HESSE (Raymond). Illustrations de Gabriel BELOT. Voyage de la rue des Ecouffes à la rue des Rosiers.

Raymond Hesse (1884-1967) juriste, écrivain et bibliophile. Il fait paraître de nombreux ouvrages de luxe illustrés par de grands noms de l’époque : Vertès, Hémard, Dubout. Son plus grand succès « Riquet à la houpe et ses compagnons » fut illustré par Gus Bofa. Il publie aussi quelques ouvrages de référence sur les sociétés de bibliophiles. Gabriel Belot (1882-1962). Illustrateur graveur. Gamin des faubourgs, il se forme en autodidacte ayant commencé sa vie professionnelle en usine. En 1913, il expose pour la première fois au Salon des Indépendants. Il devient sociétaire de La Société Nationale des Beaux Arts et vice président de la Société de gravure originale. En 1917 paraît l’île Saint Louis, […]

COQUIOT (Gustave). En suivant la Seine.

Gustave Coquiot (1865-1926) écrivain et critique d’art, fut un des secrétaires de Rodin. Il fréquenta tous les peintres et sculpteurs du début du 20ème siècle. Son ouvrage Essai sur la Jeune Peinture et la Jeune sculpture paru en 1914, présente la scène artistique parisienne dans tout son éclat novateur. Il écrivit de nombreux ouvrages sur des thèmes parisiens parmi lesquels Concert d’été (1894), Les bals publics (1895), La Seine (1896), Les villas de Paris (1897), Les Soupeuses (1903), Les féeries de Paris (1909), Poupées de Paris. Bibelots de luxe (1912), Paris, voici Paris (sd circa 1913), Pantins de Paris (1920), illustrés par des artistes choisis dont Bottini ou Forain. L’ouvrage […]

BOYSSE (Ernest). Les abonnés de l’Opera. (1783-1786).

Avant d’être installé au Palais Garnier (à partir de 1875) et aussi à l’Opéra Bastille (à partir de 1990), l’Opéra connut plusieurs localisations dans Paris. L’Académie royale de Musique résida d’abord au Palais-Royal. Un incendie (8 juin 1781) l’a déplaça vers la Porte Saint-Martin. Nicolas Lenoir fit construire en deux mois un théâtre de 1800 places qui fut inauguré le 21 octobre 1781. L’Opéra rejoint ensuite sa nouvelle salle rue de Richelieu le 9 thermidor an II. Il fonctionnera à cet emplacement jusqu’à l’assassinat du duc de Berry  (13 février 1820). L’édifice fut fermé à la suite de cet événement et ensuite détruit. Une grande salle fut construite rue Le […]