BULLET (Pierre). Architecture pratique. BLONDEL et BULLET. Plan de Paris.

 

1stmart1Pierre Bullet (1639-1716) est un célèbre architecte dont quelques constructions sont encore visibles de nos jours à Paris. Il construisit la porte Sainte-Martin (1674), l’église Saint Thomas d’Aquin et des hôtels particuliers dont l’Hôtel Le Pelletier de Saint Fargeau (1686-1690) et deux Hôtels place Vendôme pour le financier Croizat (1703-1706). Il  élargit  le quai Le Pelletier. Il est aussi l’architecte du château de Champs sur Marne (1703-1707) et du château d’Issy (1681) qui fut incendié pendant la Commune et dont il reste peu de traces aujourd’hui alors que le château de Champs sur Marne vient de connaître une belle restauration.

En 1675 il publie un traité de l’usage du pantomètre complété en 1688 par un Traité du nivellement. En 1676 avec François Blondel, il publie un rare plan de Paris (Plan de Bullet et Blondel), nous allons l’évoquer plus loin.   Son ouvrage le plus important est son Architecture pratique (première édition, 1691) dont nous allons présenter le contenu ci-après. Cet ouvrage connaîtra de nombreuses rééditions avec des augmentations de Descoutures à partir de 1755.

bullet 4bullet 3L’Architecture pratique est un manuel très complet à l’usage des bâtisseurs. Ses éditions successives soulignent son importance pour les architectes pendant presque un siècle. Il rassemble toutes les données techniques, les informations financières et légales pour tous les corps de bâtiment. C’est en quelque sorte la Bible du constructeur de l’époque et ce livre sera utilisé pendant plus d’un siècle. L’ouvrage est abondamment illustré de planches in et hors texte et de croquis techniques. Il annonce une architecture fondée sur la rigueur des quantitatifs et des descriptifs. Ces pièces écrites prémunissent les architectes des désordres d’exécution. Le métier d’architecte se professionnalise et laisse de moins en moins de place aux initiatives du chantier.

Pour donner une idée de la richesse de son contenu, énumérons les têtes de chapitre. Géométrie pratique pour les mesures des superficies planes et des corps solides, De la mesure des surfaces planes, Mesure de la superficie des corps solides, De la stéréométrie  ou de la mesure des corps solides, Construction et Toisé des bâtimens, Construction des cheminées, Toisé des cheminées, Manteaux de cheminées, Toisé des fourneaux et potagers, Des Planchers, Des Aires, Des Cloisons et Pans de bois, Des Lambris, Des lucarnes, Des escaliers et perrons, Des Chausses d’aisance, Des Scellements, Des Renformis et Ravalemens, Des Murs, Des Puits, Des Voûtes, Des Voûtes d’arrête, Des Voûtes en arc de Cloître, Des Arcs doubleaux, Des voûtes en cul de four, Des voûtes en Trompe, Voûtes ceintrées sur noyau, bullet 6bullet 7Terres massives pour le vuide des caves, Des Saillies et moulures (De l’ordre toscan, de l’ordre dorique, de l’ordre ionique, de l’ordre corinthien), De la manière dont on doit toiser les Tailleurs de pierre qui travaillent à leur tâche, De la construction en pierre de grais, vulgairement nommée Graisserie, De la construction des murs de Rempart & de Terrasse, Toisé des Pilotis, Toisé cube des terres, De la pierre en général, De la Pierre de taille et de Moilon que l’on emploie à Paris & aux environs, Du Plâtre, De la Latte et du Cloud, De la chaux, Du sable, du ciment et du mortier, De la brique, Formule pour les réglemens de Mémoires de Maçonnerie, Des légers ouvrages, De la Charpenterie, Des Combles, Des planchers, Des Pans de bois, Des cloisons, Des escaliers, Toisé des bois de charpente, Addition au toise de la charpenterie, Des bois élegis et circulaires, des poteaux de barrière & d’écurie, Des Rateliers, Des Rouets de puits, Des Pilotis, Des vieux bois et etayemens, Du Toisé bout-avant en Charpenterie, Du réglement des mémoires de Charpenterie, méthode générale pour connoître le poids que peut porter dans son milieu une solive meplate, posée de chan horizontalement, & engagée entre deux murs ; l’instant avant que de se rompre, Des Couvertures, Toisé des Couvertures), Du Carreau de terre-cuite, Des Poëles de terre-suite fayencée, De la Menuiserie (Des Portes, Des bullet 9bullet 5Croisés, Des Lambris, Du Parquet, Des Cloisons de menuiserie, De la Ferrure, Ouvrages de gros fer, Ferrure des Croisées et des Portes, De la plomberie, De la vitrerie, Du verre de Bohême, De la Miroiterie, De la peinture d’impression, De la dorure, De la bronze, De la sculpture, De la marbrerie, Des lieux à l’angloise, Du pavé de grais, De la Vuidance des fosses d’aisance, Poids du pied cube des différentes matières employées dans les Bâtimens, rapport des monnoyes anciennes avec celles d’aujourd’hui, De la garantie des édifices publics et particuliers, De la demande du payement des Travaux en Bâtiment, Des Etats de maisons, Des acquisitions de maison et autres biens, explication des articles de la coutume qui regardent les Batimens, Autres connoissances utiles (Manière de donner les Allignemens des Murs mitoyens entre Particuliers propriétaires des Maisons suivant l’usage ; & comment chacun y doit contribuer pour sa part & portion, De la manière dont on doit faire les Devis des Batimens (Forme du Devis, Maçonnerie, des Murs de fondation et de voûte jusqu’au rez-de-chaussée, Devis de la Charpenterie, pour les Planchers, pour les Cloisons et Pans de bois, pour les escaliers, Devis pour la couverture, Devis de la plomberie, Devis de la menuiserie, Devis de la ferrure, du gros fer, Devis de la Vitrerie, Devis de la Peinture d’impression, Devis du Pavé de Grais, Tarif et comptes-faits de toute espèce d’ouvrage en bâtiment qui se mesurent à la Toise quarée, Tarif par lequel on voit ce que peut peser le pied de Fer.

