FOURNIER (Edouard). Les lanternes. Paris démoli. Enigmes des rues de Paris. Histoire du Pont-Neuf. Chroniques et légendes des rues de Paris. Histoire de la butte des moulins. Histoire des enseignes de Paris. Promenade historique dans Paris.

 

Façade du musée Carnavalet donnant sur la rue des francs-bourgeois

A Paris, si vous passez par la rue des francs-bourgeois et longez la longue façade du musée Carnavalet, levez les yeux, vous découvrirez, gravés dans la pierre, les noms des historiens de Paris du XVIe au XIXe siècle. Parmi ceux-ci Edouard Fournier (1819-1880) que nous allons évoquer aujourd’hui.

En 1842, il débute sa carrière littéraire en publiant des feuilletons littéraires dans le journal Le Loiret puis collabore à de nombreux périodiques : le Journal des théâtres, la Patrie où il assure le feuilleton théâtral de 1859 à 1880, le Siècle, le Figaro, le Gaulois ou des revues comme L’Illustration, la revue française, la Revue des provinces dont il devient le directeur en 1863.

Dès son arrivée à Paris en 1851, il compose des comédies qui seront représentées à l’Odéon, aux Bouffes parisiennes et aussi au Théâtre français. Il publie plusieurs ouvrages sur l’histoire du théâtre, sur la vie des auteurs classiques ainsi que sur l’histoire de la musique et d’autres ouvrages de vulgarisation historique comme : Histoire des hôtelleries, cabarets, courtilles .

Edouard Fournier, source Gallica

Il se consacre aussi à l’histoire de la capitale. Nostalgique du Vieux Paris qui disparaît sous la pioche d’Haussmann, ses travaux ont pour toile de fond les bouleversements que connaît la la ville.   Paris démoli (1853), réédité en 1855 avec une préface de Théophile Gautier, Les Lanternes, Histoire de l’ancien éclairage de Paris (1854), Enigmes des rues de Paris (1860), où il explore l’origine et l’étymologie de la toponymie parisienne,  l’Histoire du Pont-Neuf (1862), Chroniques et légendes des rues de Paris (1864). Il apporte aussi sa contribution au Paris-Guide publié à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1867 où il dresse l’inventaire des vieux hôtels et logis parisiens disparus. Il rédige la promenade historique dans Paris, important chapitre de l’ouvrage collectif Paris dans sa splendeur (1861) que nous aurons l’occasion d’évoquer dans une prochaine page de blog. Dans  l’Histoire de la Butte des moulins (1877), il réactualise un des chapitres du Paris démoli suite aux réaménagements du quartier de l’Opéra. Vous pouvez aussi consulter sur le sujet un ouvrage présenté dans une page précédente du blog : La butte des moulins avec des illustrations de Martial. Edouard Fournier sera aussi un des contributeurs du  Paris à travers les âges de Fédor Hoffbauer pour qui il rédige trois chapitres : l’Histoire du Louvre et des ses environs, Le Palais de Justice et le Pont-Neuf, Le Palais-Royal et ses environs. Complétant cette exploration historique de la capitale, L’Histoire des enseignes de Paris sera une publication posthume (1884) à partir des notes qu’il avait laissées et que mis en forme Paul Lacroix.

Ses écrits parisiens ont contribué à fixer l’image du vieux Paris qui progressivement disparaissait. Mêlant souvenirs, anecdotes, personnages, événements historiques, description des monuments, détails topographiques, il redonne vie à un décor qui en grande partie avait été détruit. L’Histoire du vieux Paris se développait au moment où les démolitions avançaient. D’une certaine façon, il éveillait  une conscience patrimoniale parisienne qui allait largement prospérer dès la fin du XIXe siècle et rencontrer un large lectorat puisque de nombreuses rééditions de ses ouvrages parisiens seront publiées après son décès.

Comme nous l’avons déjà fait par le passé, nous poursuivons aujourd’hui nos échanges croisés avec le blog d’Histoires de Paris et vous pourrez y découvrir  un plus long développement sur l’oeuvre parisienne d’Edouard Fournier.

_________________________________

FOURNIER (Edouard). Les Lanternes. histoire de l’ancien éclairage de Paris. Suivi de la réimpression de quelques poèmes. Les nouvelles lanternes, 1755. Plaintes des filoux et écumeurs de bourses contre nosseigneurs les réverbères, 1769. Les ambulantes à la brune contre la dureté du temps, 1769. Les sultanes nocturnes, 1769. Paris, Dentu, P.Janet, 1854. Un volume in-8 (22,5 cm x 14,5 cm), 37-6-7-12 pp.

