (à la fin du XVIIIe) puis à l’arrivée de la lampe à pétrole.

chandelier 6La fabrication et la vente des chandelles étaient l’objet de surveillance scrupuleuse de la part des quatre jurés du métier. La fraude se faisant surtout par le mélange de mauvaise graisse avec le suif. Au fil du temps, cette profession fut indifféremment rattachée aux bouchers, épiciers ou aux apothicaires en raison notamment des odeurs caractéristiques qu’elle exhalait.

Comme dans toutes les corporations, le recrutement privilégiait les liens familiaux. Le métier s’exerçait souvent de père en fils, l’apprentissage était considéré comme naturel chez les enfants des maîtres chandeliers, ceux-ci étant dispensés des six années d’apprentissage à l’extérieur et des deux années de compagnonnage exigées par la corporation.

La loi Le Chapelier du 14 juin 1791 va abolir le système des corporations au profit de la libre pratique des diverses activités dans l’ensemble du pays.

chandelier 4chandelier 5L’ouvrage présenté recense les Statuts, Arrêts & Sentences de Règlement concernant la Communauté des Maîtres Chandeliers & Huiliers de la ville & faubourgs de Paris depuis les premières lettres patentes accordées par Philippe Ier en juillet 1061, les statuts des chandeliers donnés par Etienne Boileau prévôt de Paris sous le règne de Saint-Louis, les arrêts successifs du Conseil d’Etat du Roi, les arrêts de la Cour de Parlement, les sentences prononcées au Châtelet, les anciens et nouveaux statuts & ordonnances des Huiliers….Tout le cadre juridique de ces deux corporations est rassemblé dans ce livre présentant les règles qui les régissent.

 

 

____________________

chandelier 1chandelier 3Recueil des statuts, arrêts et sentences servant de Règlement à la communauté des Maîtres Chandeliers & des Maîtres Huilliers de la Ville & Fauxbourgs de Paris. Paris, chez Valade, libraire, 1774. Un volume in-12 (17,5 cm x 10,5 cm), XIV-624 pp.

Trois planches dépliantes : Statuts Arrests Sentences servant de Reglemens a la Communauté des Maitres Chandeliers et des Maitres Huilliers de la Ville et Faubourg de Paris, Etalon royal, Statuts Arrests Sentences servant de Reglement pour ce qui concerne Létallon Royal des mesures a L’Huille de la Ville et Faubourgs de Paris.

Plein veau raciné d’époque, tranches rouges, dos décoré à cinq nerfs, pièce de titre. Une charnière fragile.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*