bullet 30Notre ouvrage comprend une amusante annotation manuscrite dans une écriture du XVIIIe siècle sur son premier feuillet :  » Nouvelle édition augmentée de 120 pages par S… (?) entrepreneur de Batimens chez Didot, cet ouvrage n’a aucune fonction ny de…(?) , ny d’Expert et ne peut faire Loix.

Et maintenant, je vous raconte une jolie découverte. J’ai évoqué dans mon blog du 19 novembre le 21e salon du livre ancien.  Samedi dernier, je pars fureter sur les nombreux stands des libraires de Paris et de province qui apprécient cet agréable salon qu’ils fréquentent volontiers même si le lieu choisi (La salle Olympe de Gouges) n’offre pas un écrin idéal à la qualité de la marchandise présentée.

Je parcours le salon en commençant par l’allée à droite de l’entrée, ce doit être l’ambiance des primaires…mais en partant et juste sur le dernier stand avant la sortie mais si vous étiez entré par la gauche, cela aurait été le premier ! Je découvre, le magnifique plan de Paris dressé par Blondel et Bullet en 1676 avec toutes ses planches et présenté sur son rouleau d’origine. La Librairie Bertran de Rouen avait déniché ce trésor.

IMG_0830 (2)A partir des années 1670, les anciennes murailles de Paris furent abattues et laissèrent place au  » cours » ou « nouveau boulevard » sur la rive droite. Paris devenait une ville ouverte et s’agrandissait vers ses faubourgs.  La démolition de l’ancienne enceinte présentait aussi une valeur symbolique. La capitale n’était plus la frontière du royaume mais se trouvait en son centre et à l’abri d’invasions.

En 1675, Claude Le Peletier, prévôt des marchands faisait valoir au corps de ville  » l’avantage que l’on pouvait espérer d’un plan exact et fidèle de Paris, sur lequel on marquerait les changements qui pourraient y être faits dans la suite pour la commodité publique, pour faciliter les communications des IMG_0833quartiers et pour l’embellissement de cette ville ».

Ce plan exécuté par Pierre Bullet, architecte du roi et de la ville, sous la direction de François Blondel, le directeur de l’académie d’architecture, est déposé à l’Hôtel de Ville en août 1676 pour servir lors des prochains travaux. C’est un véritable plan d’urbanisme qui prévoit les aménagements futurs de la capitale.

Pour plus de renseignements sur ce rare plan parisien, vous pouvez contacter la Librairie Bertran.

______________________

bullet 1bullet 2BULLET. Architecture pratique qui comprend la construction générale & particulière des Bâtimens; le Détail, les Toisé & Devis de chaque partie, sçavoir , Maçonnerie, Charpenterie, Couverture, Menuiserie, Serrurerie, Vitrerie, Plomberie, Peinture d’Impression, Dorure, Sculpture, marbrerie, Miroiterie, Poëlerie, &c, &c. Avec une explication et une conférence des trente-six Articles de la Coutume de Paris sur le Titre des Servitudes & rapports qui concernent les Bâtimens, Et de l’Ordonnance de 1673. Edition nouvelle, revue & corrigée avec soin : considérablement augmentée, sur-tout des détails essentiels à l’usage actuel du Toisé des Bâtimens, aux us & Coutumes de Paris, & aux Réglemens des Mémoires; & à laquelle on a joint un Tarif & Comptes-faits de toute sorte d’Ouvrages en Bâtimens, & un autre tarif pour connoître le poids du pied de Fer, suivant ses différentes grosseurs. Ouvrage très utile aux Architectes & Entrepreneurs, à tous Propriétaires de maisons, & à ceux qui veulent bâtir. Paris, Chez les Librairies Associés, 1762. Un volume in-8 (20,5 cm x 13 cm), XXX-622 (2) pp.

Un frontispice. Nombreuses planches illustrées dont 6 planches dépliantes. Nombreuses illustrations de figures géométriques dans le texte.

Plein veau marbré. Dos à 5 nerfs. Caissons décorés. Pièce de titre. Tranches marbrés. Coins usés avec manques. Charnières fendues sur cinq centimètres. Coiffes usées.

Frais d’expédition offerts, pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*