1/2 reliure havane. Dos à cinq nerfs. Titre et filets dorés. Couvertures conservées.

Pour acheter c’est ici .

_____________

FOURNIER (Edouard). Paris démoli. Deuxième édition revue et augmentée par M.Théophile Gautier. Paris, Auguste Aubry, 1855. Un volume in-12 (19,5 cm x 12 cm), LIX-372 pp.

Reliure toilée contemporaine. Couvertures conservées.

Pour acheter c’est ici .

_____________

FOURNIER (Edouard). Paris démoli. Nouvelle édition revue et augmentée avec une préface par M.Théophile Gautier. Paris, Dentu, 1883. Un volume in-12 (15,5 cm x 9,5 cm), LXXXIII-453 pp.

Broché.

Pour acheter c’est ici .

 

_______________

FOURNIER (Edouard). Enigmes des rues de Paris. Paris, E.Dentu, 1860. Un volume in-12 (17 cm x 11,5 cm), 372 pp.

1/2 reliure. Dos à Quatre nerfs. Caissons ornés de fleurons dorés. Dos légèrement insolé.

Pour acheter c’est ici .

__________

FOURNIER (Edouard). Enigmes des rues de Paris. Nouvelle édition. Paris, Dentu, 1892. Un volume in-12 (17,5 cm x 12 cm), 2-384 pp.

Orné d’un frontispice dessiné par Louis-Edouard Fournier.

1/2 reliure contemporaine frottée. Dos à quatre nerfs, titre doré.

Pour acheter c’est ici .

___________

FOURNIER (Edouard). Histoire du Pont-Neuf. Paris, E.Dentu, 1862. Deux volumes in-12 (17 cm x 11 cm), 622 pp (pagination continue).

Edition originale.

Broché (débroché). Couvertures usées.

Pour acheter c’est ici .

____________

FOURNIER (Edouard). Chroniques et légendes des rues de Paris. Paris, E.Dentu, 1864. Un volume in-12 (16 cm x 10,5 cm), 404 pp.

1/2 reliure d’époque dos à cinq nerfs, titre doré.

Pour acheter c’est ici .

_____________

FOURNIER (Edouard). Chroniques et légendes des rues de Paris. Nouvelles édition. Paris, E.Dentu, 1893. Un volume in-12 (17 cm x 11,5 cm), 411 pp.

Orné d’un frontispice dessiné par Louis-Edouard Fournier.

Broché.

Pour acheter c’est ici .

___________

FOURNIER (Edouard). Histoire de la butte des moulins suivie d’une étude historique sur les demeures de Corneille à Paris (Hôtel de Guise-Rue de Cléry-Rue d’Argenteuil). Paris, Frédéric Henry et J.Lepin, 1877. Un volume in-12 (17,5 cm x 11,5 cm), 294 pp.

Deux vues de la Butte en 1551 et 1652.

Envoi signé à Théodore de Banville.

1/2 chagrin à coins, dos à cinq nerfs. Titre doré. Couvertures conservées.

Pour acheter c’est ici .

__________

FOURNIER (Edouard). Histoire des enseignes de Paris revue et publiée par le bibliophile Jacob. Avec un appendice par J.Cousin. Ouvrage orné d’un frontispice dessiné par Louis-Edouard Fournier, de 84 dessins gravés sur bois et d’un plan de la cité au XVe siècle. Paris, E.Dentu, 1884. Un volume in-8 (20,5 cm x 13 cm), XVI-458 pp.

Nombreuses illustrations in-texte.

Edition originale.

Reliure cartonnée de l’époque.

Le bibliophile Jacob (Paul Lacroix), acheva la rédaction de cet ouvrage commencé par Edouard Fournier. Les enseignes de Paris à toutes les époques, pour tous les métiers et selon tous les types. Passionnante évocation de cet univers méconnu avant l’apparition d’autres supports de communication.

Pour acheter c’est ici .

__________

FOURNIER (Edouard). Promenade historique dans Paris. Nouvelle édition. Paris, E.Dentu, 1894. Un volume in-12 (17 cm x 11 cm), 427 pp.

Orné d’un frontispice par Louis Edouard Fournier sur chine.

Broché.

Pour acheter c’est ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*