CENDRARS (Blaise). DOISNEAU (Robert). La banlieue de Paris.

Blaise Cendrars, de son vrai nom Frédéric Louis Sauser (1887-1961) commence sa vie par voyager. A 17 ans il part pour un long séjour en Russie, puis se rend à New-York en 1911 où il publie son premier poème « Les Pâques à New-York ». En 1913, il fait paraître son poème le plus connu, « La Prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France ». Pendant la 1ère guerre mondiale, il s’engage comme volontaire étranger dans l’armée française. Il sera grièvement blessé et amputé du bras droit. Après la guerre, il voyage notamment au Brésil. Il publie en 1925, son premier romain « L’Or. La merveilleuse histoire du général Johann August Suter » avec lequel il rencontre un succès mondial. Dans les années 1930, il devient grand reporter. A partir de 1943, il commence à rédiger ses mémoires : L’Homme foudroyé (1945), La Main coupée (1946), Bourlinguer (1948) et Le Lotissement du ciel (1949).

Poésies, romans, reportages placés sous le signe du voyage, de l’aventure et de la découverte résument l’œuvre de Cendras.

Robert Doisneau (1912-1994) a photographié le Paris populaire, celui des faubourgs et ses habitants, artisans, gamins des rues, bistrots figeant un univers aujourd’hui disparu. Après des études d’Art graphique à l’Ecole Estienne. En 1932, il vend ses premiers reportages photographiques à l’Excelsior. En 1934, il est embauché par Renault comme photographe industriel. Après la seconde guerre mondiale, il devient photographe indépendant en intégrant en 1946 l’agence Rapho. Il réalise de nombreux reportages photographiques sur divers sujets l’actualité parisienne, le Paris populaire et des sujets sur l’étranger (URSS, Etats-Unis, Yougoslavie…). Ses reportages paraissent régulièrement dans la presse française et étrangère. Il a participé au Groupe des XV aux côtés de René Jacques, de Willy Ronis et de Pierre Jahan dans les années 50.

cendrars doisneau IIIcendrars doisneau XIIIl fut au côté de Willy Ronis, d’Edouard Boubat et d’Izis l’un des principaux représentants du courant de la photographie humaniste française.

Ses photos parisiennes ont été reproduites dans de nombreux ouvrages, parmi lesquels et dans une liste non exhaustive, nous citons : La Semaine héroïque (1944), Sortilège de Paris (1952), Métiers curieux de Paris (1952), Les Parisiens tels qu’ils sont (1954), Gosses de Paris (1956), Pour que Paris soit (1956), Bistrots (1960)…Nous y reviendrons dans un prochain blog.

cendras doisneau IVcendrars doisneau VIIILa plume de Cendrars qui sait voir et l’œil de Doisneau qui sait montrer donnaient un magnifique témoignage de la vie de Banlieue à la fin des années 30. Quand il y avait de l’herbe folle sur les fortifs (le périphérique) et des terrains vagues dans les communes de la première ceinture. Il est bien difficile d’identifier aujourd’hui les lieux photographiés jadis mais qu’importe, ce livre est un délice pour les yeux.

Les spécialistes débattent à l’infini sur les différentes éditions de l’ouvrage parues la même année, la Suisse (sans jaquette illustrée) et la française avec jaquette illustrée. Celle de la Guilde du Livre ou celle de Seghers, peu importe, les photos sont identiques mais l’édition suisse parut la première.

cendrars doisneau XIV

_____________________

cendrars doisneau ICENDRARS (Blaise). DOISNEAU (Robert). La Banlieue de Paris. Genève, La Guilde du Livre, 1949. Un volume in-8 (24 cm x 18,5 cm), 55 pp.

135 photographies de Robert Doisneau.

Edition pré-originale.

Un des quatre mille trois cents exemplaires numérotés sur papier hélio blanc sans pâte de bois des papeteries de Landquart de l’édition hors commerce réservée aux membres de la Guilde du Livre.

Plein cartonnage crème de l’éditeur.

Bel exemplaire.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

__________

cendrars doisneau IICENDRARS (Blaise). DOISNEAU (Robert). La banlieue de Paris. Paris, Seghers, 1966. Un volume in-8 carré (18 cm x 18 cm), 142 pp.

24 photos de Robert Doisneau.

Broché. Un accident au dos.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

Pour consulter nos bibliographies c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*