AYME (Marcel). Illustrations de Jean OBERLE. Traversée de Paris. Du livre au film ou vice versa.

45 rue poliveauTout le monde se souvient de Gabin (Grangil) hurlant devant de Funès (Jambier) bouillonnant de colère « Jambier, Jambier, Jambier 45 rue Poliveau ». Pour les souvenirs c’est ici. Et pour les spécialistes cinématographique quelques précisions. Le tournage s’effectua principalement en studio et les extérieurs furent tournés à hauteur du n°13 de la rue Poliveau.

Au fur et à mesure des hurlements, le coût du transport des valises pleines de viande de cochon augmentait. Bourvil (Martin) essayait en vain de faire taire le malotru et le commerçant exaspéré sortait des billets supplémentaires de son tablier. Les porteurs de valise remontaient l’escalier de la cave de la rue Poliveau pour livrer leur marchandise rue Lepic. Parvenus à destination après quelques péripéties dans cette traversée de la nuit noire parisienne, les deux livreurs se faisaient arrêter par une patrouille allemande. Chacun d’entre eux allaient connaître une destinée différente.

Autant-Lara a fait du roman de Marcel Ayme un monument cinématographique. Le noir et blanc contrasté et inquiétant rendait si bien la nuit de l’Occupation.

Jean Aurenche et Pierre Bost, les auteurs du scénario, modifièrent la chute de l’histoire pour la rendre moins grinçante.

Avant d’être un film sorti sur les écrans en 1956, Traversée de Paris fut une nouvelle de Marcel Aymé donnant une description crue de la vie et des petits trafics sous l’Occupation.

Marcel Aymé (1902-1967) est l’auteur d’une vingtaine de romans, de dizaines de nouvelles, d’essais et de nombreuses pièces de théâtre où son ironie, son humour caustique, sa truculence s’expriment pour le plaisir de ses lecteurs.  Il a notamment décrit la société parisienne dans la Rue sans nom, Le Bœuf clandestin, Travelingue.

Ayme traversée de paris IIILa première édition illustrée de Traversée de Paris a été éditée en 1946 par la Galerie Charpentier, célèbre lieu parisien d’expositions  et aujourd’hui siège de Sotheby’s (76, rue du faubourg Saint Honoré).Ayme traversée de paris V

Ayme traversée de paris VIJean Oberlé (1900-1961), peintre et illustrateur reconnu, est sollicité pour les gravures de l’ouvrage. L’association est singulière car il fut un des animateurs de l’équipe de la France Libre à Radio Londres. Les petites magouilles sous l’Occupation illustrées par un gaulliste de la première heure, le rapprochement est amusant !ayme traversée de paris VII

____________________

Ayme traversée de paris IAYME (Marcel). Traversées de Paris. Paris, Galerie Charpentier, 1946. Un volume in-4 (34 cm x 26,5 cm), 97 pp.

14 Gravures de Jean Oberlé (1 frontispice, 1 in-texte, 12 hors-texte).

En feuilles sous couverture vélin, emboîtage et étui cartonné de l’éditeur.Ayme traversée de paris II

Un des 250 exemplaires numérotés sur pur fil teinté du Marais, après 50 exemplaires sur vélin blanc de Lana.Ayme traversée de paris XV

Exemplaire en parfait état.

Frais d’expédition offerts.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*